Jeux olympiques

JO : Mkheidze, Muller et Carapaz au programme du résumé de ce samedi

Crédit image en une : L'Equipe

Débutée très tôt heure française, la première journée de cette édition des jeux olympiques 2020 a tenu toutes ses promesses, en nous offrant du spectacle, une médaille entre, il faut le dire, quelques déceptions. Si les larmes de Luka Mkheidze ou encore les bras levés de Richard Carapaz vous ont échappé, retour sur l'ensemble d'une journée très riche du côté de Tokyo.

 

Judo : Luka Mkheidze ouvre le compteur tricolore et rattrape la contre-performance de Shirine Boukli

S'il y avait bien une catégorie dans laquelle le clan des judokas tricolores n'était pas favorite, c'était bien celle de Luka Mkheidze, jeune judoka originaire de Géorgie et réfugié politique. Après une entrée en lice fracassante face à l'Espagnol Garrigos, le Français s'est hissé en demi-finale où il s'est malheureusement incliné après plus de neuf minutes d'un combat intense.

Il lui a fallu beaucoup de force mentale et physique pour venir a bout du Coréen Kim et d'offrir, en pleurs, la première médaille de la délégation tricolore dans ces jeux olympiques.

JO – Judo : première médaille française

Plus tôt dans la journée, la déception était venue de la jeune espoir Shirine Boukli, sanctionnée de trois pénalités pour son entrée en lice et éliminée sans avoir pu montrer son judo aux supporters français, un revers difficile à accepter pour la Tricolore.

Une immense frustration dans les yeux de Shirine Boukli.
Crédit photo : AFP

Cyclisme sur route : Richard Carapaz s'impose face à un plateau royal

Dans une course rythmée par les ascensions autour du mythique mont Fuji, les meilleurs coureurs du cyclisme mondial ont proposé un spectacle dantesque sous une chaleur et une humidité éreintante. Au bout du suspense, Richard Carapaz s'impose en solitaire devant Wout van Aert qui devance d'un cheveu Tadej Pogačar.

JO – Cyclisme : Richard Carapaz doré, David Gaudu 7e

Tennis : une journée mitigée pour les Tricolores

Avec pas moins de neuf représentants français engagés aujourd'hui, le clan tricolore jouait gros avec des performances surprenantes comme la défaite de la paire Herbert / Mahut, défaite par les Britanniques Andy Murray et Joe Salisbury.

JO – Tennis : la paire Mahut / Herbert déjà éliminée

En simple, Jérémy Chardy s'est imposé face au Chilien Barrios Vera, tout comme Ugo Humbert qui n'a fait qu'une bouchée de Pablo Andújar.

Parmi les déceptions de la journée, on notera les défaites de Kristina Mladenovic et Gilles Simon qui avait pourtant tous deux remporté la première manche, un crève-coeur pour une “Kiki” Mladenovic en pleurs après sa contre-performance face Paula Badosa.

Nouvelle déception sous la tunique bleue pour “Kiki”.
Crédit photo : L'Equipe

Deux paires plutôt inhabituelles se sont très bien comportées ce samedi avec d'abord le succès du duo Cornet / Ferro, qui s'est offert le scalp de la paire Svitolina / Yastremska. Mal embarqués, Gaël Monfils et Jérémy Chardy ont créé la surprise en éliminant les derniers finalistes de Roland-Garros Alexander Bublik et Andrey Golubev.

JO – Tennis : les Russes démarrent très bien

On pourra également noter l'entrée en lice (vraiment) tranquille de Novak Djokovic, tombeur d'Hugo Dellien en une heure et une minute.

JO – Tennis : Djokovic et Chardy qualifiés, déception pour Simon

Handball : les Bleus rassurent pour leur entrée en lice

Alors que le doute plane sur la capacité de l'équipe de France à retrouver son meilleur niveau depuis désormais quelques années, ce sont les anciens qui ont assuré la victoire pour le camp tricolore. En s'appuyant sur une bonne défense en début de match et un Melvyn Richardson en feu, l'Argentine a plié face aux Bleus qui s'imposent en contrôlé (33-27).

JO – Handball (H) : des Bleus sérieux réussissent leur entrée dans le tournoi

Tir à la carabine : Océanne Muller tout proche de la médaille

C'était l'épreuve qui délivrait le premier titre de ces jeux de Tokyo et une Française nous a fait vibrer, l'Alsacienne Océanne Muller qui en pleine nuit en métropole est passée à quelques millimètres de décrocher le bronze et qui termine avec une encourageante 5e place.

JO – Tir : Océanne Muller 5e, Qian Yang et Javad Foroughi titrés

 

 

Basketball 3×3 : pas de surprise pour les Bleues face aux USA, belle réaction face à l'Italie

Opposées à l'une des plus grandes nations mondiales de la discipline, les États-Unis, les Bleues, observées par Emmanuel Macron présent dans les tribunes, n'ont pas tenu sur la longueur face à des Américaines en réussite et profitant des quelques erreurs des tricolores.

