La Review NFL : Week 10, festival de surprises en tout genre !

NFL Week 10 rimait avec surprises ! Les victoires des Falcons au Superdome, des Titans face à Kansas City ou encore des Dolphins face aux Colts font partie des sensations de cette semaine. San Francisco est de son côté tombé face aux Seahawks.

L’affiche de la semaine :

Seattle Seahawks [8-2] @ San Francisco 49ers [8-1] :27-24

Il n’y a plus d’équipes invaincues au terme du NFL Week 10 ! En effet, Seattle est venu à bout de San Francisco au terme d’un match palpitant et a donc brisé sa série d’invincibilité. Tout au long de la rencontre, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. San Francisco a d’abord pris 10 pts d’avance, avant que Seattle ne réduise l’écart avant la mi-temps sur grâce à un fumble forcé par Jarran Reed puis retourné dans la endzone par Jadeveon Clowney. Les Seahawks peuvent remercier leur défense, énorme dans ce match, et qui va leur permettre d’obtenir deux positions très favorables dans le 3e quart-temps (INT de Quandree Diggs et fumble de Jadeveon Clowney). Deux big plays défensifs qui conduiront à deux touchdowns pour Seattle.

Les joueurs de Pete Carroll semblent avoir pris le large, mais la défense des 49ers va répondre et s’illustrer à son tour. Arik Armstead arrache le cuir des mains de Russell Wilson, puis DeForest Buckner le récupère et file inscrire un TD. S’en suit plusieurs field goals, dont un de San Francsico à 6 sec de la fin qui met les deux équipes à égalité. Prolongations. Seattle a la balle, effectue un bon drive mais Wilson se fait intercepter. Ballon Niners. Chase McLaughlin a le coup de pied de la victoire à 47 yds pour les californiens… Raté. Ballon Seattle. Punt. Ballon San Francisco. Punt. La 3e possession sera la bonne pour les Seahawks. L’attaque place Jason Myers à 42 yds, et ce dernier ne tremble pas. Seattle revient dans la course dans la NFC Ouest.

L’upset :

Atlanta Falcons [2-7] @ New Orleans Saints [7-2] : 26-9

Parmi les pires défenses de la ligue au coup d’envoi, Atlanta a réalisé une performance majuscule en arrêtant une attaque des Saints totalement méconnaissable dans ce match. Totalement acculé par la pression (6 sacks), New Orleans a très peu utilisé le jeu au sol (52 yds en 11 courses) et doit en grande partie ses avancées aux performances de Michael Thomas (13 rec sur 14 targets, 152 yds), dans une attaque qui a montré beaucoup de déchets. Les joueurs de Sean Payton finissent le match avec un triste pourcentage sur 3e tentative (3/12) et aucun touchdown inscrit sur l’ensemble du match.

Du côté des Falcons, l’équipe semblait métamorphosé, surtout en défense. Au sortir de la semaine de repos, le coach Dan Quinn a décidé de laisser l’appel des jeux défensifs au coach des linebackers Jeff Ulbrich, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce choix a été payant. Atlanta a éteint l’attaque adverse alors même qu’elle enregistrait les retours d’Alvin Kamara et Jared Cook, et a très bien contrôlé le tempo offensivement. Matt Ryan a été un parfait gestionnaire et a lancé deux touchdowns, tandis que l’équipe a pu compter sur son nouveau kicker Younghoe Koo pour marquer sur la plupart de ses séries offensives. On le répète souvent mais tout est possible dans un match de division, et ce match en est l’exemple parfait.

Le match à revoir :

Kansas City Chiefs [6-4] @ Tennessee Titans [5-5] : 32-35

Match haletant et passionnant à Nashville pour le retour de Patrick Mahomes. Très bon et très utilisé dans ce match (36/50, 446 yds, 3 TD), il trouve rapidement Travis Kelce dans la endzone, avant qu’Harrison Butker ne leur donne 10 pts d’avance à la fin du 1er quart-temps. Tennessee va revenir une première fois grâce à une connexion entre Ryan Tannehill pour Anthony Firkser puis un fumble de Damien Williams retourné dans l’en-but par Rashaan Evans. Ryan Succop manquera le PAT (coup de pied de transformation) et les deux équipes se retrouvent à égalité à la pause après un nouveau coup de pied de Butker pour les Chiefs (13-13).

