La Review NFL : Week 16, Green Bay roi du Nord, Michael Thomas record

0
Ligue 1

Un nouveau King of The North, Seattle surpris et le record de Michael Thomas sont au programme de la Review NFL du Week 16. Focus sur les résultats du dimanche après un Samedi riche en enseignements.

L’affiche de la semaine :

Green Bay Packers [12-3] @ Minnesota Vikings [10-5] : 23-10

Même sans inscrire le moindre touchdown dans les airs, Green Bay a sécurisé le titre de division NFC Nord en verrouillant l’attaque des Vikings. Le match commence pourtant très mal pour les Packers. En effet, Aaron Jones commet un fumble sur le 1er drive du match, ce qui permet à Minnesota d’inscrire un field goal pour ouvrir le score. Mais les difficultés se poursuivent et Aaron Rodgers (26/40, 216 yds, 1 INT) se fait intercepter au début du 2e quart-temps. Kirk Cousins capitalise et trouve Stefon Diggs dans la endzone sur le drive suivant. Minnesota a inscrit 10 pts sur des erreurs de Green Bay. Pourtant, les Packers ne se font pas distancer et inscrivent trois field goals durant le premier acte, ne revenant aux vestiaires qu’avec un seul point de retard (9-10).

Après la pause, Kirk Cousins (16/31, 122 yds, 1 TD, 1 INT) lance à son tour une interception vers Kevin King, qui permet à Green Bay de démarrer son drive au milieu de terrain. Aaron Jones enchaîne alors les gains au sol et se retrouve à la conclusion en inscrivant son 1er touchdown du soir. Le TD est même convertit à deux points pour donner une possession d’avance à Green Bay. Minnesota patine toujours autant en attaque, la ligne offensive n’arrivant pas à contenir un Za’Darius Smith déchaîné (3,5 sacks). Aaron Jones va alors doubler la mise à un peu moins de 6min de la fin du match, scellant l’issu de la rencontre. Green Bay est bien parti pour finir dans les deux premiers de la Conférence NFC, tandis que Minnesota va devoir trouver des solutions en l’absence de Dalvin Cook s’ils veulent faire bonne figure en Wild Cards.

L’upset :

Arizona Cardinals [5-9-1] @ Seattle Seahawks [11-4] : 27-13

Défaite surprise pour Seattle face à de valeureux Cardinals. Une défaite dont les Seahawks se seraient bien passés avant d’affronter les 49ers, mais qui n’affecte pas leurs chances de remporter la division. Un match où Arizona a parfaitement contenu l’attaque de Seattle. C’est pourtant la franchise du Washington qui lance les hostilités, en marquant un touchdown sur son 1er drive. La suite est plus compliquée, avec une ligne offensive poreuse (5 sacks concédés au total) et un enchaînement de punts. En face, Arizona est parfaitement dans son match. L’homme en forme de la franchise, le coureur Kenyan Drake, répond au touchdown de Seattle par une course de 80 yds jusque dans l’en-but pour égaliser. Un peu plus tard c’est au tour de Larry Fitzgerald de rentrer dans la endzone suite à une passe de Kyler Murray.

L’attaque tourne bien et peut compter sur un Kyler Murray à l’aise à la passe et au sol. Les visiteurs gonflent leur avance avec un field goal avant la pause, puis avec un autre au retour des vestiaires (20-7). C’est alors que le quarterback rookie d’Arizona sort sur blessure, visiblement gêné aux ischio-jambiers. On se dit alors que le match peut basculer. Seattle retrouve du dynamisme offensif et ajoute deux field goals pour revenir à une possession (20-13). Mais les Cardinals ne lèvent pas le pied, et même avec Brett Hundley au poste de quarterback l’attaque continue d’avancer. C’est finalement Kenyan Drake qui sécurise le succès des Cardinals en inscrivant un nouveau touchdown au sol, parachevant sa belle performance (24 runs, 166 yds, 2 TD). Seattle ne reviendra pas et voit quelques lacunes ressurgir avant son match face aux 49ers dans une semaine.

Le match à revoir :

New York Giants [4-11] @ Washington Redskins [3-12] : 41-35

Journée portes ouvertes au FedEx Field de Washington, dans un match ultra offensif qui nous a offert un beau spectacle entre deux équipes qui n’avaient plus rien à jouer. Un match où les deux équipes se sont rendues coup pour coup, inscrivant un total de 70 pts dans le temps réglementaire ! En première mi-temps, Daniel Jones (28/42, 352 yds, 5 TD) et Dwayne Haskins (12/15, 133 yds, 2 TD) se répondent coup pour coup, avec 3 TD pour le rookie des Giants contre 2 pour celui des Redskins. Saquon Barkley (22 runs, 189 yds, 2 TD + 4 rec, 90 yds, 1 TD) est lui aussi dans un grand jour et retrouve une productivité qui le fuyait depuis plusieurs semaines.

À la pause, New York mène de 14 pts (28-14), et la situation ne va pas s’arranger pour Washington au retour des vestiaires. En effet, au début du 3e quart-temps, Dwayne Haskins se blesse à la cheville et est contraint de laisser sa place à Case Keenum (16/22, 158 yds, 1 TD). On pense alors que le match a basculé, mais Washington ne lève pas le pied et va même réussir à égaliser en fin de match après des touchdowns à la course de l’éternel Adrian Peterson et Case Keenum himself. Direction la prolongation pour les deux équipes, où Daniel Jones offrira la victoire aux G-Men sur une passe vers Kaden Smith. Le rookie des Giants enregistre un nouveau match plein et s’affirme comme le futur de la franchise aux côtés de Saquon Barkley.

