Social Media

Journée 21 d’Euroleague : Le résumé du 24/01/2020

Euroleague

Une nouvelle défaite de l’ASVEL, le Zalgiris qui cartonne et Shane Larkin toujours aussi inhumain lors de cette 21e journée d’Euroleague.

L’ASVEL chute encore malgré un bon Maledon:

La série noire se poursuit pour l’ASVEL. En déplacement sur le parquet du Panathinaïkos, les joueurs de Zvevdan Mitrovic ont connu un trou d’air dans le 2e quart-temps qui leur aura été fatal. Après une entame de match compliqué, les villeurbanais avaient pourtant réussi à réagir à la fin de la première reprise, bien aidé par une bonne séquence du jeune Théo Maledon (19 pts). Mais les grecs vont alors se réveiller et infliger un cinglant 20-5 à leurs adversaires dans le sillage d’un Nick Calathes parfait dans son rôle de métronome (10 pts, 17 ast). L’ASVEl est sans réponse et rentre aux vestiaires avec 17 pts de retard. La 2e mi-temps n’est que gestion pour les joueurs de Rick Pitino, qui n’ont pas à forcer leur talent offensif pour contrôler les débats. Maledon et Matthew Strazel (14 pts) profitent de la fin de rencontre pour battre leur record en carrière lorsque le sort de la rencontre fût plié.

Défaite 100 à 88 de l’ASVEL qui en est désormais à cinq défaites consécutives sur la scène européenne, pire série en cours.

Fenerbahçe toujours plus proche du Top 8 :

Fenerbahçe est assurément l’équipe en forme de ce début d’année 2020. Opposée à l’Olimpia Milano, l’équipe de Nando De Colo (12 pts) sixième succès en sept matchs toutes compétitions confondues. Après un début de rencontre équilibré, les turcs appuient sur l’accélérateur en fin de 1er quart-temps en infligeant un 12-2 à leurs adversaires pour prendre 9 pts d’avance. Par la suite, l’écart continue de se creuser et les locaux comptent jusqu’à 17 pts d’avance. À la pause, Milan a 10 pts de retard. L’écart varie peu au retour des vestiaires, Fenerbahçe contrôlant parfaitement le tempo de la rencontre. Pourtant, les milanais vont totalement relancer le suspens au cours du 4e quart-temps en revenant à seulement deux petits points en s’appuyant sur un bon Kaleb Tarczewski (19 pts, 9 rbd). Mais le collectif du Fenerbahçe (six joueurs à 10 pts ou plus) va parfaitement répondre et assurer le succès de l’équipe dans les dernières minutes de la rencontre.

Victoire 73 à 64 du Fenerbahçe, qui continue son retour en force et revient à une victoire de Milan, son adversaire du soir et actuel 8e au classement.

Kaunas cartonne face à Berlin :

Dans ce duel entre le Zalgiris Kaunas et l’Alba Berlin, deux équipes de bas de tableau, les lituaniens ont largement dominé leur sujet. En rythme dès les premiers instants de la rencontre, ils vont tout de suite prendre l’avantage grâce à un excellent 1er quart-temps (23-9). Les berlinois sont ailleurs et vont laisser les locaux creuser largement l’écart par la suite, Kaunas comptant déjà 27 pts d’avance à la pause (24-27). Au retour des vestiaires, les allemands sont toujours sans solution, et l’écart dépasse même la barre des 30 pts. Les coéquipiers de Landry Nnoko (15 pts, 7 rbd) auront un petit sursaut d’orgueil en fin de rencontre pour revenir à moins de 25 pts, mais le Zalgiris ne sera pas inquiété. Sur leur parquet, les lituaniens auront vécu une véritable balade de santé.

Large succès du Zalgiris Kaunas 104 à 80 sur son parquet. Les deux équipes sont désormais à égalité en terme de bilan.

L’Anadolu Efes s’offre son dauphin grâce au monstre Larkin :

C’était le choc de cette 21e journée d’Euroleague, et c’est bel et bien l’Anadolu Efes qui s’est imposé face au Real Madrid derrière et excellent Shane Larkin (32 pts, 3 rbd, 4 ast), qui se rapproche petit à petit du trophée de MVP. Le début de match est pourtant à l’avantage des locaux. Sans dominer outrageusement, les madrilènes contrôlent le score et s’approchent même des 10 pts d’avance. L’Anadolu Efes va toutefois progressivement revenir et finir le 1er quart-temps à égalité au tableau d’affichage. Même scénario dans le quart-temps suivant, où les turcs arrivent même à passer devant (+3) au moment de retourner aux vestiaires. Après la pause, les rôles s’inversent : les visiteurs tiennent le score, mais le Real arrivent à recoller avant qu’un véritable écart ne se creuse. Toutefois, dans le sillage de son meneur de jeu, le leader au classement général va réussir à garder son avance tout au long du dernier quart-temps, et ne sera pas inquiété par un retour des coéquipiers de Fabien Causeur (4 pts).

Victoire 80 à 75 de l’Anadolu Efes qui creuse un peu plus l’écart en tête du classement. À noter que cette victoire est la seule à l’extérieur lors de cette 21e journée d’Euroleague.

L’ASVEL n’a pas conjuré le mauvais sort lors de cette 21e journée d’Euroleague. Espérons que la tendance s’inverse la semaine prochaine, où les champions de France recevront le Zalgiris Kaunas à l’Astroballe.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, id Praesent id, ultricies nunc ut adipiscing dolor