Kansas City repart fort et inscrit un touchdown sur son 1er drive de la 2e mi-temps par l’intermédiaire de Tyreek Hill (11 rec, 159 yds, 1 TD) dans les airs. C’est alors que Derrick Henry (23 runs, 188 yds, 2 TD), auteur d’un énorme match, va inscrire son 1er TD du match sur une percée de 68 yds, avant de doubler la mise un peu plus tard pour répondre à un TD longue distance de Mecole Hardman. Les Chiefs remettront 3 pts pour se retrouver en possession du ballon avec 5 pts d’avance et 1min48 à jouer.

Sauf que les Titans vont rapidement récupérer la balle suite à un field goal manqué, puis remonter 61 yds en 4 actions pour prendre l’avantage. Avec la conversion à 2 pts de Ryan Tannehill, Tennessee prend 3 pts d’avance. Les Chiefs vont se placer pour le field goal de la gagne, mais Joshua Kalu bloquera la tentative, offrant la victoire à son équipe.

La perf’ de la semaine :

Baltimore Ravens [7-2] @ Cincinnati Bengals [0-9] : 49-13

On s’attendait à une large victoire des Ravens lors de ce NFL Week 10, et ce fût le cas. Largement au-dessus, Baltimore a pu compter sur une énorme performance de son quarterback Lamar Jackson (15/17, 223 yds, 3 TD + 7 runs, 65 yds, 1 TD). Le sophomore est devenu le 1er joueur à obtenir deux fois un QB Rating parfait de 158,3 dans la même saison. L’ancien joueur de Louisville nous a aussi gratifié d’une splendide course de 49 yds jusque dans la endzone. Tellement faciles, les Ravens ont même pu se permettre de le faire sortir en fin de rencontre. Petit à petit, Lamar Jackson entre dans la discussion pour le titre de MVP ; not bad for a running back !

Les autres résultats :

Cette semaine, Broncos, Eagles, Jaguars, Patriots, Redskins et Texans étaient au repos.

Redzone, 1ère Partie :

Arizona Cardinals [3-6-1] @ Tampa Bay Buccaneers [3-6] : 27-30 ; Detroit Lions [3-5-1] @ Chicago Bears [4-5] : 13-20 ; Buffalo Bills [6-3] @ Cleveland Browns [3-6] : 16-19 ; New York Giants [2-8] @ New York Jets [2-7] : 27-34

Match très offensif entre Arizona et Tampa Bay. Dans le sillage d’un Christian Kirk en état de grâce (6 rec, 138 yds, 3 TD), Arizona a montré de belles choses offensivement, mais a fini par laisser filer le match en rendant le ballon à 3min de la fin sur la seule interception de Kyler Murray. Jameis Winston redonne alors l’avantage aux Bucs et la défense stoppe ensuite les Cardinals pour gagner le match. De son côté, Chicago a profité de l’absence de Matthew Stafford et d’(enfin) un match propre de Mitchell Trubisky (16/23, 176 yds, 3 TD) pour remporter le match sans véritablement convaincre et éviter la crise.

Il y a toujours un peu d’espoir à Cleveland ! Portés en attaque par Nick Chubb (20 runs, 118 yds) et Jarvis Landry (9 rec, 97 yds, 1 TD), ils ont profité d’un match sans pertes de balle de Baker Mayfield pour garder espoir d’une meilleure fin de saison. Avec un jeu au sol annihilé, Buffalo n’a pas pu faire grand-chose et a payé les deux field goals manqués par son kicker. Cette défaite des Bills relance la course aux Wild Cards en AFC. Enfin dans le duel de New York, les Jets l’ont emporté grâce à une attaque plus réaliste. Dommage pour Daniel Jones, auteur d’une très belle performance (26/40, 308 yds, 4 TD). À noter le triste match de Saquon Barkley (13 runs, 1 yd), qui serait à nouveau blessé.

