La rétro basket : Warriors – OKC / Game 6 des finales de conférence 2016

0
Ligue 1

Depuis maintenant deux mois, le sport et plus précisément le basket mondial est à l’arrêt. Chez We Sport, hors de question de se tourner les pouces. Ainsi, nous avons décidé de faire un voyage dans le temps pour revenir sur les matchs qui nous ont marqué. De la joie, de la tristesse, de la colère, le basket nous fait passer par toutes les émotions et c’est aussi pour ça qu’on aime ce sport. Voici l’un des plus grands matchs de la décennie, le Warriors – OKC de 2016, qui aura des conséquences folles sur la NBA que l’on connaît

Le contexte

Les Warriors viennent de claquer un 73-9, Stephen Curry est le meilleur joueur de la planète à l’unanimité et peut prendre 10 shoots à 3 points par match même assis depuis le banc et Klay Thompson est capable de coups de chaud dès qu’il le souhaite. Sauf que, face à eux, Kevin Durant et Russell Westbrook ainsi que toute l’armada du Thunder sont en mission. Une mission qu’ils n’ont pas encore conclus, menant 3-1 mais perdant à l’Oracle le match 5. Nous voilà donc au match 6, la bruyante Chesapeake Arena d’Oklahoma City et 4 des meilleurs joueurs de la ligue sur le même parquet avec les Splash Bro contre le duo du Thunder.

Le match

Tout se passe très mal pour les Warriors. OKC comme depuis le début de la série, étouffe parfaitement ces Warriors, sur le plan athlétique, Stephen Curry est bousculé par Russell Westbrook, André Roberson lock totalement Klay Thompson, Kevin Durant rigole sur la tête d’Iguodala. On ne parle même pas de la raquette Adams – Ibaka qui fait la leçon aux Warriors. 93-75 à 12 minutes du terme, on se dit alors que le 73-9 ne va pas être validé, tout ça pour ne même pas toucher les finales NBA. Sauf que voilà. Klay Thompson. Un premier, un second et un triplé à trois points viennent mettre le coup de climatiseur, les Warriors reviennent fort, -7 à 5 minutes du terme. Les gouttes de sueur sur le front du Thunder. L’assassin ne s’arrête pas là. 19 points dans le dernier quart temps. 41 au total, record en playoffs dont 11 paniers du parking. Klay devient définitivement Killaklay. Les Warriors reviennent à 3-3 et renvoient la série à Oakland.

La suite ?

Les Warriors vont gagner le match 7 et se retrouver en finales NBA. Les finales de 2016, inutile de vous les raconter, un autre 3-1 lead qui est baffoué, cette fois dans l’autre sens, les Warriors sont déchus, après avoir écrasé la Ligue pendant 18 mois. Kevin Durant ne se remettra jamais de la défaite, il ira chez l’ennemi pour remporter deux bagues.

Prochain rendez-vous sur le site : le match 7 de ces fameuses finales NBA 2016 entre Cavs et Warriors

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here