La course au maintien: dernière ligne droite

Trois concurrents pour deux élus… Qui prendra la porte durant cette 37ème journée ?

Dijon: le sursaut d’orgueil contre le club de la capitale ?

Quoi de mieux pour finir une saison déjà compliquée, que d’aller affronter le PSG, au Parc des Princes. Et pour les hommes d’Antoine Kombouaré, seule la victoire compte sinon bonjour la Ligue 2.
Mathématiquement, les Dijonnais ne sont pas encore relégués, même si sur le papier, ils partent avec un gros désavantage. Cependant, attention à ne pas sous-estimer cette équipe, qui peut se remotiver après leur succès 2-1 contre Strasbourg, samedi dernier.

Caen: les vikings à l’assaut du maintien ?

Sur les 5 derniers matchs, Caen reste sur 4 matchs sans défaite, lors de la rencontre contre Angers (0-1). Se déplaçant à Lyon ce soir, il n’est pas impossible que les Normands tiennent la distance et réussissent à accrocher le nul voire une victoire. Les coéquipiers de Brice Samba auront fort à faire face aux hommes de Bruno Genesio. La tache s’annonce compliquée mais pas impossible étant donné que Caen a déjà réussi à accrocher le nul contre Lyon en septembre dernier (2-2, le 15/09/18).

Monaco: la lumière au bout du tunnel ?

Qu’est-il arrivé au club de la principauté ? Champion de France en 2017, après une saison de haute voltige et ayant réussi un beau parcours en Ligue des Champions, cette époque semble derrière les monégasques, auteurs d’une saison très mal négociée et qu’ils vont tenter de sauver ce soir contre Amiens.
Une victoire permettrait aux hommes de Leonardo Jardim de souffler un peu en s’éloignant de la zone de relégation ainsi qu’en assurant leur maintien dans l’élite du football français.

 

Cette 37ème journée de championnat s’annonce électrique, avec énormément d’enjeu pour ces équipes, qui n’auront d’autre choix que tout donner pour sauver leur équipe. Même si le podium est déjà jouer, la saison est loin d’être finie pour tout le monde.

Poster un commentaire

consectetur ipsum ultricies commodo amet, ut libero ut Curabitur risus