Un Jour Meilleur vous parle de leur association. Bloquez votre dimanche 13 mai, vous serez à Orléans

Aujourd’hui WeSportFR vous emmène découvrir plus intimement notre partenaire, l’association Un Jour Meilleur qui vient en aide à la lutte contre le cancer et la leucémie chez les enfants.

Jihane Cambon, créatrice et présidente de l’association, nous fait l’honneur de prendre quelques minutes de son temps pour répondre à nos questions. Dévouée à sa cause, elle vous explique la naissance et l’histoire de son association !

 

Bonjour Jihane, nous vous remercions de répondre à nos questions, mais dites-nous, qu’est ce qu’Un Jour Meilleur ?

 

Bonjour à vous ! Un jour meilleur est une association à but non lucratif qui a un an et demi, créée par un couple qui a deux enfants de 9 et 6 ans et qui sont en très bonne santé. Malgré tout on a eu envie de donner de notre personne pour ces enfants atteints de cancer et de la leucémie, apporter un soutien aux parents ce qui est très important aussi. On souhaite rendre les rêves possibles, même si pour le moment nous n’avons pas de moyens, le mois prochain un enfant va rencontrer ses super-héros favoris, un autre va faire un tour en hélicoptère dés l’arrivée des beaux jours.

Notre priorité est de vraiment rendre le sourire aux enfants, leur apporter un peu de bonheur au quotidien et vraiment les rebooster pour la suite.. et c’est la plus belle des choses.

 

Cédric et Jihane Cambon,
co-fondateur et fondatrice/présidente d’un jour meilleur

 

Nous vivons dans un monde où il y a énormément de maladies, pourquoi êtes-vous venue en aide spécialement aux enfants atteints du cancer ?

 

Je ne suis pas touchée personnellement par la maladie dans ma famille mais dans mon entourage amical. J’ai une amie qui a eu sa fille atteinte de leucémie, donc évidemment cela nous a beaucoup touché, et à coté de ça j’ai une amie que travaille dans ce service au centre hospitalier de Montpellier et qui nous avait sollicité à titre personnel pour les enfants, parce que c’est vrai que dans le milieu du football on connaît quelques personnes. Cet enfant là rêvait de rencontrer Morgan Sanson qui évoluait à Montpellier à ce moment-là et il souhaitait vraiment avoir un maillot dédicacé et un ballon et on a réussi à lui faire ça, donc plusieurs fois elle nous a appelé et on a réitérer l’opération. Et puis comme on prenait du plaisir à faire plaisir on s’est dit pourquoi pas s’investir encore plus .. Enfin pourquoi le cancer et leucémie, tout simplement parce qu’on nous a contacté au début pour ces maladies alors on continue.

Malheureusement on ne peut pas aider toutes les causes, on s’est donc ciblé sur ce combat pour le moment. Ca ne veut pas dire que dans le futur on ne va pas se développer, au contraire, on espère combattre d’autres maladies.

 

En quoi consiste votre rôle de présidente ? Etes-vous seule à gérer l’association ?

 

Aujourd’hui étant la seule personne à gérer l’association avec Cédric mon mari, mon rôle de présidente est très important, c’est à dire que je gère tout. Je m’occupe du juridique, de la communication, de la présentation de nos actions, à chercher des partenaires, des donateurs, à gérer les réseaux sociaux, être présente pour les enfants, je gère absolument tout, ce qui me prend pas mal de temps.

C’est très enrichissant, j’apprends beaucoup de chose au quotidien, ça fait grandir.

 

Avez-vous une équipe autour de vous ? Comment cherchez-vous des bénévoles ?

 

Pour le moment comme je démarre j’ai appelé les bénévoles via les réseaux sociaux et via une radio locale, ce qui a très bien marché car 4 dames m’ont contacté et sont venues tout de suite nous aider, pour le moment elles ne sont pas inscrites au sein de l’association mais je vais leur proposer dans le futur si elles ont vraiment envie de s’investir dans la durée avec un jour meilleur, car on a le droit d’entrer en tant qu’adhérant et en tant que bénévole permanent. Elles ont déjà fait une action avec nous mais je continue de rechercher du monde via les réseaux sociaux et par le bouche à oreille car elles vont nous ramener aussi d’autres personnes par la suite, des personnes qu’elles connaissent.

 

Pierre Bouby et Lara Févre ont fait le choix de vous épauler sur le long terme puis ce qu’ils sont parrain et marraine. Pouvez-vous nous parler d’eux ?

 

Ce sont des amis, ils sont dans les mêmes objectifs que nous, ce sont des personnes avec un grand coeur et je savais à 100 % que j’allais pouvoir compter sur eux. Je savais qu’ils allaient être là à n’importe quel moment et que je pouvais les appeler quand je voulais. Ils se battent pour nous, on est sur la même longueur d’ondes, on voulait vraiment instaurer cette bande de potes pour les enfants.

Après nous avons d’autre soutien par exemple Camille Combal et quelques joueurs comme Fabien Farnolle, Geoffrey Jourdren, Nicolas Benezet et Ghislain Gimbert.

 

Que fait un bénévole au sein de votre association ?

 

Le bénévole est là pour nous donner un coup de main à la fois sur nos actions mais aussi pour relayer nos informations. S’il a besoin de moi je suis là pour lui car de toute façon je les rencontre tous, je leur explique, je leur raconte notre histoire, c’est ce que j’ai fait avec les 4 personnes que j’ai recruté. On s’est rencontré avant l’action, pour expliquer le fonctionnement de l’assoc mais aussi pour me présenter, ce que j’attendais d’eux. Ca se passe toujours dans la joie et la bonne humeur, de toute façon mon maître mot c’est : travailler efficacement mais cool. Je ne veux pas travailler avec la pression, je veux que les gens passent un bon moment avec nous.

