Compétitions internationales

La Belgique perd son troisième match de l’Euro espoirs 2019

Dans la chaude ambiance du Mapei stadium de Reggio Emilia, l’équipe de Belgique espoirs n’a pas sauvé l’honneur dans cet Euro espoirs puisqu’elle a encaissé une troisième défaite en trois matchs face à des Italiens dominateurs (1-2).

 

Une première mi-temps ultra-dominatrice de l’Italie

Dès la septième minute, les Italiens ont mis la pression sur les buts adverses avec Giuseppe Pezzella qui s’est échappé sur le côté gauche et qui a centré à hauteur des 6 mètres. Mais, la tête plongeante de Barella est trop décroisée.

La Belgique a répondu 4 minutes plus tard par Lukebakio, l’attaquant de Watford est parfaitement lancé par Cobbaut dans le dos de la défense transalpine. La frappe violente est dégagée des poings par Alex Meret.

Moins de 10 minutes plus tard, les Italiens ont un bon coup froid à 35 mètres des cages. Lorenzo Pellegrini a vu sa frappe enveloppée passer peu au-dessus du cadre. Les Italiens ont quasiment 70% de la possession du ballon.

Les Azzurrini ont continué à posséder les ballons et ont acculé la défense Belge pendant de longues minutes. Les Diablotins ont commis beaucoup de fautes. Cependant, les coups-francs Italiens et les nombreux tirs n’ont jamais abouti.

Malheureusement pour la Belgique qui pensait rentrer au vestiaire avec un score vierge. Nicolo Barella a ouvert le score peu avant la mi-temps d’une reprise de volée du droit suite à un centre de Pezzella au second poteau.

Alors qu’un incident a marqué la fin de cette période avec Chiesa qui a marché sur la main d’Alexis Salemaekers. L’Italie est allé au vestiaire avec un but d’avance.

 

Une seconde mi-temps maîtrisé malgré un but Belge

Dès le début de la seconde période, on a vu des Italiens toujours aussi entreprenants.

À la 54e minute, l’avant-centre Patrick Cutrone a doublé la mise d’une tête précise grâce à un centre précis de Lorenzo Pellegrini.

Peu avant l’heure de jeu, les Belges ont effectué deux changements mais cela n’a pas ralenti les offensives adverses.

Puisque De Wolf a dû intervenir sur une volée de Rolando Mandragora à l’entrée de la surface après une combinaison avec Chiesa.

Cependant, les espoirs Belges ont réussi à réduire le score à la 79e minute grâce à un but somptueux de Yari Verschaeren. Le joueur d’Anderlecht a fixé Arturo Calabresi avec un crochet du gauche et assène une frappe splendide du droit dans la lucarne opposée de Meret.

Cette réduction du score a mis du booste au moral des Diblotins, le nouvel entrant Isaac Mbenza a tenté sa chance de presque 20 mètres mais le portier Italien a capté son tir

L’équipe d’Italie espoirs a pensé s’être mis à l’abri par Federico Chiesa à la 89e minute. Mais, le but a été refusé. Tandis que MBenza s’est fait sortir pour un carton rouge dans le temps additionnel. Triste fin d’euro pour la Belgique !

 

Dans l’autre match, l’Espagne a écrasé la Pologne pourtant vainqueur de ces deux premiers matchs par cinq buts à zéro. Les buts Ibériques ont été : Pablo Fornals (17′), Mikel Oyarzabal (35e), Fabiàn Ruiz Pena (39e), Dani Ceballos (71e) et Borja Mayoral (90e).

Classement du Groupe A :

1. Espagne, 6 pts (+4) – 2. Italie 6 pts (+3) – 3. Pologne 6 pts (-3) – 4. Belgique 0 pt

 

 

Photo :



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, felis ipsum commodo elit. suscipit venenatis, elit. dapibus felis accumsan pulvinar