La Lazio et la Roma confirment, le Napoli et la Juve se neutralisent

0
Ligue 1

Résultats :

Sassuolo   1-2   Lazio

Rome         2-0   Empoli

Torino       2-2   Udinese

Genoa         0-5   Atalanta

Fiorentina 1-0   Bologne

Palerme     1-3   Cagliari

Chievo       1-2   Crotone

Pescara     1-1  Milan

Naples       1-1   Juventus à Focus du week end

Inter           1-2   Sampdoria

Sassuolo 1-2 Lazio

La Lazio continue à croire à la Ligue des Champions en mettant la pression au Napoli avant le match surement décisif pour la troisième place la semaine prochaine à l’Olimpico avec une nouvelle belle victoire sur le terrain de Sassuolo. Bonne mise en condition avant une semaine qui sera certainement la plus importante de la saison pour les romains entre la coupe mardi contre le voisin romain et samedi en championnat contre le Napoli.

Buteurs : Berardi (26’) pour Sassuolo

                 Immobile (42’) et Consigli (CSC 83’) pour la Lazio

Rome 2-0 Empoli

La Roma continue son sursaut d’orgueil depuis l’élimination en Ligue Europa et continue à s’accrocher à la deuxième et en profitant du faux pas de la Juve pour même rêver à un retour du Scudetto dans la capitale. De son coté Empoli commence à dangereusement plonger au classement et n’est plus qu’à 5 points du premier reléguable. A noter dans ce match le retour en grace du buteur romain Edin Dzeko encore décisif ce week end et qui rattrape Belotti au classement des buteurs (23 buts).

Buteur : Dzeko (12’, 56’)

Torino 2-2 Udinese

Le Torino n’y arrive toujours pas mais à éviter le pire sur son terrain ! En effet les joueurs du Toro se sont fait peur et continue a stagner dans le ventre mou du classement. Mené à la 70eme minutes 2 à 0, les turinois sont revenus en grande partie grâce à leur fantastique buteur Belotti (leader avec Dzeko du classement des buteurs, 23 buts).

Buteurs : Jankto (49’) et Perica (68’) pour l’Udinese

                 Moretti (70’) et Belotti (83’) pour le Torino

Chievo 1-2 Crotone

Et si Crotone arrivait finalement a se sauver ! Ce serait surement l’une des plus grosse surprise de la saison mais ce n’est désormais plus impossible. La victoire à Vérone les ramène a seulement 5 points d’Empoli, premier non relégable, et va surement leur montrer le chemin à suivre jusqu’à la fin de saison pour rester en Serie A.

Buteurs : Pellissier (57’) pour le Chievo

                 Ferrarri (51’) et Falcinelli (82’) pour Crotone

Fiorentina 1-0 Bologne

La Viola gagne du terrain sur les deux équipes milanaises en s’imposant tranquillement contre Bologne. Un match sans véritable enjeu avec une équipe bolognaise sauvée et une Fiorentina sans ambition européenne.

Buteur : Babacar (51’)

Genoa 0-5 Atalanta

C’est la bonne opéraiton du week-end et surement l’un des plus beau but de la saison aussi pour le jeune Conti. L’Atalanta a littéralement explosé une équipe du Genoa méconnaissable en cette deuxième partie de saison. 5 buts sans en encaisser un seul Pokerissimo de l’Atalanta qui s’accroche à son rêve d’Europe. A noter un triplé de l’intenable Papu Gomez, le retourné magique de Conti et le rouge de Pinila coté Genoa.

Buteurs : Gomez (32’, 76’, 83’), Conti (25’) et Caldara (76’)

Palerme 1-3 Cagliari

Le match du soleil et une équipe de Palerme toujours autant en difficulté à domicile comme à l’extérieur, c’est leur 21è défaite de la saison ! La Serie B se rapproche vite si il n’y a pas de réaction dès la semaine prochaine même si le maintien n’est pas impossible ils sont à 7 points d’Empoli et à 2 de Crotone. Cagliari a maintenant acté son maintien avec cette victoire en comptant maintenant 18 points d’avance sur la zone rouge.

Buteurs : Gonzalez (26’) pour Palerme

                 Ionita (48’, 88’) et Boriello (58’) pour Cagliari

Pescara 1-1 Milan

Que retenir de ce match ? La boulette de Donnarumma ? Le Milan qui encore une fois voit son rêve européen lui échapper ?

Pour le jeune portier d’origine napolitaine, cette erreur doit vite être oublié, ce sont des choses qui arrivent dans le football et ça ne pourra que lui apporter de l’expérience. Mais un tel match n’est pas digne du grand Milan, un but contre son camp dans le premier quart et un manque de folie pour enflammer et pouvoir espérer remporter un match aussi mal embarqué. Les milanais sont à un point derrière leur voisin intériste et à 4 points de l’Atalanta, 5ème place qui sera qualificative pour la Ligue Europa grâce à la coupe.

En bref, le Milan n’a pas perdu tout espoir d’Europe la saison prochaine mais il faudra pratiquement réaliser un sans faute jusqu’à la fin de saison en tenant compte des confrontations directs avec l’Atalanta et l’Inter.

Buteurs : Paletta (CSC 12’) pour Pescara

                 Pasalic (41’) pour Milan

Inter 1-2 Sampdoria

Depuis le récital face à l’Atalanta l’Inter n’y arrive plus, un nul face au Torino et une défaite ce week end contre la Samp. Les milanais ont laissé les joueurs de Bergame leur passer devant et vont surement avoir du mal à aller les chercher tellement l’Atalanta semble survoler cette saison. Pourtant les intéristes menaient au score avant de se faire revenir et de finalement craquer dans les dernières minutes en encaissant un penalty. Il faudra relever la tête et vite se remettre à gagner !

