La Ligue 2, c’est bien pour les vieux !

De plus en plus de joueurs en fin de carrière viennent découvrir les joies de la Ligue 2. Par leur expérience, ils peuvent apporter ce qu’ils ont connu du plus haut niveau et jouer un rôle de mentor. Entre les Benjamin Nivet et Julien Féret, les doyens sont nos chouchous !

Du temps de jeu tout en étant formateur

En général, les joueurs sondés et recrutés par les équipes de Ligue 2 ne sont pas encore cramés. Même si leurs qualités physiques ne sont plus aussi fiables dû à leur âge, il peuvent encore apporter sur le terrain. En tant que titulaire ou remplaçant, ils sont déterminants dans une équipe. L’année dernière, on a pu apercevoir des anciennes figures de la Ligue 1 réaliser des sorties convaincantes dans l’antichambre de l’élite. C’est le cas notamment de Grégory Bourillon, Anthony le Tallec, Joris Marveaux, Damien Perquis ou Julian Palmieri.

En dehors du terrain, ils peuvent préparer des diplômes ou des formations afin d’anticiper les reconversions dans le milieu footballistique. Cette année, Karim Ziani ou Pierre Bouby ont achevé leurs carrières respectives à Orléans et ont de facto pu être engagés dans de nouvelles missions pour le club. Pierre Bouby dans la communication du club et Karim Ziani adjoint en réserve. Par ce biais, ils peuvent commencer à prendre des jeunes sous leur houlette et leur donner leur expérience. Et ce fut bénéfique pour plus d’un joueur.

Une image de marque, et une manière de se vendre aux joueurs

En recrutant des joueurs âgés, cela peut permettre des retombées financières, marketing et médiatiques non négligeables. De par ce qu’il a pu prouver par le passé, un joueur va pouvoir accroître l’attraction d’un club. En effet, certains joueurs seront intéressés par jouer avec d’autres. Ce fut le cas de la venue la saison dernière à Auxerre de François Bellugou, défenseur de Troyes, désireux de travailler avec Julien Féret sur le terrain.

Même si financièrement, ces coups de poker peuvent s’avérer compliqué à supporter, d’autres viennent juste pour mouiller le maillot. C’est le cas de Sébastien Roudet, qui s’est livré à nous dernièrement. L’ancien lensois expliquait à quel point l’amour du football est plus important. L’humain dans le stade, l’ambiance et le collectif avant tout.

Les 10 doyens de la Ligue 2 2019/2020 

  1. Johan Cavalli, Ajaccio, 37 ans
  2. Vincent Demarconnay, Paris FC, 36 ans
  3. Didier Ovono, Paris FC, 36 ans
  4. Hervé Lybohy, Nancy, 35 ans
  5. Felipe Saad, Lorient, 35 ans
  6. Guillaume Gillet, Lens, 35 ans
  7. Thomas Renault, Orléans, 35 ans
  8. Stéphane Darbion, Troyes, 35 ans
  9. Anthony Le Tallec, Orléans, 34 ans
  10. Jérémy Choplin, Ajaccio, 34 ans

Crédit photo en une : Paris FC

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

dolor leo. id dapibus Aliquam Donec