Redzone, 2e Partie :

Miami Dolphins [2-7] @ Indianapolis Colts [5-4] : 16-12 ; Carolina Panthers [5-4] @ Green Bay Packers [8-2] : 16-24 ; Los Angeles Rams [5-4] @ Pittsburgh Steelers [5-4] : 12-17

Alors que beaucoup les voyaient en marche vers le 0-16, les Dolphins viennent d’enchaîner une 2e victoire consécutive lors de ce NFL Week 10 ! Face à des Colts encore privés de Jacoby Brissett, la défense s’est montré opportuniste en interceptant trois fois Brian Hoyer. Miami n’a pas été incroyable, mais a pu compter sur un kicker parfait et une nouvelle erreur d’Adam Vinatieri pour Indianapolis qui a forcé les Colts à chercher le touchdown en fin de rencontre.

Sous la neige en fin de rencontre au Lambeau Field, Green Bay a résisté à une ultime charge de Christian McCaffrey en position goaline pour arracher un nouveau succès. Après un début de match en chassé-croisé, les Packers ont creusé l’écart après une interception sur Kyle Allen. Carolina réduira l’écart mais n’arrachera pas la prolongation sur le gong. De son côté, Los Angeles a toujours autant de difficultés en attaque et a subi la loi du joyau Minkah Fitzpatrick (1 INT + 1 fumble retourné pour TD) et de la défense des Steelers. Pittsburgh enchaîne un 5e succès en 6 rencontres et se relance plus que jamais dans la course aux playoffs.

Sunday Night Football :

Minnesota Vikings [7-3] @ Dallas Cowboys [5-4] : 28-24

Grâce à un excellent Dalvin Cook (26 runs, 97 yds, 1 TD + 7 rec, 86 yds), Minnesota s’est défait des Cowboys et reste au contact de Green Bay dans la NFC Nord. Kirk Cousins s’est tout d’abord connecté deux fois pour le touchdown avec Kyle Rudolph, avant que Dak Prescott ne fasse de même avec Michael Gallup puis Randall Cobb pour recoller. Le match est serrée mais Dallas va prendre l’avantage grâce à une connexion entre Amari Cooper et son quarterback. C’est alors que Dalvin Cook se montre décisif et donne définitivement l’avantage à son équipe. Dallas ne reviendra pas suite à de mauvais choix en fin de rencontre, insistant sur un jeu au sol qui n’a pas fonctionné dans ce match.

La preview du Jeudi :

Pittsburgh Steelers [5-4] @ Cleveland Browns [3-6] :

Qui aurait cru que Pittsburgh puisse être en position d’arracher une qualification en playoffs après la blessure de Ben Roethlisberger ? C’est pourtant le cas après le NFL Week 10. Mieux, ils affrontent cette semaine des Browns qu’une grande partie de spécialistes voyaient gagner la division et qui se retrouve aujourd’hui derrière eux au classement. Avec une victoire, les Steelers pourraient abattre tout espoir de playoffs pour Cleveland. Un scénario rêvé face à un adversaire de division. Attention toutefois à ne pas enterrer les Browns qui viennent enfin de se relancer en battant Buffalo.

Plus aucune équipe n’est invaincu suite à ce NFL Week 10. San Francisco est enfin tombé dans un match sublime face à Seattle. Globalement, 10e semaine de compétition a été une des plus divertissantes de la saison, avec beaucoup de bons matchs à suspens. Sans oublier un nombre de surprises élevés. Rendez-vous dès Jeudi pour le début de la semaine 11, entre deux équipes qui ont obtenu une victoire ”surprise” cette semaine.

A propos de l'auteur

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire, tout comme le mot "Espoir" lorsque le sujet tourne autour des Knicks. Je considère Drew Brees comme un dieu et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

et, velit, suscipit risus. Praesent ipsum risus libero.