Buteurs : D’Ambrosio (35’) pour l’Inter

                 Schick (50’) et Quagliarella (85’) pour la Sampdoria

FOCUS : NAPLES 1-1 JUVENTUS

Le classique de Serie A, l’un des plus gros chocs italiens de ses dernières années, le retour d’Higuain au San Paolo, la revanche du match aller, la préparation du match retour de Coupe, les ambitions plus grande du Napoli, un public de feu, beaucoups de sifflets, le titre pour la Juve. Voilà en bref ce qui vous attendez dimanche soir.

Infos d’avant-match :

-Le Napoli jouera avec son maillot extérieur, blanc, le porte bonheur côté Partenopei.

Pas de Dybala titulaire mais Higuain bien présent en pointe de la vieille dame.

Reina blessé depuis son stage avec l’Espagne est remplacé par Rafael, surprise       également cotée gauche avec Strnic qui prend la place de Ghoulam (départ en vue pour l’algérien?)

  • 6 victoires pour le Napoli lors des 9 derniers Naples-Juve
  • C’est la meilleure attaque (Napoli) contre la meilleure défense (Juve) du championnat

Dès l’échauffement le retour d’Higuain s’est fait entendre dans toute la ville ! Les sifflements des supporters napolitains étaient littéralement assourdissants pour l’ancienne idole des tribunes aujourd’hui devenue un traitre. Des sifflets étaient même distribués gratuitement à l’extérieur du stade.

1ère mi-temps :

7’ – 1-0 Pour la Juve dès la 7ème minutes !! Douche froide pour le public napolitain si chaud en ce début de match ! Sur leur première vraie possession de balle les juventini ouvrent la marque. Acculé dans leur moitié de terrain Khedira récupère un ballon perdu milieu de terrain puis se projette vite vers l’avant, il trouve un relais dans la surface avec Pjanic, le une-deux est parfait aucun napolitain n’ose mettre le pied dans la surface et Khedira ajuste Rafael d’un frappe puissante à ras de terre. Cette frappe ne semblait pourtant pas imparable et Rafael a surement sa part de responsabilité dans cette action.

20’ – Magnifique travail de Hysaj coté droit qui envoie le ballon sur la poitrine de mertens qui d’un superbe geste l’offre à Hamsik sur un plateau plein axe mais sa frappe est trop écrasé et fuit le cadre de Buffon.

31’ – Encore un superbe effort de Hysaj qui centre, Mertens laisse filer entre ses jambes, Insigne tente la reprise en pivot contrée par la défense turinoise, la balle revient sur Hamsik à l’entrée de la surface qui encore une fois ne cadre pas sa frappe.

40’ – Festival d’Insigne coté gauche ! Seul au milieu de 5 turinois il réussis à s’infiltrer dans la surface et à éliminer ses adversaires avec une conduite de balle à la Messi et arrive a s’ouvrir le cadre pour enrouler lucarne opposé mais malheureusement pour lui il ouvre trop son pied et rate encore le cadre.

Avantage à la mi-temps pour la Juve contre le court du jeu mais une équipe de la Juve qui n’a de toute façon aucune raison de faire de jeu depuis leur ouverture du score et qui se contente de défendre à 10 derrière pour maintenir ce résultat et fermer les espaces pour les attaquants napolitains.

2ème mi-temps :

51’ – De nouveau on retrouve le jeune napolitain Insigne coté gauche qui réalise une nouvelle fois un festival en éliminant 3 adversaires mais qui, par manque de lucidité surement dut au score et au temps qui passe, enroule cette frappe qui passe à quelques centimètre du montant alors que le jeu aurait été de la passer plus tôt.

60’ – Egalisation du Napoli par Marek Hamsik 1-1 !!! Ca devait arriver la Juve a force de défendre à craqué. Le capitaine napolitain a montré la voie a ses partenaires, après ses deux occasions manquées en première période il ne manque pas cette fois de remettre les deux équipes à égalité. C’était le seul depuis quelques minutes à faire des appels entre les lignes cotés napolitain. Il hérite de la balle à l’entrée de la surface coté gauche, le contrôle orienté est parfait il sert Mertens dans l’axe qui lui remet presque à l’aveugle dans le trou. Hamsik se retrouve face à Buffon et ne tremble pas pour envoyer la balle d’un plat du pied parfait dans la lucarne de Buffon. Le San Paolo s’enflamme et croit à la victoire.

64’ – Le match s’enflamme et la Juve semble étrangement fébrile. Le Napoli pense même prendre l’avantage juste après l’égalisation. Sur une passe en retrait très molle d’Asamoah vers Buffon, Mertens réussit à tacler le ballon mais malheureusement le ballon file à coté des cages, il se relève et tente de redresser ce ballon qui finit sur le poteau !

La fin du match n’est qu’une longue possession du Napoli face à un bloc extrêmement bas des Turinois qui tiennent finalement leur point du match nul.

Un nul pas forcément démérité pour les Turinois qui ont décidé de laisser la balle aux napolitains et de souffrir des l’ouverture du score. L’absence d’implication offensive Juventina se caractérise par ces stats, 1 seul tir cadré sur tout le match, sur le but et 0 ballon touché par Higuain dans la surface de ses anciens coéquipiers.

Un Higuain inexistant surement pétrifié par l’enjeu de ce match et les sifflets ou les insultes de son ancien public.

Le Napoli manque l’occasion de pratiquement s’assurer la troisième place et un peu relancer le championnat.

De son côté la Juve se dirige vers un 6ème Scudetto consécutifs en offrant une prestation très peu convaincante.

Valentin ADINOLFI.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here