La Review NFL : Week 13, Baltimore gagne, les petits se rebiffent

La victoire de Baltimore, la défaite des Patriots et la rébellion des équipes de bas de tableau sont au programme de la Review du NFL Week 13.

L’affiche de la semaine :

San Francisco 49ers [10-2] @ Baltimore Ravens [10-2] : 17-20

Baltimore sur le gong ! Au terme d’un match ultra serré, Baltimore a remporté le remake du Super Bowl XLVII (et futur affiche du Super Bowl LIV ?). Dans des conditions climatiques assez difficiles, les 49ers frappent les premiers. Une récompense de leur audace, car Jimmy Garoppolo va trouver Deebo Samuel dans la endzone sur une 4e tentative. La suite est plus serrée, mais Baltimore va profiter d’un fumble adverse pour démarrer son drive en bonne position. Lamar Jackson (14/23, 105 yds, 1 TD + 16 runs, 101 yds, 1 TD) ne gâche pas cette occasion et trouve Mark Andrews pour égaliser. Le QB de Baltimore se chargera un peu plus tard de rajouter 6 pts supplémentaires en allant lui même dans la endzone. Un avantage pour Baltimore auquel San Francisco répondra par un touchdown de Raheem Mostert (19 runs, 146 yds, 1 TD).

En fin de mi-temps, Justin Tucker donne l’avantage aux Ravens, ce qui permet à son équipe de rejoindre les vestiaires avec l’avantage. En 2e période, les Ravens repartent sur le même rythme, mais Jackson échappe le cuir et San Francisco ira égaliser sur le drive suivant. Par la suite, les défenses prennent le pas et le rythme baisse. Le suspens est maximum, et c’est Baltimore qui a l’occasion de remporter le match sur le gong. À 49 yds, Justin Tucker ne tremble pas et offre la victoire aux Ravens. San Francisco est désormais derrière les Seahawks dans leur division, et les Saints dans leur conférence. Des Saints qu’ils affronteront la semaine prochaine…

L’upset :

New York Jets [4-8] @ Cincinnati Bengals [1-11] : 6-22

Alors qu’ils restaient sur 3 victoires consécutives, les Jets ont vu leur belle série s’arrêter face aux Bengals. Cincinnati décroche ainsi son 1er succès de la saison, alors que l’équipe n’avait plus gagné depuis le 16 Décembre 2018 ! New York est retombé dans ses travers, tandis que Cincinnati a pu compter sur un Andy Dalton (22/37, 243 yds, 1 TD) sérieux et une défense assez appliquée. Les Jets débutent pourtant bien la rencontre, avec un long drive conclu par un field goal. Cincinnati répond dans la foulée avec un touchdown. New York commencent alors à avoir du mal, alors que les Bengals déroulent et rajoutent un field goal puis un nouveau touchdown avant la pause. Les Jets stoppent cette belle série en ajoutant 3 pts, mais rentrent à la pause à -11 (17-6).

En 2e période, les joueurs d’Adam Gase ont toujours autant de mal à jouer, et Cincinnati en profite pour obtenir un safety puis en ajoutant un field goal. 22-6, New York est trop loin de pouvoir rivaliser et butera contre une défense des Bengals bien en place jusqu’à la fin de la partie. Zac Taylor peut savourer son 1er succès en tant que head coach en NFL à l’issu de ce NFL Week 13, et évite par la même occasion le 0-16. New York fait de son côté ressurgir les doutes qui entouraient l’équipe plus tôt dans la saison.

