Jeux olympiques

JO : Kevin Mayer inquiet, record du monde et skateboard dans le résumé de la nuit

Crédit image en une : Getty Images

Les nuits se répètent mais ne se ressemblent plus pour la délégation tricolore qui nous avait habitués à des matins pour le moins heureux et la découverte de médailles aux aurores en France, il n'en est rien depuis hier. Cette nuit encore, la délégation française a soufflé le très chaud (sur 110 m haies), le chaud avec de nombreuses qualifications en finales, mais aussi le froid et le glacial avec les déclarations de Kevin Mayer au terme de ses trois premières épreuves de décathlon. Retour sur une nuit mouvementée à Tokyo.

Kevin Mayer touché et en retard sur le Canadien Warner

Si l'on pouvait s'attendre à voir le Français derrière le Canadien au terme des trois premières épreuves, l'écart qui sépare les deux athlètes ce matin est bien plus élevé que prévu. Avec plus de 300 points d'avance, Damian Warner a bénéficié d'un départ stratosphérique, avec un chrono à 10.12 sur 100 m et un magnifique saut à 8,08 m, record olympique battu.

Si le lancer du poids aurait pu sourire à Kevin Mayer et lui permettre de grapiller quelques points, un jet à un peu moins de 15,50 m pour le Français n'a fait qu'une très légère différence face au Canadien qui a également tutoyé les 15 m.

JO – Athlétisme : record du monde pour McLaughlin, Mayer blessé

Le 110 m haies reçu deux sur deux

Ils étaient deux Français engagés ce mercredi matin sur les demi-finales du 110 m haies, Aurèle Manga et Pascal Martinot-Lagarde ont tous deux terminé second de leur demi-finale pour se qualifier tranquillement pour la finale olympique.

Si le premier cité a (une nouvelles fois) égalé son record personnel, le second a pu courir relâché sur la deuxième partie de sa course pour assurer une qualification qui a ravi le Tricolore, passé par tant de moments difficiles…

Triomphe japonais en skateboard

Après l'épreuve masculine disputée au début de ces Jeux olympiques, l'épreuve féminine de skateboard park nous a réservé un très beau spectacle entre des championnes démonstratives et qui ont assuré le spectacle. Sakura Yosozumi s'est imposée devant sa compatriote Kokona Hiraki et la Britannique de 12 ans, Sky Brown au prix d'un magnifique dernier run.

La seule Française engagée, Madeleine Larcheron, 15 ans, n'a malheureusement pas pu prendre part à la finale malgré de belles performances ce matin.

JO – Skateboard (F) : doublé pour le Japon sur le park, Sky Brown 3e

Déceptions en eau libre et en kayak

Après la moisson calamiteuse du clan français dans la piscine olympique, l'épreuve du 10 km féminin en eau libre voyait la Française Lara Grangeon débuter avec des espoirs de médaille. Un temps aux avant-postes, la Française n'a pas tenu le coup et termine finalement 9e, loin de la Brésilienne Ana Marcela Cunha, titrée après près de deux heures de course.

En kayak, si la journée avait bien commencé avec la qualification de Maxime Beaumont en finale du 200 m monoplace, Manon Hostens puis le duo Guillaume Burger – Etienne Hubert ont dû passer par les repêchages après une première course à oublier.

Si la première citée a su se défaire de ses concurrentes en terminant deuxième de sa série pour voir la finale, le duo masculin n'a lui jamais existé dans les deux courses qu'il a disputées, une vraie contre-performance.

Les débuts du golf féminin

Alors qu'elle avait très bien débuté sa journée, à -2 après six trous, Céline Boutier a totalement craqué en fin de parcours, enchaînant les bogey et est désormais 40e avec une carte de +2 alors qu'il lui reste deux trous à jouer.

Quatre coups derrière la Suédoise Sagstrom, Perrine Delacour est actuellement 15e avec une carte de -1 à quatre trous de la fin et pourrait réaliser la bonne opération de la journée.

Avec encore des chances de médaille aujourd'hui, en équitation, en natation synchronisée ainsi qu'en athlétisme, croisons les doigts pour que l'après-midi et la soirée tokyoïte soient riches de médailles pour le camp tricolore.

Dernières publications

En haut