JO – Basket 3×3 : les Françaises chutent d’entrée face aux Américaines

En début de soirée à Tokyo, l'équipe tricolore a réagi dans un match mal embarqué face à l'Italie mais que les Tricolores ont su conclure de main de maître pour se relancer dans la course à la qualification.

Tir à l'arc : un beau parcours pour la paire mixte

Dans son huitième de finale, la paire tricolore composée de Lisa Barbelin et Jean-Charles Valladont a d’abord cédé la première manche face au Japon avant de se détacher dans les suivantes pour rejoindre les quarts de finale, une très belle performance pour le duo français qui n'a malheureusement pas pu enchaîner en s'inclinant face aux Pays-Bas lors d'une salve de départage après une égalité parfaite au terme des quatre sets.

 

Boxe : déception et incompréhension pour Samuel Kistohurry

Après une première reprise difficile face à l’Américain Ragan, le Français a mis son jeu en place dans les deuxième et troisième reprises pour prendre l’avantage à deux reprises mais finalement s’incliner aux points. Bien meilleur sur le ring en utilisant son allonge, c’est le premier round de son adversaire étatsunien qui a finalement été récompensé pour un premier revers très frustrant pour le jeune Tricolore.

Après le combat, son adversaire lui a adressé des gestes éloignés des valeurs prônées par l'olympisme et qui ne sont pas venues calmer les ardeurs du jeune boxeur français.

JO – Boxe (H) : Samuel Kistohurry sorti d'entrée chez les -57 kg

Tennis de table : Jia Nan Yuan porte le camp tricolore

Emmanuel Lebesson et Jia Nan Yuan ont extrêmement bien joué cette nuit en France pour décrocher leur billet pour les quarts de finale. Victorieuse de la paire australienne Hu / Tapper avec son compatriote, Jia Nan Yuan a remis cela en simple pour s'imposer en quatre sets sans trembler face à l'Egyptienne Helmy.

Déception en revanche pour la jeune Prithika qui malgré les immenses espoirs placés en elle n'a pu faire mieux qu'une défaite en six sets face à la Russe Noskova.

 

Escrime : une journée à oublier pour les Français

Opposée à l’Estonienne Beljajeva, championne du monde de l’épée en 2016, la Française a d’abord connu un début de match compliqué, rapidement menée 4-0 par son adversaire. Bien mieux portée vers l’avant et solide sur son bras fort, l’Estonienne n’a presque jamais douté pour s’imposer finalement 15-5 dans une partie à sens unique. Déception pour la Française qui disputait ses premiers jeux olympiques.

Au petit matin en France, c'est Boladé Apithy qui a déçu avec une autre élimination dans la douleur face au véhément Iranien Rahbari.

JO – Escrime : Vitalis et Apithy dehors, Murtazeva surprend

 

Badminton : deux de chute pour les Tricolores

Seule Française engagée dans le tableau de simple féminin, Xuefei Qi s’est inclinée d’entrée de jeu face à Vietnamienne Nguyen en deux manches. Fin de parcours pour celle en qui le badminton féminin français avait placé tous ses espoirs.

L’équipe de double mixte composée de Thom Gicquel et Delphine Delrue n’a également pas remporté le moindre set face à la paire britannique Ellis / Smith. Sans exploit face à la paire thaïlandaise au prochain tour, la qualification sera compromise pour la paire tricolore.

 

Aviron : les Français reçus un sur deux

Dans la première course avec des Français de la nuit, les frères jumeaux Turlan sont passés à côté de leur série de qualification de deux sans barreur. Loin derrière pendant toute la course, les Tricolores devront relever la tête rapidement pour les repêchages dès demain.

Peu avant 4h du matin, le deuxième bateau français de la journée, composé du duo féminin Laura Tarantola et Claire Bové a bien mieux représenté les chances tricolores. En tête avec le bateau suisse sur le premier 500, les deux Françaises ont terminé le travail et assuré la qualification sans trop de problèmes en devançant les Helvètes et accrocher la première place de leur série de qualification.

Satisfaites, les Françaises peuvent l'être en ayant assuré leur place en demi-finales.
Crédit photo : Getty Images

Haltérophilie : Anaïs Michel placée mais pas médaillée

Elle se présentait en tant qu'outsider dans cette compétition des moins de 49 kg, Anaïs Michel a bien figuré sans pour autant briller. Si la Chinoise, titrée, était inatteignable, il fait nul doute que la Tricolore aurait pu faire mieux.

Au clan tricolore de la discipline de montrer que l'haltérophilie mérite toute l'attention qui lui revient dans les prochains jours.

JO – Haltérophilie : Anaïs Michel se classe 7e

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top