Jeux olympiques

JO – Escrime (H) : la France éliminée dès les quarts à l’épée

JO Escrime France

Énorme surprise à Tokyo avec l'élimination de l'équipe de France masculine d'épée face au Japon (45-44). Les Nippons mettent fin à une énorme période de domination française, les Bleus n'ayant jamais perdu jusqu'à présent au JO au 21e siècle.

Un exploit retentissant

C'est peut-être l'une des plus grosses déceptions de ces Jeux olympiques pour la France. Titrée à l'épée par équipe chez les hommes à Athènes, Londres et Rio, les Français ne conserveront pas leur couronne à Tokyo, battus dès les quarts de finale par de surprenants Japonais. Tombeurs des USA au tour précédent (45-39), Koki Kano et ses coéquipiers se sont offerts l'un des plus beaux exploits possibles en sortant des Français ultra favoris qui comptaient notamment dans leurs rangs le récent champion olympique Romain Cannone.

Pourtant, les choses avaient plutôt bien débutées pour Yannick Borel, Alexandre Bardennet et donc Romain Cannone. Après trois relais, la France mène 15 à 12et semble contrôler les débats. Si Cannone perd le quatrième relais (3-5), Borel creuse à nouveau l'écart dans la foulée (25-22). Néanmoins, le Japon, que beaucoup voyaient s'essouffler au fur et à mesure de la partie, tient bon et offre une sérieuse résistance aux Français. Après le sixième relais, perdu par Alexandre Bardennet (2-5), les deux équipes sont à égalité (27-27).

Tout est encore à faire dans ce quart de finale, et le champion olympique Romain Cannone va montrer la voie à ses partenaires en donnant deux touches d'avance à Alexandre Bardennet avant son relais. Ce dernier terminera son passage sans faire fondre cette avance, passant la main à Yannick Borel pour le dernier relais avec toujours deux touches d'avance (38-36). Opposé à Koki Kano, le Guadeloupéen va tranquillement avancer jusqu'à la quarante-quatrième touche, à une seule de la qualification. Malheureusement, cette touche qualificative n'arrivera jamais. Le Japonais égalisera avant de de toucher seul le Français quelques instants plus tard, offrant au Japon une victoire de prestige et en infligeant à la France une défaite difficile à encaisser.

Pas de médaille pour l'épée masculine, une première depuis Barcelone en 1992. Grande chance de médaille pour l'escrime française, cette épreuve pas équipe ne rapportera finalement rien à la délégation française.

Crédit image en une : Reuters / Maxim Shemetov

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début