Auto/Moto

La F2 et la F3 dévoilent leur calendrier 2023

A deux Grands Prix du terme de la saison 2022 de Formule 1, les divisions inférieures de la catégorie reine ont annoncé les circuits qu'elles visiteront l'an prochain. La Formule 2 aura le droit à 14 week-ends de course contre dix pour la Formule 3. Pour la première fois de leur histoire, les formules de promotions voyageront dans trois continents différents en une année.

 

Bien que la finale de la Formule 2 n'ait pas été disputée; elle se déroulera du 18 au 20 novembre prochain à Abou Dhabi; les organisateurs du championnat pensent déjà à la saison prochaine. Ce mardi 1er novembre, les dirigeants de la F2 et de la F3 ont annoncé leur programme pour 2023. Toujours en course support de la Formule 1, les formats seront les mêmes qu'en 2022, à savoir une séance d'essais libres et les qualifications le vendredi, puis la course sprint le samedi avant la course principale le dimanche matin.

Une seule nouveauté en Formule 2

Parmi les 14 rendez-vous proposés aux pilotes de l'antichambre de la F1, un attire l'œil en particulier : l'Australie. Comme annoncé plutôt dans la saison, le paddock se rendra en Océanie pour la première fois de son histoire. Pour le reste, la saison débutera à Bahreïn du 3 au 5 mars avant de rendre à Jeddah (17-19 mars) puis donc à Melbourne, début avril. Les courses européennes emblématiques sont toujours présentes comme Monaco (25-28 mai), Barcelone (2-4 juin), Silverstone (7-9 juillet) ou encore Spa-Francorchamps (28-30 juillet). Après la manche de Monza, début septembre, les pilotes de la F2 auront le droit à un break de plus de deux mois jusqu'à la finale à Abou Dhabi du 24 au 26 novembre.

 

Le calendrier 2023 de la Formule 2

  • 3 au 5 mars 2023 : Bahreïn, Sakhir
  • 17 au 19 mars 2023 : Arabie Saoudite, Jeddah
  • 31 mars au 2 avril 2023 : Australie, Melbourne
  • 28 au 30 avril : Azerbaïdjan, Bakou
  • 19 au 21 mai : Italie, Imola
  • 25 au 25 mai : Monaco, Monte-Carlo
  • 2 au 4 juin : Espagne, Barcelone
  • 30 juin au 2 juillet : Autriche, Spielberg
  • 7 au 9 juillet : Grande-Bretagne, Silverstone
  • 21 au 23 juillet : Hongrie, Budapest
  • 28 au 30 juillet : Belgique, Spa-Francorchamps
  • 25 au 27 août : Pays-Bas, Zandvoort
  • 1 au 3 septembre : Italie, Monza
  • 24 au 26 novembre : Abou Dhabi, Yas Marina

Monaco ajouté au calendrier F3

Au-delà de l'apparition de Melbourne dans les dix dates que proposent le programme de la Formule 3, c'est bien la course en Principauté de Monaco qui fait déjà saliver les jeunes pilotes. Avec deux nouveaux tracés, le championnat du monde F3 sera encore plus intéressant à suivre. Commencé à Bahreïn, le championnat va aussi connaître un moment historique en Australie, pour sa première venue. Dans les rues étroites de Monaco, pour la 4e manche, le spectacle devrait aussi être au rendez-vous. Pour le reste, c'est du grand classique avec notamment Imola, Barcelone, Spielberg, Silverstone, Spa-Francorchamps ou encore Monza. Une très belle année pour couronner le successeur de Victor Martins, champion de Formule 3 2022.

 

Le calendrier 2023 de la Formule 3 

  • 3 au 5 mars 2023 : Bahreïn, Sakhir
  • 31 mars au 2 avril 2023 : Australie, Melbourne
  • 19 au 21 mai : Italie, Imola
  • 25 au 25 mai : Monaco, Monte-Carlo
  • 2 au 4 juin : Espagne, Barcelone
  • 30 juin au 2 juillet : Autriche, Spielberg
  • 7 au 9 juillet : Grande-Bretagne, Silverstone
  • 21 au 23 juillet : Hongrie, Budapest
  • 28 au 30 juillet : Belgique, Spa-Francorchamps
  • 1 au 3 septembre : Italie, Monza

Dernières publications

En haut