La Review NFL : Week 6, Houston on n’a pas de problème

1
Ligue 1

Nouvelle défaite pour Kansas City, mais aussi pour les Cowboys face au revenant Sam Darnold. Kirk Cousins a lui dissipé les doutes lors de ce NFL Week 6.

L’affiche de la semaine :

Houston Texans [4-2] @ Kansas City Chiefs [4-2] : 31-24

Les Colts semblaient avoir trouvé la recette pour venir à bout des Chiefs : courir et manger le chrono. Les Texans l’ont parfaitement appliqué avec 192 yds au sol et presque 40 min de possession. Les Chiefs ont un point faible, et leurs adversaires commencent à parfaitement l’exploiter. Houston a aussi profité d’un petit coup du sort, lorsque Patrick Mahomes (19/35, 273 yds, 3 TD, 1 INT) s’est légèrement fait mal dans le 2e quart-temps. Après ça, le MVP en titre a été plus imprécis et moins efficace.

Kansas City avait pourtant parfaitement commencé son match. 17-3 pour les Chiefs après un quart-temps. Another day at the office pour les Chiefs, pensait-on. Sauf que Houston va se relancer, profitant des nombreuses pénalités (11) concédées par les joueurs d’Andy Reid dans ce match. Toutefois, Kansas City a un point d’avance à 6min30 de la fin. Mais les Texans vont marquer au sol grâce à Carlos Hyde (26 runs, 116 yds, 1 TD) puis convertir à 2pts sur une passe de Deshaun Watson (30/42, 280 yds, 1 TD, 2 INT + 2 TD au sol). La défense texane résistera, 2e défaite consécutive pour KC.

L’upset :

Dallas Cowboys [3-3] @ New York Jets [1-4] : 22-24

Le retour de Sam Darnold au poste de quarterback a totalement transfiguré l’attaque des Jets. Alors que l’attaque (la pire de la ligue statistiquement) tournait au ralenti avec Luke Faulk, elle a inscrit trois touchdowns, tous en 1ère mi-temps. Le’Veon Bell (14 runs, 50 yds, 1 TD) s’est montré, tout comme Robby Anderson (5rec, 125 yds, 1 TD) qui était totalement transparent ces dernières semaines. Dallas s’est fait surprendre, en étant mené 21-6 à la pause.

New York peut aussi remercier sa défense, qui a parfaitement contenu l’attaque des Cowboys pendant une grande partie du match. Privé de ses tackles puis rapidement d’Amari Cooper, sorti sur blessure, Dak Prescott a été mis en difficulté. Inefficaces en redzone, les Cowboys s’en sont remis à Ezekiel Elliott (28 runs, 105 yds + 5 rec, 47 yds). Dallas a recollé en fin de match, ayant même la possibilité d’arracher une prolongation après un touchdown au sol de son quarterback. Conversion à 2pts raté, offrant à New York sa 1ère victoire de la saison. Les Cowboys enchaînent eux une 3e défaite consécutive.

Le match à revoir :

Seattle Seahawks [5-1] @ Cleveland Browns [2-4] : 32-28

Cleveland a très bien commencé (3 touchdowns en 3 drives) puis Cleveland a sombré. Cleveland est bien revenu mais a perdu. Malgré un nouveau bon match de Nick Chubb (20 runs, 122 yds, 2 TD, 1 fumble), les Browns ont fini par perdre face à des Seahawks encore très bien emmenés par Russell Wilson (23/33, 295 yds, 2 TD). Le quarterback de Seattle s’affirme de plus en plus comme un des favoris pour le titre de MVP au terme de ce NFL Week 6.

Presque dos à dos à la mi-temps (20-18 Cleveland), les deux équipes vont se livrer un dur combat durant la 2e mi-temps. Seattle va d’abord prendre l’avantage pour la 1ère fois du match sur le 2e touchdown consécutif à la réception de Jaron Brown. Cleveland parviendra finalement à repasser devant sur un touchdown de Nick Chubb, avant que Chris Carson ne donne définitivement l’avantage aux Sehawks. Définitivement, car Baker Mayfield (22/37, 249 yds, 1 TD, 3 INT) se fera intercepter par KJ Wright sur son dernier drive. Seattle sourit, tandis que Cleveland est toujours à la recherche d’une victoire à domicile.

La perf’ de la semaine :

Philadelphia Eagles [3-3] @ Minnesota Vikings [4-2] : 20-38

Kirk Cousins (22/29, 333 yds, 4 TD, 1 INT) pouvait dissiper les doutes en cas de grosse performance. C’est chose faite, avec un de ses meilleurs matchs depuis qu’il est arrivé dans le Minnesota. Même constat pour son receveur Stefon Diggs, frustré ces dernières semaines et auteur d’une prestation majuscule. Adam Thielen avait annoncé un gros match de son compère receveur lors du NFL Week 6, il ne s’est pas trompé. Philadelphie va devoir trouver des solutions pour améliorer sa défense aérienne.

NFL London Games :

Carolina Panthers [4-2] @ Tampa Bay Buccaneers [2-4] : 37-26

Doit-on féliciter la défense des Panthers pour avoir provoquer 6 turnovers, ou blâmer Jameis Winston pour avoir lancé 5 interceptions ? On penchera pour la 1ère option. Car oui, la défense de Carolina a réalisé une très grosse performance. 5 interceptions donc, mais aussi 7 sacks et 2 fumbles forcés. Les Panthers sont allés chercher cette affiche londonienne sans un Christian Mc Caffrey stratosphérique (57 scrimmage yds, 1 TD au sol et 1 TD à la réception), mais avec un Kyle Allen (20/32, 227 yds, 2 TD) propre. Jameis Winston (30/54, 400 yds, 1 TD, 5 INT) reste de son côté fidèle à lui même, capable du meilleur et, comme aujourd’hui, du pire.

