La Review NFL : Week 8, intraitable San Francisco

0
Ligue 1

San Francisco en démonstration, Houston à l’arrache et Cooper Kupp facile à Londres sont au menu de la Review NFL du Week 8.

L’affiche de la semaine :

Carolina Panthers [4-3] @ San Francisco 49ers [7-0] : 13-51

On s’attendait à un véritable test pour San Francisco lors de ce NFL Week 8. Finalement, cela a tourné à la démonstration de force. 51 points inscrits face à une supposée bonne défense. 232 yds et 5 TD au sol, dont 3 pour le seul Tevin Coleman (11 runs, 105 yds, 3 TD + 1 TD à la réception). Mais si l’attaque a carburé, c’est la défense qui a encore impressionné. Seulement 230 yds encaissés. 3 INT sur le pauvre Kyle Allen, également sacké à 7 reprises. Ajoutez à cela un Nick Bosa en état de grâce, avec 3 sacks et une interception.

Le match avait très bien démarré pour les 49ers. Sur son premier drive, du jour, Jimmy Garoppolo va trouver le nouveau venu Emmanuel Sanders pour le touchdown. Même si le quarterback des 49ers va se faire intercepter et offrir un field goal aux Panthers, San Francisco va ensuite dérouler avec 3 TD de Tevin Coleman. 27-3 à la pause, c’est déjà plié. Carolina va montrer des choses après la mi-temps, avec un safety de Bruce Irvin et un TD de Christian McCaffrey. Mais les californiens étaient trop forts et vont ajouter 3 nouveaux TD au sol. 51-13, San Francisco est bel et bien et prétendant en NFC.

Le (non-)upset :

Miami Dolphins [0-7] @ Pittsburgh Steelers [3-4] :14-27

Encore une semaine sans véritable upset. Alors pour la 2e semaine consécutive, nous allons parler ici des déboires des Dolphins. Cette semaine encore, Miami y a cru. Pendant une mi-temps. Le temps d’inscrire deux touchdowns sur leurs deux premiers drives dans le QT1. Le côté Fitzmagic de leur quarterback. Puis de voir Pittsburgh amorcer un retour, mais de toujours garder l’avantage à la mi-temps (14-10). Miami va ensuite déjouer, Ryan Fitzpatrick (21/34, 190 yds, 2 TD, 2 INT) va retomber dans ses travers et les Steelers vont tranquillement s’offrir la victoire. Belle performance de la défense de Pittsburgh, qui a réalisé 10 QB hits et 4 sacks (dont 3 pour TJ Watt). A noter également que les deux interceptions sur Ryan Fitzpatrick ont été réalisé par… Minkah Fitzpatrick, arrivé des Dolphins en début d’année. Que le monde est cruel.

Le match à revoir :

Oakland Raiders [3-4] @ Houston Texans [5-3] : 24-27

Grâce à son réveil en fin de match, Houston s’est sorti du piège tendu par les Raiders. Oakland s’est encore accroché lors du début de rencontre, mais a encore fini par craquer sur la durée. Les joueurs de Jon Gruden avaient pourtant bien commencé la rencontre, avec un gros travail d’Hunter Renfrow après réception pour inscrire le 1er TD du match. Deshaun Watson répondra en remontant 75 yds en 2 min, mais Oakland maintiendra son rythme avec un TD par quart-temps pendant les trois premières reprises. Les Raiders arrivent donc avec 8 pts d’avance à l’entame du QT4 (21-13).

Houston est piqué dans son orgueil et va se relancer dès l’entame du dernier quart, avec une passe de touchdown de Watson (27/39, 279 yds, 3 TD) pour Darren Fells. Daniel Carson redonnera 4 pts d’avance aux Raiders, mais Deshaun Watson est en feu et va donner l’avantage aux siens pour la première fois du match. En effet, suite à un très gros effort, il trouve une nouvelle fois Darren Fells dans la endzone. La défense, pourtant privée de JJ Watt dont la saison est terminée, tient le coup et Houston remporte un nouveau match.

La perf’ de la semaine / NFL London Games :

Cincinnati Bengals [0-8] @ Los Angeles Rams [5-3] : 10-24

Pour le 3e match à Londres de la saison, les fans ont pu voir une performance lunaire de Cooper Kupp à la réception. Auteur de 220 yds à la réception ainsi que d’un touchdown longue distance, il s’est baladé dans la défense des Bengals. Pourtant, Cincinnati n’a pas été ridicule, restant à 7 longueurs à la pause. Sauf que la défense des Rams ne va pas encaisser le moindre point en 2e mi-temps, et ne sera donc pas inquiété par un retour des Bengals. Cooper Kupp s’est donc une nouvelle fois affirmé comme une cible ultra précieuse pour Jared Goff, tandis que les Bengals enchaînent une 8e défaite de rang.

Les autres résultats :

Cette semaine, Cowboys et Ravens sont au repos.

Redzone, 1ère Partie :

Tampa Bay Buccaneers [2-5] @ Tennessee Titans [4-4] : 23-27 ; Arizona Cardinals [3-4-1] @ New Orleans Saints [7-1] : 9-31 ; Denver Broncos [2-6] @ Indianapolis Colts [5-2] : 13-15 ; Los Angeles Chargers [3-5] @ Chicago Bears [3-4] : 17-16 ; Seattle Seahawks [6-2] @ Atlanta Falcons [1-7] : 27-20 ; New York Giants [2-6] @ Detroit Lions [3-3-1] : 26-31 ; New York Jets [1-6] @ Jacksonville Jaguars [4-4] : 15-29 ; Philadelphia Eagles [4-4] @ Buffalo Bills [5-2] : 31-13

Jameis Winston a fait du Jameis Winston. Alors que son équipe n’avait que 4 pts de retard à 7 min de la fin du match, le quarterback des Bucs va manquer trois occasions d’aller chercher la victoire. Il va perdre le ballon, rater une 4e & 1 puis se faire intercepter. Sans être flamboyant, les Titans vont donc remporter le match, car ils ont fait moins d’erreurs que leurs adversaires. Côté Saints le retour de Drew Brees s’est bien passé. Le quarterback a repris le rythme, avant que son équipe n’accélère en 2e mi-temps pour sécuriser la victoire.

Histoire de field goal à Indianapolis et Chicago. En difficulté pendant la quasi-totalité du match, les Colts ont eu l’occasion de remporter le match à 20 sec de la fin après un bon drive de Jacoby Brissett. Adam Vinatieri, en échec plus tôt dans la rencontre ne se loupe pas et les Colts obtiennent une victoire presque inespéré. Moins de réussite pour Chicago face à Los Angeles. Dans un match moyen, les Bears vont aussi avoir l’occasion de remporter le match sur le gong. Comme Adam Vinatieri, Eddy Pineiro a aussi été en échec plus tôt dans le match, sauf que le kicker des Bears va manquer sa tentative et laisser filer la victoire. Les spectres des playoffs de l’année dernière resurgissent dans l’Illinois.

Victoire contrôlée de Seattle face aux Falcons. Après un 24-0 en 1ère période, les Seahawks vont gérer leur avance et tranquillement se relancer. Même constat pour les Jaguars, qui ont profité des difficultés offensives des Jets pour remettre leur bilan à l’équilibre. Dans un match plus serré, les Lions ont su résisté à un Daniel Jones auteur de 4 TD à la passe pour également revenir à l’équilibre. Une victoire qui soulage à Detroit après plusieurs matchs à lutter sans gagner. Enfin, les Eagles sont venus à bout des Bills grâce à un jeu au sol très performant (218 yds).

Redzone, 2e Partie :

Cleveland Browns [2-5] @ New England Patriots [8-0] : 13-27

Nouvelle victoire pour les Patriots et nouvelle démonstration de la défense lors du NFL Week 8. Face à une équipe de Cleveland pas dans son match, New England a rapidement pris les devants avec un 17-0 dans le QT1. Un quart-temps où Cleveland va perdre trois ballons consécutivement, parmi lesquels un fumble de Nick Chubb que Dont’a Hightower retournera pour un touchdown. Les Brwons ne s’en remettront pas, et Bill Bellichick a tranquillement pu savourer sa 300e victoire en carrière.

Sunday Night Football :

Green Bay Packers [7-1] @ Kansas City Chiefs [5-3] : 31-24

Même en l’absence de Patrick Mahomes, les Chiefs ont été accrocheurs dans cette rencontre. Matt Moore a plutôt bien fait le travail, mais cela n’a pas été suffisant pour arracher la victoire aux Packers. Bien emmené par Aaron Rodgers (23/33, 305 yds, 3 TD) et Aaron Jones (226 scrimmage yds, 3 TD), Green Bay va jouer au chat et à la souris avec K.C, si bien que les deux équipes seront à égalité à 9 min du terme. Sauf qu’Aaron Jones est phénoménal en ce moment et va donner l’avantage à son équipe sur une réception de 67 yds. Green Bay garde le rythme et reste 2e dans la NFC avec les Saints à l’issue du NFL Week 8.

La preview du Jeudi :

San Francisco 49ers [7-0] @ Arizona Cardinals [3-4-1] :

Duel de division NFC Ouest pour ce Thursday Night Football. Une affiche qui semble largement à la portée des 49ers, qui pourraient porter à 8 matchs leur série d’invincibilité. Les californiens sont excellents en ce début de saison, et confirme de semaine en semaine qu’il faudra compter sur eux en NFC. En face, les Cardinals progressent et ont même gagner quelques matchs, mais ils semblent trop court pour espérer inquiéter des 49ers en pleine bourre.

Deux équipes sont toujours invaincus à l’issue du NFL Week 8. Deux équipes sont également toujours sans victoires. Rendez-vous dès Jeudi pour savoir si les 49ers poursuivront leur série d’invincibilité.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here