Ce qui est ressorti de la première action, ce que les gens nous ont dit c’est « merci de nous avoir donné l’occasion de vivre ça avec les enfants », c’est tout gagné et c’est dans notre état d’esprit surtout quand les gens fonctionnent comme vous, c’est l’idéal.

 

Vous êtes actuellement basé sur Orléans, pensez-vous un jour vous déployer ailleurs ?

 

Bien-sûr ! Pour le moment on veut vraiment s’implanter à Orléans, c’est la priorité, mais une fois qu’on aura réussi à faire ça et ça pendra du temps, des mois, des années, on pensera en effet à s’implanter ailleurs, réaliser les rêves des enfants dans d’autres villes ce serait génial. Ca prendra le temps que ça prendra mais oui c’est dans notre projet.

 

Est-ce qu’une personne peut vous faire un don de maillot porté ? Car c’est comme ça que vous fonctionnez, la revente de maillots offerts par les joueurs.

 

Alors on me l’a déjà proposé via les réseaux sociaux, bien-sûr on accepte. Par contre il me faut des preuves parce qu’on m’en demande sur les plateformes de revente. C’est Cédric qui s’occupe de ça, mais il doit fournir des preuves, nous on le sait parce qu’on récupère les maillots directement par le joueur. Afin d’être plus crédible et sérieux oui je vérifie, on me pose des questions : «  est ce que c’est un maillot porté ? Un maillot Magasin ? » Alors on le marque.. Olivier Giroud nous a gentiment offert son maillot d’Arsenal, ils ont tellement de demandes qu’il nous a donné un maillot boutique qu’il a signé, ce qui est un plus.

Les gens qui achètent savent très bien si le maillot à été porté ou non, lavé ou non, alors ça ne sert à rien de mentir.

Donc oui si les donneurs peuvent nous prouver le port du vêtement nous sommes ouverts aux dons, argent, maillots et mêmes autographes.

 

Don de Karim Ziani

 

Le club d’Orléans est bien investi dans votre combat, était-ce une évidence pour eux ?

 

C’était une évidence ! On n’avait même pas fini la phrase qu’ils avaient déjà accepté !

Pour le noël 2017 ils nous avaient déjà prêté une salle et mis à disposition une sécurité sans qu’on leur demande. Ils ont même fait plus que ça car ils nous ont remis un chèque cette journée là pour l’association, et pour ça je leur en remercie énormément. Je n’étais pas au courant on m’a dit : «  tiens c’est pour toi, pour ton association. » C’était vraiment une évidence pour eux.

L’USO s’investit beaucoup avec les associations, ils travaillent dans l’ombre. Ils ne communiquent pas à chaque fois, ils restent discrets parce qu’ils ne sont pas là pour les remerciements, ils veulent juste faire plaisir sans se mettre en avant. D’ailleurs ils sont très impliqués concernant le match du 13 mai.

 

Ce sont eux qui ont eu l’idée de ce match ?

 

Oui, Anthar Yahia, actuel directeur sportif de l’USO, avait déjà fait cette opération à Angers et a eu envie de le refaire avec nous! Ils nous ont donc appelé en disant qu’ils voulaient faire ce match et qu’ils souhaitaient qu’on organise ça avec eux en 2018, l’idée est partie comme ça.

Nous sommes une équipe de plusieurs personnes pour gérer l’organisation de ce match dont plusieurs personnes de l’USO qui prennent de leur temps pour nous aider. Ils font ça en plus de leur travail au club et nous communiquons beaucoup ensemble pour construire, grâce à nos connaissances mutuelles, l’équipe adverse qui sera coachée par Luis Fernandez !

L’USO c’est aussi 150 bénévoles et bien évidemment ils seront tous là le 13 mai.

Je tiens à le dire, le club reverse l’intégralité des recettes faites ce jour là à notre association pour la réalisations des rêves d’enfants.

 

Plus dinformations sur usofoot.com

 

Les enfants seront présents ?

 

Bien sûr qu’ils seront là ! Si on ne ramène pas nos enfants ça ne servirait à rien. Ils seront invités avec leur famille, leurs frères et soeurs pour assister à ce joli match. Je vais les accueillir et les emmener sur le terrain à la fin du match qu’ils prennent une photo avec tout le monde..

Ce match est fait pour eux.

 

Combien sont-ils ?

 

Je n’ai pas le nombre exact. C’est un hôpital relais où les enfants sont suivis généralement à Paris ou Tours. Ils viennent au CHU d’Orléans pour des soins ponctuels. Pour Noël ils étaient une dizaine mais il y a beaucoup plus de patients suivit au CHU d Orléans . Tous les enfants de l’hôpital seront invités mais je sais que certains ne pourront pas être là si ils sont trop fatigués .

 

Nous remercions Jihane pour sa disponibilité, sa gentillesse et sa joie de vivre. Mais également pour la confiance qu’elle donne à WeSportFR.

N’oubliez pas que le don, quel qu’il soit est important.

Si vous souhaitez être bénévole ou faire un don, argent ou maillot/short porté, n’hésitez pas. Ces enfants se battent au quotidien, rendez-leur un peu de bonheur

En attendant le match du dimanche 13 mai, vous pouvez joindre Jihane sur le facebook de l’association, le twitter et sur leur site.


Facebook 

Twitter

Site Web

 

Charlotte Gruszeczka.

A propos de l'auteur

Amoureuse du ballon rond depuis mon plus jeune âge, j'essaye d'exploiter mes talents sur les terrains depuis quelques années, même si mon profil ressemble à celui de Gregory Vignal. Le sport est ma religion, l'humour mon passe-temps.

Poster un commentaire