Jeux olympiques

JO – Tennis de table (H) : Ma Long conserve son titre olympique !

Ma Long est immortel. À 32 ans, le natif de Anshan a glané l’or en simple des Jeux olympiques de Tokyo. Déjà vainqueur à Rio en 2016, il devient le premier joueur masculin de l’histoire à conserver son titre dans cette compétition.

 

Ma Long continue d’écrire sa légende. Considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de tous les temps, le Chinois s’est offert un deuxième titre olympique à Tokyo. Opposé à Fan Zhendong en finale, le “Dragon” a su pratiquer son meilleur tennis de table pour aller chercher un deuxième sacre individuel aux JO. Comme souvent, on a pu penser Fan Zhendong sur une meilleure dynamique que son compatriote tout au long de la compétition. Mais comme souvent en finale des plus grandes compétitions, c’est le plus expérimenté des deux Chinois qui s’est finalement imposé.

 

Un Ma Long historique

Au bon souvenir de leur dernier duel majeur lors des finales de l’ITTF en 2019, Ma Long a réalisé le meilleur départ. 7-0 puis 11-4, le n°3 mondial a pris son adversaire à la gorge d’entrée. Si Fan n’a pas mis longtemps à réagir en égalisant à une manche partout quelques minutes plus tard (12-10), le champion olympique en titre ne s’est pas laissé abattre. Impressionnant dans l’échange, Ma Long n’a commis que très peu de fautes et a régulièrement usé de son top-spin de coup droit croisé pour faire (très) mal à son adversaire. Se tenant souvent à mi-distance une fois les points lancés, il a presque constamment neutralisé le rythme mis par Fan Zhendong près de la table.

Malgré un cinquième set lors duquel il est passé à travers (3-11), subissant notamment les foudres du n°1 mondial en revers, la tête de série n°2 n’a pas laissé le plus jeune des deux joueurs y croire bien longtemps. En s’appuyant sur les mêmes bases qui lui avaient permis de remporter trois des quatre premiers sets, Ma Long a débordé son adversaire une dernière fois avant de pouvoir lever les bras. Implacable au service en fin de match, il s’impose 4 sets à 2 et décroche l’or.

 

Ovtcharov à l’expérience

En petite finale, Dimitrij Ovtcharov est allé au bout de lui-même pour parvenir à décrocher une nouvelle médaille olympique. Si l’Allemand a remporté la première manche aux avantages contre Lin Yun-Ju (13-11), c’est bien le Taïwanais qui a longtemps mené les débats. Le natif de Yuanshan a eu beau se procurer plusieurs balles de match dans la sixième manche, Ovtcharov a usé de son expérience et de sa science du jeu pour revenir et égaliser à trois sets partout.

Dominé à l’échange jusque-là, l’Allemand s’est, à l’image de ses rencontres précédentes, adapté à son adversaire et a été le plus solide lors de la manche décisive (11-7). Sur une dernière faute de son adversaire, le joueur de 32 ans se prend la tête à deux mains : le voici médaillé en simple pour la seconde fois après sa breloque d’argent aux JO de Londres, en 2012.

“Dima” tentera désormais d’aller chercher une quatrième médaille en par équipes avec l’Allemagne. Les Allemands joueront le Portugal pour leur entrée en lice ce dimanche, avant peut-être de retrouver… le Tapei chinois de Lin Yun-Ju en quarts de finale.

 

Crédit photo de l’image en Une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire