La Review NFL : Week 7, The Jacoby Brissett Show

Indianapolis prend la tête de l’AFC Ouest, Miami y a cru et Minnesota déroule offensivement lors de ce NFL Week 7.

L’affiche de la semaine :

Houston Texans [4-3] @ Indianapolis Colts [4-2] : 23-30

On attendait Deshaun Watson, mais c’est Jacoby Brissett (26/39, 326 yds, 4 TD) qui a livré une très grosse performance. Un exemple d’efficacité également pour les Colts, qui ont inscrit un touchdown sur chacun de leur quatre passage en redzone. Houston, qui n’a jamais réussi à prendre l’avantage dans ce match, a subi le rythme des Colts qui ont parfaitement géré l’horloge. La défense d’Indy s’est aussi illustré avec trois sacks, deux interceptions et aucun touchdown encaissé en 1ère mi-temps.

Indianapolis a marqué en premier avec une passe de Brissett pour Zach Pascal. La défense a ensuite montré sa solidité en empêchant les Texans d’atteindre la endzone, alors qu’ils avaient commencé leur série sur les 5 yds des Colts. Malmené et indiscipliné (10 pénalités concédés), Houston va laisser les Colts faire le trou. En 2e période, Eric Ebron nous gratifie d’un des touchdowns de l’année pour donner 12 pts d’avance à son équipe. Deshaun Watson ne perd pas espoir et garde son équipe à hauteur pour un retour. Mais la défense d’Indy finira le travail avec un safety sur un punt, puis une interception de Darius Leonard sur la dernière action offensive de Houston.

L’upset (ou presque) :

Miami Dolphins [0-6] @ Buffalo Bills [5-1] : 21-31

Pas de véritable upset dans ce NFL Week 7. On a donc décidé de mettre en avant la performance des Dolphins, même si ces derniers n’ont toujours pas remporté le moindre match. Miami a espérer plus longtemps que d’habitude, menant 14-9 à l’entame du 4e quart-temps. Sauf que Buffalo va se faire violence et inscrire 15 points sur deux touchdowns à la passe de Josh Allen. Ryan Fitzpaytrick donnera un ultime espoir à son équipe en les ramenant à 3 pts. Sauf que la tentative d’onside kick sera raté, et même retourné pour touchdown par Micah Hyde. Du mieux, mais toujours pas de victoire.

Le match à revoir :

Los Angeles Chargers [2-5] @ Tennessee Titans [3-4] : 20-23

Fin de match absolument rocambolesque lors de ce NFL Week 7 au Nissan Stadium. Alors que Tennessee avait 3 points d’avance à 2min20 du terme, Ryan Tannehill (23/29, 312 yds, 2 TD, 1 INT) va manquer un QB sneak sur 4e tentative au milieu du terrain. Décision arbitrale discutable, mais qui offre une chance aux Chargers de recoller. Et Los Angeles va parfaitement remonter le terrain pour se mettre en position d’inscrire un touchdown. S’en suit une série d’évènements improbables.

Tout d’abord, Austin Ekeler va se voir refuser un touchdown à la réception car son genou touche le sol avant d’entrer dans l’en-but. Les Chargers se retrouvent en 1st & Goal avec environ 30sec à jouer. Une formalité ? Que nenni. Melvin Gordon, de retour comme titulaire après sa grève, va se voir refuser une 1ère fois l’accès à la endzone. Puis sur son 2e essai, c’est la catastrophe. Le coureur californien lâche la balle avant de toucher le sol et de passer le plan vertical. Ballon recouvert par la défense et touchback. Les Titans ont récupéré la possession, game over.

La perf’ de la semaine :

Minnesota Vikings [5-2] @ Detroit Lions [2-3-1] : 42-30

Performance majuscule de l’attaque des Vikings lors de ce NFL Week 7. Pour ceux qui avaient encore des doutes, Kirk Cousins (24/34, 337 yds, 4 TD) semble enfin rôdé, et sa connexion avec Stefon Diggs (7 rec, 142 yds) a rarement été aussi bonne. Avec un Dalvin Cook toujours aussi impressionnant au sol, le trio QB / WR / RB de Minnesota est l’un des plus efficaces de la ligue. Seul point noir de la soirée pour les violets, la sortie sur blessure d’Adam Thielen. À noter également la grosse soirée de Marvin Jones (10 rec, 93 yds, 4 TD) pour les Lions.

Les autres résultats :

Cette semaine, Browns, Buccaneers, Panthers et Steelers étaient au repos.