La perf’ de la semaine :

New Orleans Saints [12-3] @ Tennessee Titans [8-7] : 38-28

C’était pressenti avant ce NFL Week 16, mais c’est désormais officiel : Michael Thomas est désormais le recordman du nombre de réceptions sur une saison (145), dépassant Marvin Harrison (143) alors même qu’il lui restera un match à jouer cette saison. Un record battu avec la manière dans un match où il a une nouvelle fois excellé avec 12 réceptions, 136 yds et 1 TD ! Quant au scénario de la rencontre, Tennessee a longtemps cru pouvoir renverser les Saints, avant que Drew Brees et ses coéquipiers ne remettent les choses à l’endroit. On notera toutefois l’excellent match de Ryan Tannehill pour les Titans (17/27, 272 yds, 3 TD), qui malgré la défaite se retrouvent à la 6e place de la conférence, qualificative pour les Wild Cards.

Les autres résultats :

Redzone, 1ère Partie :

Pittsburgh Steelers [8-7] @ New York Jets [6-9] : 10-16 ; Baltimore Ravens [13-2] @ Cleveland Browns [6-9] : 31-15 ; Jacksonville Jaguars [5-10] @ Atlanta Falcons [6-9] : 12-24 ; Carolina Panthers [5-10] @ Indianapolis Colts [7-8] : 6-38 ; Cincinnati Bengals [1-14] @ Miami Dolphins [4-11] : 35-38

Avant ce NFL Week 16, Pittsburgh était maître de sa destinée. Malheureusement pour eux, ils ne le sont plus après cette défaite sur le terrain des Jets. New York s’est montré plus réaliste, et le retour de Mason Rudolph en cours de match pour les Steelers n’aura pas été suffisant. Match compliqué pour Baltimore dans l’Ohio. Battus par Cleveland plus tôt dans la saison, les Ravens vont douter pendant presque une mi-temps, avant de renverser la vapeur en un peu plus d’une minute avant la pause. Baltimore va ensuite dérouler pour s’assurer la première place de l’AFC, mais va perdre deux joueurs majeurs sur blessure : Mark Ingram et Mark Andrews. Les Ravens vont avoir deux semaines pour reposer les organismes mais l’évolution de ces blessures sera à surveiller.

Victoires sans grandes difficultés pour Atlanta et Indianapolis. Opposés aux Jaguars dans un match sans enjeu, les Falcons vont rapidement prendre les devants avant de gérer leur avance. Indianapolis n’a également laissé aucune chance à des Panthers qui enchaînent une 7e défaite consécutive. Will Grier a joué son 1er match pour les Panthers, sans grande réussite car l’ancien quarterback de West Virginia a lancé 3 INT. Enfin, Cincinnati s’est assuré le 1er choix de la prochaine draft en perdant face à Miami. Un match complètement dominé par les Dolphins qui vont toutefois craquer en fin de match et laisser les Bengals arracher une prolongation. Prolongation où Ryan Fitzpatrick va parfaitement placé son kicker Jason Sanders pour la victoire.

Redzone, 2e Partie :

Dallas Cowboys [7-8] @ Philadelphia Eagles [8-7] : 9-17 ; Oakland Raiders [7-8] @ Los Angeles Chargers [5-10] : 24-17 ; Detroit Lions [3-11-1] @ Denver Broncos [6-9] : 17-27

Dans le match avec le plus d’enjeu de ce NFL Week 16, les Eagles ont battu les Cowboys et ont pris une très sérieuse option sur le titre de division NFC Est. Philly s’est montré plus réaliste en trouvant par deux fois le chemin de la endzone, tandis que Dallas a du se contenter de trois field goals. Les Cowboys ne devraient donc pas disputer les playoffs cette saison, et Jason Garrett a peut-être dit adieu à son poste de head coach pour la saison à venir. Par ailleurs, Oakland s’est imposé face aux Chargers et peut toujours croire aux playoffs même s’ils sont loin d’être maîtres de leur destin. Enfin, Denver a déroulé face à la faible défense de Detroit, grâce à un Philip Lindsay (19 runs, 109 yds, 1 TD) efficace au sol et un Drew Lock (25/33, 192 yds, 1 TD) qui a encore montré de belles choses à la passe

Sunday Night Football :

Kansas City Chiefs [11-4] @ Chicago Bears [7-8] : 26-3

Victoire très facile pour les Chiefs face à des Bears sans solutions offensivement. Patrick Mahomes (23/33, 251 yds, 2 TD) a déroulé pendant toute la rencontre, permettant notamment à son équipe de mener 17-0 après seulement trois séries offensives. La suite n’aura été que contrôle pour les Chifes, qui rajouteront même un autre touchdown en fin de rencontre. Mitchell Trubisky (18-34, 157 yds) n’a pas trouvé la faille face à une défense des Chiefs étonnamment très solide comme depuis plusieurs semaines. Une victoire presque sans importance, si ce n’est qu’elle permet aux Chiefs de toujours croire à une semaine de repos en cas de faux pas des Patriots lors du Week 17.

Les playoffs se profilent après ce NFL Week 16 et la dernière semaine sera décisive, notamment pour la dernière place qualificative en AFC. Rendez-vous dimanche prochain pour le dénouement de la saison régulière, une semaine où nous aurons exclusivement droit à des duels de division !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here