Le match à revoir :

Philadelphia Eagles [5-7] @ Miami Dolphins [3-9] : 31-37

Renversants Dolphins ! Face à des Eagles en manque de victoires et toujuors aussi inconstants, Miami a remporté une victoire de prestige. Une victoire obtenue avec audace. En début de match, ce sont les Eagles qui s’illustrent. Ronald Darby intercepte Ryan Fitzpatrick (27/39, 365 yds, 3 TD, 1 INT) puis Miles Sanders inscrit un touchdown à la réception sur le drive qui suit. Mais les Dolphins vont prendre des risques et cela va payer. Tout d’abord, Davante Parker va convertir une 4e tentative en touchdown de 43 yds en lâchant complètement son cornerback. Par la suite, après un field goal de Jake Elliott pour Philly, Miami va nous gratifier d’un des plus beaux jeux de l’année. Sur une 4e & Goal, le punteur Matt Hack va trouver son kicker Jason Sanders dans la endzone (13-14).

On pense alors que les Dolphins sont en mesure de remporter le match, mais les Eagles vont montrer du caractère offensivement. J.J Arcega-Whiteside va alors capter son 1er TD en carrière à la réception avant la pause, alors qu’Alshon Jeffery marquera lui aussi au retour des vestiaires pour accentuer l’avance des siens (28-14). Mais Miami va alors réaliser un extraordinaire comeback grâce à Ryan Fitzpatrick, qui va trouver successivement Davante Parker (7 rec, 159 yds, 2 TD) puis Mike Gesicki avant que Patrick Laird ne marque au sol. Les Dolphins viennent de passer un 19-0 aux Eagles et ont repris l’avantage (28-34). L’échange de coups de pied en fin de match ne changera rien, Philadelphia a encore montré ses limites face à des Dolphins sans complexes.

La perf’ de la semaine :

New England Patriots [10-2] @ Houston Texans [8-4] : 22-28

Mettons en avant une véritable performance collective réalisé par Houston lors de ce NFL Week 13. Face à une intraitable défense des Patriots, Deshaun Watson (18/25, 234 yds, 3 TD + 1 TD à la réception) et ses coéquipiers ont réussi à inscrire 28 pts, dont 4 TD à la passe soit autant que depuis le début de saison. Le quarterback des Texans n’a été sacké que trois fois et a parfaitement géré son attaque. En prime, Houston s’est montré créatif et a tué le match sur une passe de Deandre Hopkins pour Deshaun Watson. Houston remporte ainsi une victoire capitale dans la course aux playoffs et reste en tête de sa division. De leur côté, les Patriots ont encore montré leurs limites offensivement, et si la défense connaît un coup de moins bien comme ce fût le cas lors de ce match, les Patriots auront beaucoup de mal à aller chercher des victoires en playoffs.

Les autres résultats :

Redzone, 1ère Partie :

Tennessee Titans [7-5] @ Indianapolis Colts [6-6] : 31-17 ; Washington Redskins [3-9] @ Carolina Panthers [5-7] : 29-21 ; Tampa Bay Buccaneers [5-7] @ Jacksonville Jaguars [4-8] : 28-11 ; Green Bay Packers [9-3] @ New York Giants [2-10] : 31-13 ; Cleveland Browns [5-7] @ Pittsburgh Steelers [7-5] : 13-20

Succès capital pour Tennessee au Lucas Oil Stadium lors de ce NFL Week 13. Face à un adversaire direct dans l’AFC Sud, les Titans ont pu s’appuyer sur un Ryan Tannehill très propre et un Derrick Henry encore dominateur. Tennessee reste ainsi en course pour gagner la division ou décrocher une Wild Card. C’est en revanche terminé pour les Panthers, qui avec cette défaite face aux Redskins peuvent dire adieu à tout espoir de disputer les playoffs. Le jeu au sol a été particulièrement performant pour Washington, avec un duo Derrius Guice (10 runs, 129 yds, 2 TD) / Adrian Peterson (13 runs, 99 yds, TD) ultra efficace.

Nick Foles n’aura pas convaincu à Jacksonville. Alors que les Jaguars étaient outrageusement dominés par Tampa Bay, Doug Marrone a décidé de remettre Gardner Minshew II sur le terrain. Cela n’a toutefois pas empêché les Bucs de repartir avec la victoire. Green Bay s’est de son côté relancé après sa défaite face aux 49ers en disposant des Giants. Un match marqué par la neige, ce qui n’a pas empêché Aaron Rodgers de lancer 4 TD ! Enfin, Pittsburgh a obtenu sa revanche en battant les Browns. Un succès qui réduit considérablement les espoirs de playoffs de Cleveland, mais qui à l’inverse maintient Pittsburgh dans la course.