Redzone, 1ère Partie :

Oakland Raiders [3-3] @ Green Bay Packers [6-1] : 24-42 ; San Francisco 49ers [6-0] @ Washington Redskins [1-6] : 9-0 ; Los Angeles Rams [4-3] @ Atlanta Falcons [1-6] : 37-10 ; Arizona Cardinals [3-3-1] @ New York Giants [2-5] : 27-21 ; Jacksonville Jaguars [3-4] @ Cincinnati Bengals [0-7] : 27-17

Aaron Rodgers (25-31, 429 yds, 5 TD) a réactivé le mode MVP. Après 7 semaines de compétitions, son duo avec Matt LaFleur semble enfin avoir pris ses marques. Un total de 6 touchdowns et une évaluation parfaite, la 1ère de sa carrière. En face, Josh Jacobs (21 runs, 124 yds) et Darren Waller (7 rec, 126 yds, 2 TD) étaient en jambes, mais l’attaque n’a pas pu suivre le rythme. Green Bay est 2e en NFC derrière les 49ers, qui ont préservé leur invincibilité face aux Redskins dans un match marqué par la pluie.

De leur côté, les Rams ont relancé la machine face à Atlanta, pour qui la saison va de mal en pis après la blessure de Matt Ryan. Dan Quinn vit peut-être ses dernières heures en Géorgie. Arizona enchaîne pour sa part une 3e victoire en 3 semaines, remettant son bilan à l’équilibre. De quoi jouer les troubles-fêtes dans la très serrée NFC Ouest ? Enfin, Cincinnati n’y arrive toujours pas, concédant une 7e défaite de suite et confortant sa dernière place dans la ligue. Andy Dalton a concédé 3 interceptions, dont un Pick-6 de Yannick Ngakoue.

Redzone, 2e Partie :

Baltimore Ravens [5-2] @ Seattle Seahawks [5-2] : 30-16 ; New Orleans Saints [6-1] @ Chicago Bears [3-3] : 36-25

Avec un Lamar Jackson encore ultra solide au sol (116 yds et 1 TD) mais nettement moins dans les airs, Baltimore est venu à bout de Seattle. La défense s’est aussi illustré, avec un Pick-6 de la recrue Marcus Peters et un autre touchdown défensif de Marlon Humphrey après un fumble de DK Metcalf. Seattle est passé à côté de sa 2e période et a encore montré des errements défensifs contre le jeu au sol.

De leur côté les Saints ont parfaitement géré face à des Bears inefficaces offensivement. Sur les 25 pts de Chicago, 7 sont l’œuvre de Cordarelle Patterson sur un retour de kickoff de 102 yds, 3 sur un field goal et les 15 restants lorsque le match était plié. Il est peut-être temps de se poser des questions sur le niveau de Mitchell Trubisky, sifflé par le Soldier Field pour son retour. New Orleans reste pour sa part invaincu en l’absence de Drew Brees, alors que l’équipe jouait cette semaine sans Alvin Kamara.

Sunday / Monday Night Football :

Philadelphia Eagles [3-4] @ Dallas Cowboys [4-3] : 10-37 ; New England Patriots [7-0] @ New York Jets [1-5] :33-0

On s’attendait à une rude bataille entre Eagles et Cowboys, mais c’est finalement Dallas qui a largement dominé la rencontre. C’est la défense qui a donné le ton, en provoquant 2 turnovers en début de match. Chacune de ces deux pertes de balle mènera à un touchdown, d’abord pour Tavon Austin à la réception puis pour Ezekiel Elliott au sol. Philly réagira en inscrivant 7 points, mais Dallas accentuera son avance pour mener 27-7 à la pause. Le match est déjà plié, et la 2e période sera uniquement marqué par un touchdown au sol de Dak Prescott pour parachever le succès des siens.

Les semaines passent et se ressemblent pour les Patriots. Nouvelle victoire et nouvelle démonstration de force de la défense. Sam Darnold a littéralement vécu l’enfer. Quatre interceptions, un fumble et un même un safety encaissé. Son QB Rating ? 3.6 ! Les Patriots n’auront même pas concédé une tentative de field goal. Offensivement, New England a géré sans être éblouissant, avec 3 touchdowns au sol de Sony Michel et un à la réception de Philipp Dorsett. En 7 semaines de compétitions, les Patriots ont inscrits 223 points pour 48 encaissés, soit un ratio de +175. Tout simplement du jamais vu.

La preview du Jeudi :

Washington Redskins [1-6] @ Minnesota Vikings [5-2] :

Si vous vouliez une affiche serrée, ne remerciez pas la NFL pour ce Thursday Night Football. Dans cette confrontation entre l’ancienne et l’actuelle équipe de Kirk Cousins, les Vikings partent très largement favoris. Minnesota impressionne de plus en plus offensivement, tandis que Washington traîne dans les bas fonds de la ligue et sort d’un match à 0 point sous la pluie. Une belle occasion pour les coéquipiers de Dalvin Cook de mettre la pression sur les Packers en tête de la NFC Nord.

Encore deux équipes invaincus à l’issu du NFL Week 7 : les 49ers et les Patriots. Pour les highlights de cette semaine c’est ici. Rendez-vous dès Jeudi pour le début du Week 8.

A propos de l'auteur

Victime du ''Minnesota Miracle'' et du ''No-Call''. Merci aux Knicks de réhausser le niveau (oups). Je considère Drew Brees comme un dieu, Alvin Kamara et Mitchell Robinson comme des prophètes et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

tristique ipsum commodo non mattis libero. ut elit. eget dictum