La première étape pour Fernando Gaviria

Les concurrents du Tour de San Juan débutaient cette épreuve avec une étape de plaine de 159,1 kilomètres avec finalement le succès du Colombien Fernando Gaviria.

Dès le début de cette étape, 8 coureurs vont s’échapper et obtenir plus de 4 minutes 30 d’avance. Les attaquants sont : Zamora (Agrupación Virgen de Fátima), Contreras (Asociación Civil Mardan), Gordillo (Municipalidad de Rawson), Arroyo (Argentine), Ferreira (Bresil) et Mendez (Uruguay) Tivani et Lucero (Municipalidad de Pocito).

Par la suite, Tivani en profite pour remporter le premier sprint intermédiaire.

Daniel Zamora passera en tête des deux grimpeurs de troisième catégorie de cette étape.

Cependant, l’échappée n’ira pas bien loin puisqu’elle sera rattrapée à 71 kilomètres de l’arrivée.

Puis, les équipes sud-américaines vont se montrer à l’avant du peloton sur les grandes lignes droites vers Pocito.

Ensuite, un quatuor va sortir du peloton avec un peloton qui contrôle à une trentaine de secondes.

Lors du second sprint intermédiaire, l’Argentin Navarrete va passer en tête et partir tout seul. Après, il sera rejoint par quatre coureurs.

Ces cinq coureurs vont être repris par le peloton à 4 kilomètres de l’arrivée.

Finalement au sprint, Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) remporte un premier succès sous ses nouvelles couleurs. L’Italien Matteo Malucelli (Caja Rural) prend la deuxième place devant Sam Bennett (Bora Hansgrohe). Rudy Barbier (Israel Cycling Academy) finit 6e derrière Pacioni et Hodeg.

Au classement général, Gaviria s’empare du maillot de leader.

Demain, place à une arrivée pour les puncheurs.

Photo : Daniel Piloni

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

tempus Lorem risus. libero Sed dictum velit, quis, odio sit eleifend