Redzone, 2e Partie :

Oakland Raiders [6-6] @ Kansas City Chiefs [8-4] : 9-40 ; Los Angeles Rams [7-5] @ Arizona Cardinals [3-8-1] : 34-7 ; Los Angeles Chargers [4-8] @ Denver Broncos [4-8] : 20-23

Une tendance s’est dégagé lors de ces matchs : le blowout. Alors qu’Oakland avait l’occasion de revenir à égalité en tête de l’AFC Ouest avec les Chiefs, jamais les Raiders n’ont semblé en mesure de rivaliser. Kansas City a déroulé son football et n’a encaissé aucun point pendant trois quart-temps. Même constat pour les Rams face aux Cardinals, où les Rams ont blanchi leur adversaire pendant trois quart-temps. Jared Goff (32-43, 424 yds, 2 TD) s’est enfin montré convaincant avec une belle ligne statistique. Enfin, dans l’unique match serré de cette 2e partie de redzone, Denver s’est imposé sur le gong face aux Chargers. Drew Lock (18/28, 134 yds, 2 TD, 1 INT), qui débutait pour la 1er fois en NFL, a montré quelques belles choses notamment avec un bijou pour Courtland Sutton sur son 2e drive.

Monday Night Football :

Minnesota Vikings [8-3] @ Seattle Seahawks [9-2] :

À la traîne puis largement dominateurs, les Seahawks ont remporté l’un des chocs du NFL Week 13 malgré quelques sueurs froides en fin de match. Seattle a d’abord été bousculé en début de rencontre, avec notamment une improbable interception concédé par Russell Wilson. Menés à la pause, les joueurs de Pete Carroll vont continuer d’installer leur jeu au sol en seconde période et cela va payer. Au retour des vestiaires, Minnesota encaisse un 24-0 et se retrouve largement derrière au score (34-17). Mais les Vikings vont revenir à 4 pts et les cartes sont alors totalement relancés. Seattle va cependant scellé le sort du match grâce à sa défense, tout d’abord en forçant un turnover on downs puis en provoquant un fumble sur retour de coup de pied. Grâce à ce succès, Seattle passe en tête de sa division, tandis que Minnesota prend du retard dans son duel avec les Packers.

La preview du Jeudi :

Dallas Cowboys [6-6] @ Chicago Bears [6-6] :

Duel entre deux équipes qui déçoivent en 2019. Commençons par Chicago. Alors que beaucoup voyaient les Bears conserver leur titre de division, l’équipe de Matt Nagy s’est montré extrêmement décevante sur le plan offensif. Mitchell Tryubisky a enchaîné les non-matchs et Chicago s’est éloigné de la course aux playoffs. Toutefois, la défense continue de faire le travail et Chicago peut toujours espérer disputer les playoffs même si les Bears ne sont plus maîtres de leur destin. En face, Dallas déçoit aussi. Les Cowboys, bien qu’efficaces offensivement, ne montrent aucune sécurité et sont incapables de battre des équipes avec un bilan positif. Toutefois, Dallas pourrait quand même participer aux playoffs vu la faiblesse de sa division. Une qualification qui ne dissiperait pas les doutes autour de l’équipe.

Les cartes sont relancées en tête de chaque conférence, alors que la course aux playoffs fait toujours rage après ce NFL Week 13. Rendez-vous la semaine prochaine avec de nouvelles affiches entre équipes de très haut de tableau.

(Crédits Image en Une : Inside The 49ers)

A propos de l'auteur

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire, tout comme le mot "Espoir" lorsque le sujet tourne autour des Knicks. Je considère Drew Brees comme un dieu et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

pulvinar dictum sit facilisis massa venenatis nec elit. Donec Phasellus leo id