Basketball

Journée 17 d’Euroleague : Le résumé du 2/01/2020

Euroleague

Retour sur les matchs de ce Jeudi en Euroleague, avec deux équipes de haut de tableau surprises ou encore le carton de Belgrade à domicile.

L’Étoile Rouge brille de milles feux :

Dans ce duel de bas de tableau entre le 11e (Belgrade) et le 14e (Munich), ce sont les locaux qui se sont imposés dans un match largement contrôlé. Après une entame de match assez équilibré, les serbes ont pris les devants dès la fin du premier quart-temps grâce à un run de 15-4. L’écart a continué à grossir jusqu’à la mi-temps, où le Bayern était déjà mené de 22 pts. Les bavarois ne sembleront jamais en mesure de revenir et verront même l’écart dépasser les 30 pts dans les dernières minutes de la rencontre. Lorenzo Brown (15 pts, 6 ast, 7 rbd) a largement contribué au succès des siens dans une équipe de Belgrade où cinq joueurs ont dépassé la barre des 10 pts. En face le Bayern n’a jamais vraiment été dans le coup, et seul Greg Monroe a semblé surnager dans une équipe bien terne (20 pts, 5 rbd).

L’Étoile Rouge de Belgrade s’impose finalement 93 à 63 et enchaîne un 3e succès consécutif dans la compétition. Les serbes sont sur une bonne série et en sont même à six victoires sur leurs huit dernières rencontres européennes. Le Bayern est de son côté plus en difficulté, portant sa série à trois défaites consécutives après ce revers.

Kaunas surprend le Maccabi dans le final :

Largement favori dans cette rencontre, le Maccabi Tel-Aviv s’est fait surprendre lors de son déplacement en Lituanie. Déjà défaits la semaine passée face à l’Anadolu Efes, les joueurs de Ioannis Sfairopoulos ont craqué dans un match qu’ils semblaient pourtant maîtriser. En tête dès les premiers instants de la rencontre, ils arriveront en tête à la mi-temps avec cinq points d’avance. Au retour des vestiaires, le Maccabi va alors connaître la joie et la déception. Repartis sur de très bonnes bases, ils creusent l’écart et se donnent jusqu’à 15 pts d’avance en infligeant un 10-0 à Kaunas au début du 3e quart-temps. Mais le Zalgiris ne lâchera pas et grignotera son retard pour entamer le dernier quart-temps à égalité. Les lituaniens vont alors prendre un avantage, certes minime, qu’ils ne lâcheront pas jusqu’à la fin de la rencontre.

Succès de prestige pour le Zalgiris Kaunas, qui s’impose finalement 73 à 68. Les lituaniens ont pu s’appuyer sur un excellent Lukas Lekavicius (23 pts en sortie de banc), alors que le duo Jonathan Cohen (20 pts, 7 rbd) / Tyler Dorsey (18 pts, 5 rbd, 4 ast) n’a pas suffi pour le Maccabi. Un Maccabi qui était privé de Scottie Wilbekin et Omri Casspi pour ce match et qui enchaîne une 2e défaite consécutive.

De Colo porte le Fenerbahçe :

Après environ un mois sans le moindre succès sur la scène européenne, le Fenerbahçe s’est relancé en s’imposant face à l’Olympiakos. En grande difficulté cette saison, le club turc va connaître une entame de match poussive, restant au coup à coude avec l’Olympiakos. La différence se fait alors dans le 2e quart-temps, où les joueurs de Zeljko Obradovic vont augmenter leur avance de 10 pts avant la pause (40-52). Bien emmenés par un Nando De Colo bien meilleur que ses adversaires (32 pts), les turcs vont gérer leur avance, ne se faisant une frayeur qu’en fin de 3e quart-temps en laissant revenir le club grec à 3 pts avant de creuser à nouveau l’écart.

Fenerbahçe s’impose finalement 96 à 87 et met fin à une série de 4 défaites. En revanche, l’Olympiakos enchaîne de son côté un 3e revers de rang, et voit son bourreau du soir revenir à égalité au classement à la 13e place en Euroleague.

Baskonia sur le fil face à Barcelone :

Surprise au Pays Basque, où un Baskonia pourtant mal en point a battu Barcelone, 3e au classement en Euroleague et également sur le podium en championnat. Le début de match est totalement à l’avantage des locaux. Les catalans rentrent très mal dans leur match et laissent leurs adversaires prendre les devants. Baskonia en profite pour compter jusqu’à 19 pts d’avance et retourne aux vestiaires avec une avance confortable (47-31). L’écart monte même à 21 pts après la pause, avant que les barcelonais ne se réveillent. Le momentum change de camp et les coéquipiers de Nikola Mirotic (17 pts, 5 rbd, 4 ast) réduisent peu à peu l’écart et finissent même par revenir à égalité. Il reste alors 56 sec à jouer, mais Baskonia va reprendre les devants grâce à un tir de Tornike Shengelia (13 pts, 5 rbd). Barcelone aura par deux fois l’occasion de revenir, mais Nikola Mirotic puis Pierre Oriola manqueront coup sur coup leurs tentatives.

Victoire finale de Baskonia 76 à 74, qui permet aux basques de mettre fin à une série de cinq défaites toute compétitions confondues. Barcelone reste pour sa part 3e, mais pourrait voir le Real Madrid et l’Anadolu Efes prendre de l’avance en tête du classement de l’Euroleague.

Une belle première soirée pour cette 17e journée d’Euroleague, avant la suite des matchs ce soir avec notamment au programme le match à l’Astroballe entre l’ASVEL et le Real Madrid.

2 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
lectus venenatis ut vulputate, pulvinar Aliquam elementum venenatis, mattis libero libero.