Les autres résultats :

Cette semaine, Bears, Bills, Colts et Raiders sont au repos.

Redzone, 1ère Partie :

Cincinnati Bengals [0-6] @ Baltimore Ravens [4-2] : 17-23 ; New Orleans Saints [5-1] @ Jacksonville Jaguars [2-4] : 13-6 ; Washington Redskins [1-5] @ Miami Dolphins [0-5] : 17-16

Lamar Jackson (21/33, 236 yds + 19 runs, 152 yds, 1 TD) a découpé la défense des Bengals. Il est le grand artisan de la victoire des Ravens avec une performance incroyable au sol. Not bad for a running back ! Match défensif entre Jaguars et Saints. Un seul touchdown dans ce match, sur une passe de Teddy Bridgewater pour Jared Cook. New Orleans est toujours invaincu depuis la blessure de Drew Brees. Dans le 1st Pick Bowl, Washington l’a emporté grâce à un nouveau très bon match de Terry McLaurin (4 rec, 100 yds, 2 TD). Miami, qui a refait jouer Ryan Fitzpatrick, était à une conversion à 2 pts réussie de l’emporter.

Redzone, 2e Partie :

San Francisco 49ers [5-0] @ Los Angeles Rams [3-3] : 20-7 ; Tennessee Titans [2-4] @ Denver Broncos [2-4] : 0-16 ; Atlanta Falcons [1-5] @ Arizona Cardinals [2-3-1] : 33-34

Un gros premier drive et puis plus rien : voilà comment résumer le match des Rams. San Francisco a totalement muselé l’attaque aérienne des Rams, menant Jared Goff (13/24, 78 yds) à sa pire performance en carrière. Sans être impressionnant en attaque, les 49ers ont creusé l’écart et la défense a fait le reste. San Francisco est toujours invaincu et commence sérieusement à s’affirmer dans la NFC. Les Rams enchaînent eux une 3e défaite, ce qui n’était encore jamais arrivé sous l’ère Sean McVay.

Pas flamboyant en attaque, les Broncos ont asphyxié l’attaque des Titans avec 7 sacks. Une attaque de Tennessee sans vie, et un Marcus Mariota dont le poste semble être en danger après son remplacement par Ryan Tannehill. Atlanta continue de son côté de sombrer, avec une nouvelle contre-performance de sa défense. 477 yards encaissés, face à une attaque des Cardinals qui a livré sa meilleure prestation de la saison. Atlanta aurait pu égaliser en fin de match, mais le kicker Matt Bryant a raté un extra point.

Sunday / Monday Night Football :

Pittsburgh Steelers [2-4] @ Los Angeles Chargers [2-4] : 24-17 ; Detroit Lions [2-1-1] @ Green Bay Packers [4-1] :

Pittsburgh joue avec son 3e quarterback, mais Pittsburgh gagne des matchs. Avec un plan de jeu grandement basé sur la course, les Steelers ont fait le trou. 14-0 après un quart-temps. 21-0 à la mi-temps. 24-0 à 15min du terme. Un écart irrattrapable pour les Chargers. Coupables de trop nombreuses erreurs, Los Angeles s’est encore sabordé avec trois pertes de balle de Philipp Rivers. Les joueurs d’Anthony Lynn reviendront un peu en fin de match grâce à Hunter Henry (8 rec, 100 yds, 2 TD), mais l’écart était trop grand.

Détroit était encore proche de l’upset lors de ce NFL Week 6, mais cette fois Détroit a perdu. Pourtant devant à l’entame du dernier quart-temps (22-13), les Lions vont voir leur avance fondre en 15min. Oui, car Aaron Rodgers (24/39, 283 yds, 2 TD, 1 INT) va d’abord trouver Allen Lazzard dans la end zone, avant de manger le chrono tout en plaçant son kicker à distance de field goal. Coup de pied de 23 yds au buzzer réussi pour Mason Crosby, qui permet aux Packers de rester en tête de la NFC Nord. Après Aaron Jones, c’est un autre coureur de Green Bay qui s’est mis en valeur cette semaine, en la personne de Jamaal Williams (14 runs, 104 yds).

La preview du Jeudi :

Kansas City Chiefs [4-2] @ Denver Broncos [2-4] :

Dynamiques inverses pour ce duel de division AFC Ouest. Si Kansas City avait démarré par un 4-0 et vient d’enchaîner deux défaites, c’est tout l’inverse pour Denver. Toutefois, les Chiefs restent largement favoris dans ce match. Oui, car Denver n’a pas battu des adversaires de top niveau (Chargers et Titans) et ne s’est pas montré flamboyant offensivement. Attention tout de même au jeu au sol des Broncos pourrait à nouveau mettre en difficulté la défense de Kansas City. Attention également à la forme physique de Patrick Mahomes, qu’on a vu légèrement blessé face aux Texans.

San Francisco s’affirme dans la NFC après ce NFL Week 6, tandis que Rams et Cowboys sont en chute libre. Pour les highlights de la semaine c’est ici, et pour la suite de la saison rendez-vous dès Jeudi pour le match entre Chiefs et Broncos.

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here