France

JO – Le classement des médailles

Après un week-end riche en intensité et surprises, il est temps de dresser un premier bilan des médailles distribuées depuis maintenant quatre jours. Les États-Unis, le Japon et la Chine se tirent comme à l’accoutumée la bourre en tête du classement des médailles, mais certaines nations font office d’outsiders…

Les États-Unis caracolent en tête

Vainqueurs du classement des médailles depuis les JO de Londres en 2012, le pays de l’oncle Sam compte bien garder sa couronne lors des JO de Tokyo. Depuis vendredi les Américains ont remporté 14 médailles (7 en or / 3 en argent / 4 en bronze), un podium qu’ils dominent devant les représentants du pays du Soleil-Levant (11 médailles) et les Chinois (15 médailles).
Trois médailles en tir, trois titres. Le moral est au beau fixe dans l’équipe de tir des USA. Will Shaner, 20 ans, a résisté aux tireurs chinois Haoran Yang (229,4) et Lihao Sheng (250,9) et a établi un record olympique et obtenu une médaille d’or avec un score de 251,6 à la carabine à air comprimé masculine (10 m). De son côté, Hancock (skeet homme) rentre un peu plus dans la légende avec un 3e titre olympique, après Pékin et Londres. English (skeet femme) s’offre, à 31 ans, son premier titre olympique
Avec déjà huit médailles dans la musette dont deux titres, les nageurs américains sont bien au rendez-vous. Le relais 4×100 hommes conserve son titre de Rio en nageant en 3:08.97. La belle histoire vient du taekwondo avec le sacre en -57 kg de Anastasija Zolotic (18 ans), offrant la première médaille d’or de l’histoire de son pays dans cette discipline dans l’histoire des JO. Elle a dû se défaire de la Russe Tatiana Minina, la championne d’Europe en titre, en finale.
Le classement :
1er : États-Unis (14 médailles – 7 or / 3 argent / 4 bronze)
2e : Japon (12 médailles – 7 or / 2 argent / 3 bronze)
3e : Chine (17 médailles – 6 or / 4 argent / 7 bronze)
10e : France (5 médailles – 1 or / 2 argent / 3 bronze)

Judo rime avec Kosovo

Actuellement classé 8e au classement des médailles, le Kosovo compte deux médailles depuis le début de la quinzaine : deux titres ! Dans un pays reconnu pour ses athlètes dans les sports de combat, ce petit pays d’Europe a pu compter sur Distria Krasniqi pour ouvrir le compteur samedi dernier en moins de 48 kg (femme). Rappelons que Distria Krasniqi est n°1 mondiale et sacrée championne d’Europe au mois d’avril à Lisbonne. La Kosovare a battu en finale la Japonaise Funa Tonaki, 3e au classement mondial et championne du monde en 2017. Elle s’est imposée grâce à un waza-ari.
Dans la continuité de ce premier titre glané, Nora Gjakova est montée sur la plus haute marche du podium ce matin en disposant de la tricolore, Sarah-Léonie Cysique chez les moins de 57 kg.
 

Une équipe de France en dilettante

Deux nouvelles médailles

Deux nouvelles médailles sont venues garnir les rangs de la délégation tricolore des Jeux de Tokyo ce matin pour porter le total de médaille désormais à cinq.
 
Sarah-Léonie Cysique, 23 ans, s’est hissée jusqu’en finale des moins de 57 kg mais s’est inclinée face à la Kosovare Nora Gjakova après avoir été sanctionnée d’un carton rouge. Déjà double médaillée de bronze des Jeux européens, l’avenir s’annonce radieux pour le judo français…
 
L’autre belle surprise est venue de l’escrime. Après le titre de Romain Cannone hier, Manon Brunet, quatrième en 2016 lors des JO de Rio, s’incline en demi-finale avant de s’offrir Anna Marton et la médaille de bronze en sabre individuel.

Des signaux encourageants

Après une terrible défaite en trois sets face aux USA, la team “Yavbou” dirigée par Laurent Tillie a réagi correctement face aux Tunisiens avec une victoire en trois sets (25-21 / 25-11  / 25-22) grâce aux 12 points de Patry. Prochain rendez-vous contre les Argentins mercredi matin…

Crédit : FF Volley

Avec une deuxième victoire en deux matchs, les handballeurs tricolores se sont facilement imposés face au Brésil (34-29) ; un plein de confiance pour reconquérir le titre olympique.

Des déceptions

Toujours aucune médaille pour le clan tricolore en natation. Marie Wattel, pourtant en forme depuis quelque temps, n’a pas pu faire mieux qu’une 6e place en finale du 100 m papillon. La grande déception vient bien sûr du relais 4×100 m hommes, les vice-champions en titre se sont contentés d’une bien pâle 6e place.
 
Jordan Sarrou était attendu en VTT. Le champion du monde en titre, loin de son niveau habituel, n’a pu faire mieux qu’une anonyme 9e place. Victor Koretzky termine lui à la cinquième place, loin de Thomas Pidcock le nouveau champion olympique.
Le podium dessiné en tête devrait semble-t-il se maintenir jusqu’à la fin de la quinzaine, à moins que des nations comme la Grande-Bretagne réalisent une grande moisson de médaille en athlétisme…
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire