Jour pour jour : Judgment Day 2008

Nous sommes le 18 mai 2019. Il y a 11 ans, jour pour jour, se déroulait le PPV « Judgment Day 2008 depuis le CenturyLink Center de Omaha, Nebraska.

Voici la carte de ce Pay Per View :

 

1. John Cena ouvre le bal face à JBL (15:14)

– Le premier d’une série d’affrontements qui durera jusqu’au Great American Bash, dans un Parking Lot Brawl. Cena se laisse largement dominer, ce qui laisse à JBL la lourde tâche de gérer le rythme du combat. C’est long. C’est mou. On s’ennuie. Cena s’en sort avec un seul contre et JBL ne se relève pas du F-U. Mouais.

Cena - JBL

wwe.com

2. CM Punk et Kane affrontent The Miz et John Morrison pour les WWE Tag Team Titles (07:30)

– Alors Champion de l’ECW, Kane fait équipe avec Punk pour s’arroger les titres par équipe. L’association fonctionne bien et Miz et Morrison doivent redoubler d’ingéniosité pour leur résister. Kane éclate Miz avec un Chokeslam à l’extérieur alors que Punk se laisse surprendre par Morrison qui l’emporte pour conserver les titres.

3. Shawn Michaels se mesure à Chris Jericho (15:56)

– Début d’une très longue et intense rivalité entre les deux, Jericho voue une haine pour HBK, ce qui rend le match très très bon. Un Sweet Chin Music sèche Jericho qui tombe à l’extérieur. Celui-ci passe plusieurs fois proche de l’emporter mais Michaels s’en tire avec un petit paquet pour remporter ce petit bijou de match.

HBK & Y2J

wwe.com

4. Beth Phoenix contre Mickie James contre Melina pour le Women’s Title (04:55)

– Assez court, et pourtant les trois femmes n’en ont pas moins démérité. Le spot du match (peut-être du soir) est au crédit de Phoenix qui porte un double Torture Rack sur les deux femmes. Surpuissante. C’est toutefois James qui tire son épingle du jeu avec son DDT sur Melina.

5. Edge affronte de nouveau l’Undertaker pour le World Heavyweight Title (16:30)

– Le titre est toujours vacant, et on dit merci Vickie Guerrero. Après des matches de haute volée à Backlash et surtout à WrestleMania, celui-ci est d’excellente facture. Les deux hommes ont une formidable alchimie et finalement, c’est l’Undertaker qui l’emporte, mais par décompte. Guerrero s’avance en chaise roulante et annonce que le titre ne peut pas changer de main par count-out, et qu’il reste vacant. Taker pète les plombs et crucifie Edge avec un Tombstone sous les cris de Vickie.

Undertaker Edge

Google Images

6. Jeff Hardy fait son retour et affronte MVP (09:50)

– Dans sa rivalité avec Matt, MVP affronte ce soir son frangin, Jeff, de retour à la fédération ! Match correct, sans pour autant décoller, souffrant surtout d’un mauvais placement dans la carte. Pour son retour, Jeff s’offre une victoire avec son Whisper in the Wind.

7. Triple H affronte Randy Orton en cage pour le titre de la WWE (21:21)

– Depuis son couronnement à Backlash, Triple H est sur un nuage. Orton entend bien récupérer son titre et les deux hommes se livrent une guerre. On prend des risques et Orton utilise une chaise. Cela se retourne contre lui et HHH l’emporte, conservant son titre et s’accrochant une victoire prestigieuse à son palmarès déjà fourni.

Orton & Triple H

wwe.com

Suivant un WrestleMania, puis un Backlash de haute volée, ce Judgment Day pose les bases des grandes rivalités des prochains mois. Edge ira récupérer son titre à One Night Stand, alors que le règne de Triple H est loin d’être terminé. C’est surtout la rivalité entre Michaels et Jericho qui prendra un tournant radical, aboutissant à une série de matches plus violents les uns que les autres.

Poster un commentaire

nec leo. commodo ut elit. leo risus. ipsum Donec consequat.