Hardcore Heaven

Jour pour jour : ECW Hardcore Heaven ’99

Nous sommes le 16 mai 2019. Il y a 20 ans, jour pour jour, se déroulait le PPV ” ECW Hardcore Heaven ’99 ” depuis Poughkeepsie, New York.

Voici la carte du show :

1. Tazz défend son titre ECW World Heavyweight contre Chris Candido (01:10)

– On commence avec.. notre Main Event ? Et pourquoi pas.. Sauf que Chris Candido, pourtant accompagné par les Dudley Boyz, n’avait pas prévu de se faire squash en moins de deux minutes. En effet, Tazz est sur-puissant et fait abandonner Candido avec sa Tazzmission. Les Dudleyz portent ensuite leur 3D à Taz et lancent un open challenge.

Tazz & Chris Candido

Google Images

2. Dudley Boyz contre Ballz Mahoney et Spike Dudley pour les ECW Tag Team Titles (07:48)

– Ballz Mahoney relève le défi et fait équipe avec.. Spike Dudley ! Les Champions sont avec Sign Guy Dudley et Joel Gertner, et le match est un foutoir. Spike se mange un Powerbomb à travers une table. Mahoney envoie une boule de feu sur Gertner mais se laisse avoir par un Dudley Death Drop.

3. Super Crazy affronte Taka Michinoku (08:28)

– Avec ces deux là, on ne peut que s’attendre à un match de fous. Et c’est ce qu’on a eu. La prise de risque du match est au crédit de Crazy qui s’envole en Asaï Moonsault dans le public ! C’est Super Crazy qui l’emporte avec un contre d’un Hurricanrana en Powerbomb. Le match aurait été l’opener parfait, tant l’action proposée ici à réveillé le public !

4. Tajiri contre Little Guido (11:06)

– On poursuit avec du lourd. Les deux athlètes ont une excellente alchimie. Tajiri rayonne dans l’une de ses premières apparitions à l’ECW et l’emporte avec un Brainbuster.

5. Tommy Dreamer w/ Francine affronte Lance Storm w/Dawn Marie (13:40)

– Grosse baston avec des tables, des poubelles et des échelles. Évidemment, Francine et Dawn Marie se rentrent dedans au grand bonheur du public. Dreamer sauve Francine et porte un Piledriver sur Dawn Marie (!) Lance Storm se sort de ce foutoir avec un Spinning Heel Kick.

6. Rob Van Dam règle ses comptes avec Jerry Lynn pour le ECW TV Title sans Time Limit (26:57)

– Chacun veut prouver à l’autre qu’il est meilleur. Installez vous confortablement, parce que le match ne vous attends pas. On commence avec une série d’échanges magistraux. RVD nous fait du RVD et nous gratifie d’envolées plus folles les unes que les autres. Lynn envoie RVD à travers une table avec un Sunset Flip Powerbomb ! Tout y passe, et pourant, rien n’y fait, les deux hommes résistent ! Lynn croit l’avoir emporté avec un Inside Cradle, juste après un Five Star Frog Splash mais RVD se dégage ! Van Dam l’emporte avec un autre Five Star Frog Splash décisif et conserve son titre. À voir absolument !

RVD & Jerry Lynn

wwe.com

7. Justin Credible se mesure à Sid (02:01)

– Credible fait le malin et Sid arrive pour lui clouer le bec. Sid le fracasse mais Lance Storm intervient pour aider Credible ! L’arbitre disqualifie Credible mais Sid lui porte quand même son Powerbomb. Les Impact Players s’en prennent à Sid mais Sabu (!) intervient et porte son Air Sabu à travers une table ! La fin est plutôt divertissante mais le match n’a servi à rien, repassez vous plutôt ce RVD-Lynn !

Sid & Justin Credible

Google Images

8. Tazz défend une fois de plus son ECW Heavyweight Title contre Buh-Buh Ray Dudley (12:17)

– Dudley ne représente pas une réelle menace pour le titre, ce qui enlève tout effet de surprise possible. D-Von intervient évidemment et le match est plus une grosse baston typique ECW qu’un véritable combat. Tazz conserve son titre en faisant abandonner Buh-Buh Ray avec sa Tazzmission.

Show solide, mais très inconsistent, avec quelques rencontres intéressantes toutefois. Le match de la soirée est évidemment RVD contre Lynn. L’ECW n’est alors plus la promotion tout feu tout flamme qu’elle était auparavant et connaît déjà les problèmes qui mèneront à sa fin.

Poster un commentaire

Curabitur leo. Nullam justo vulputate, luctus risus Donec Praesent Aliquam felis