La der pour Viviani #LaFlammeRouge

Voilà, c’est fini… Pour une fois, Jean-Louis Aubert avait raison ! La Vuelta c’est fini, et, avant le classement final à venir pour demain, voilà celui de la dernière étape qui se courait ce soir entre Alarcon et Madrid. Viviani empoche l’étape, Simon Yates remporte son premier grand tour.

Classement de l’étape

Elia Viviani : il a confirmé qu’il était tout simplement le meilleur sprinteur de cette édition 2018 de la Vuelta après son quasi sans-faute dans le Giro. Dans la hiérarchie mondiale, il ne doit pas être loin d’un podium complété par Gaviria et Sagan (quand il est en pleine bourre). Mal placé aux 500 mètres, il a fait parler sa puissance et a, finalement, devancé Sagan et Nizzolo facilement. 10 points dans la musette !

Peter Sagan : 3 ans et demi que Peto n’avait pas couru de grand tour sans en remporter une étape. C’est dire sa faiblesse du moment – et après le Tour de France qu’il a réalisé, on lui pardonne volontiers, ou la force de la concurrence proposée par Viviani. Le Slovaque accroche une nouvelle deuxième place et récolte, à nouveau, donc, 8 points.

Giaccomo Nizzolo : pas facile pour l’Italien d’exister entre Viviani et Sagan, indubitablement plus forts que lui. Il devance Van Poppel, ce qui n’est pas rien. 6 points pour Giac’ !

Danny Van Popel : pas son meilleur sprint, c’est le moins qu’on puisse dire… Il était jusqu’ici habitué à chatouiller d’avantage les mollets de Viviani et Sagan. C’est raté aujourd’hui, et, avec l’indulgence du jury, il ramasse quand même 4 points…

Marc Sarreau : il accroche une nouvelle fois les places d’honneur d’un sprint, et, pour l’instant, il ne peut guère espérer mieux. Il a fait le travail. 2 points !

Classement général

1     Simon Yates : 47

2     Elia Viviani : 38

3     Peter Sagan : 32

4     Alejandro Valverde : 26

5     Thibaut Pinot : 23

6     Migel A. Lopez : 22

7     Alessandro De Marchi : 21

8     Ben King : 20

8     Dylan Teuns : 20

8     Enric Mas : 20

11    Rohan Dennis : 18

12    Michal Kwiatkowski : 16

13    Jelle Wallays : 15

13    Oscar Rodriguez : 15

15    Luis Angel Mate : 14

15    Danny Van Poppel : 14

17    Steven Kruijswijk : 13

17    Jhonatan Restrepo : 13

19    Rafal Majka : 12

19    Giaccomo Nizzolo : 12

21    Jesus Herreda : 11

22    Simon Clarke : 10

22    Tony Gallopin : 10

22    Alexandre Geniez : 10

22    Micheal Woods : 10

26    Dylan Van Baarle : 8

26    Sven Erik Bystrom : 8

26    Bauke Mollema : 8

26    Nacer Bouhanni : 8

26    Rudy Molard : 8

26    Jordi Simon : 8

26    Joey Rosskopf : 8

33    Emanuel Buchmann : 6

33    Franco Pellizotti : 6

33    Mark Padun : 6

33    Jonathan Castroviejo : 6

33    Rigoberto Uran : 6

38    Lukas Pöstlberger : 5

38    Nikita Stalnov : 5

38    Soto : 5

41    Nelson Oliveira : 4

41    Wilko Kelderman : 4

41    Davide Villela : 4

41    Jon Izagirre : 4

41    Nils Peters : 4

41    Bjorg Lambrecht : 4

41    Laurens de Plus : 4

41    David de la Cruz : 4

49    Pierre Rolland : 3

50    Ivan Garcia Cortina : 2

50    Victor Campenaerts : 2

50    George Benett : 2

50    Floris de Tier : 2

50    Marc Sarreau : 2

55    Nairo Quintana : 0

55    Vincenzo Nibali : 0

173  Gorka Izagirre : – 2

173  Matteo Trentin : -2

175  Richie Porte : -4

175  Inur Zakarin : -4

Demain, on dresse le bilan comptable de notre classement de La Flamme Rouge ! Un premier grand tour, des victoires d’étape à répétition, des attaques de maboul… Ca doit bien mériter quelques points en plus !

 

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

consequat. libero lectus adipiscing ut nec commodo fringilla venenatis, felis at