Ça roule…

La deuxième étape du Tour de France accidentée dans l’arrière pays Niçois

Après une première étape pour les sprinteurs, le second acte de la Grande Boucle 2020 présentera un profil bien différent sur 190 bornes en empruntant deux cols du sud des Alpes, le célèbre Col d’Èze et et le Col des Quatre Chemins. Au total, il y aura 3700 mètres de dénivelé positif à gravir.

Image

D’abord, le départ sera donné aux abords de la Veille Ville sur l’Avenue de Verdun. Les coureur iront sur la Promenade des Anglais avec la mer Méditerranée à gauche pour passer près de l’aéroport et la gare afin de tourner à droite. Après un rond-point, ils passeront par un pont au dessus du Var.

Image

Ensuite, le peloton remontera la vallée du Var via Plan du Var et jusqu’à La Bolinette pour une quarantaine de kilomètres très légèrement montants. Les concurrents repasseront au dessus de la rivière après une quelques bornes avant le hameau “Les Graves”. Cette partie se déroulera sur de belles routes droites et larges.

Puis, après un gros virage à droite, place au premier col du jour : le Col de la Colmiane – 16,3 km à 6,2 %. Ce col sera utilisé pour la troisième fois dans l’histoire du Tour après 1973 et 1975. La Colmiane ou Col Saint-Martin est une montée assez régulière avec quelques replats ici et là notamment à  La Bolline à la moitié de ce col. Les portions les plus difficiles situeront principalement au pied avec deux bornes à 8 % de moyenne et des passages à plus de 10 %.

Image

Par la suite, les concurrents plongeront dans une descente jusqu’à La-Bollène-Vesube pour se trouver au pied déjà du deuxième col ; le col de Turini – 14,9 km à 7,3 %. Ce col débutera avec un premier kilomètre facile avant de s’attaque à la véritable ascension avec d’abord avec un petit tunnel puis du 8 et du 5 % avant d’enchainer 4 kilomètres entre 8 et 11 % avec une série de lacets. Après un replat d’une borne, la dernière partie s’effectuera dans une forêt de conifères avec des pentes irrégulières. Le dernier kilomètre se distingue avec une épingle et une portion autour des 6 % pour rejoindre le hameau. Qui sera le quatrième coureur à passer en tête au sommet sur la Grande Boucle après Louison Bobet, Jean Robic et Vicente Lopez-Carril.

Image

Après, ce sera longue descente jusqu’à Nice où il va falloir prendre la direction du Col d’Èze et ses 7,8 km à 7 %. plonger sur la Vieille Ville à Nice et premier passage sur la ligne d’arrivée.

Enfin, il restera une boucle de 17 kilomètre à faire avec le Col des Quatre Chemins – 5,5 km à 5,5 % – à grimper et sa descente sur Nice. Cette montée a sa première moitié plus difficile à plus de 7 % tandis que sa seconde moitié est bien plus roulant. Au sommet, il y aura des bonifications.

Image

La ligne d’arrivée sera sur le Quai des États-Unis sur une large route.

Image

 

Photo : https://velovoices.com



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
eget neque. massa ultricies vulputate, risus leo. at