La France s’est fait peur contre l’Italie

Après leur victoire sur la Nouvelle-Zélande, l’équipe de France a connu un match en montagnes russes face aux Italiens mais a assuré la victoire (82-80) avec un Evan Fournier record avec 28 points.

Sur la première période, les Français sont gênés par la taille de Gallinari et par la vista de Belinelli (8 points) qui ont provoqué beaucoup de fautes. Cependant, les Bleus ont été dominant dans la peinture avec Gobert et Labeyrie pour mener de deux points après 10 minutes (20-18).

Ensuite, les joueurs de Vincent Collet ont perdu trop de ballons (11) et ont laissé trop de rebonds offensifs. Malgré une certaine maladresse sur la ligne de lancer, les Bleus ont bien réagi par l’intermédiaire d’Evan Forunier (7 points) et de Nicolas Batum (5 points 2 rebonds 2 passées) pour rester devant. (39-38)

Puis, la défense tricolore a mis en difficulté les Italiens mais de façon inconstance. Cependant, ces bonnes séquences ne sont pas tout le temps sécurisés par un rebond défensif. Mais Evan Fournier a pris les choses en main en attaque avec 24 points et De Colo a géré la distribution. (65-57)

Enfin, les Italiens ont gratté leur retard en début du dernier quart-temps puisqu’il n’y avait plus de mouvement dans les attaques Françaises. Heureusement que la défense était sérieuse surtout sur les intervalles. Enfin de match, le duo De Colo-Fournier ont assuré le scoring alors que Gobert a apporté son énergie pour conclure ce match sur une victoire de 2 points.

Les Bleus joueront une finale face à la Serbie en dernier match de préparation.

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

elit. justo facilisis at libero. tempus sed ut elit. efficitur.