Jeux olympiques

JO – Tennis de table (F) : la Chine n’a pas flanché, Hong Kong en bronze

Le Japon aura tout tenté, mais les Chinoises auront (encore) été les plus fortes. Comme toujours depuis aux JO l’instauration de l’épreuve par équipes en 2008, la Chine a triomphé. Les coéquipières de Cheng Meng sont venues à bout du pays hôte en finale, ce jeudi (3/0).

La Chine au presque parfait

Insatiables Chinoises ! Opposée au Japon dans un duel fratricide pour la médaille d’or chez les dames, la Chine a conservé sa (triple) couronne sans perdre le moindre match de toute la compétition. Bien que leur rencontre du jour ait commencé par un véritable combat en double, les Chinoises ont su verrouiller lorsque cela s’imposait. Menée un set à zéro par la paire Ishikawa/Hirano, Cheng Meng et Wang Manyu ont été très solidaires au moment de devoir faire la différence dans la troisième manche. À 8-8, les Chinoises ont gagné un point importantissime qui a sans doute fait basculer le cours de la rencontre.

Vainqueurs en quatre sets, les deux compères ont mis leur coéquipière Sun Yingsha dans les meilleures conditions avant d’affronter la numéro une adverse, Mima Ito. Dans ce premier match de simple, la Chinoise n’a presque jamais laissé respirer la Japonaise, menant rapidement deux sets à rien et dominant de bout en bout un quatrième set qui aurait pu permettre à Ito de se relancer (score final 11-8 ; 11-5 ; 3-11 ; 11-3).

Menées 2-0 avec encore un potentiel match à jouer pour la championne olympique Cheng Meng, les locales se sont retrouvées devant un défi bien complexe. La n°1 mondiale n’a cependant même pas eu à retourner à la table, puisque sa coéquipière de double Wang Manyu s’est chargée de boucler cette finale en battant Miu Hirano (3-0). Comme à Rio, Londres et Pékin, l’équipe de Chine féminine remporte l’épreuve par équipes et montre la voie aux hommes, qui disputeront leur finale contre l’Allemagne demain (12h30, heure française).

 

Hong Kong finit en apothéose

La petite finale de ce tableau dames n’aura pas souri aux Allemandes. Malgré le gain du double au terme d’un âpre combat, conclu 15-13 au quatrième, l’équipe européenne n’a par la suite inscrit qu’un petit set lors des simples. Outre une manche inscrite par Han Ying contre Soo Wai (1-3), les Hongkongaises n’ont laissé aucune opportunité à leurs adversaires de croire en une hypothétique médaille de bronze.

Petrissa Solja a une nouvelle fois souffert dans cette rencontre, en s’inclinant largement contre Doo (11-5 ; 11-6 ; 11-9), tandis que Shan Xiaona n’a pu empêcher l’intraitable Soo Wei d’offrir la victoire aux siennes lors du troisième simple (3-0). Hong Kong s’offre là sa première médaille olympique dans la discipline depuis le bronze obtenu en double messieurs par Ko Lai-chak et Li Ching en 2004 (une épreuve qui n’existe même plus aujourd’hui) !

Rendez-vous demain pour la petite finale et la finale messieurs ! La Corée du Sud et le Japon s’affronteront pour le bronze, la Chine et l’Allemagne pour l’or.

 

Crédit photo de l’image en Une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire