La Review NFL : Week 9, Baltimore écœure les Patriots !

0
Ligue 1

New England qui perd chez les Ravens, Green Bay surpris en Californie, Houston qui déroule à Londres et Miami qui gagne sont au programme de la Review du NFL Week 9.

L’affiche de la semaine :

New England Patriots [8-1] @ Baltimore Ravens [6-2] : 20-37

On pensait New England intraitable défensivement, Baltimore nous a montré le contraire. S’appuyant sur un très gros jeu au sol (210 yds), un temps de possession fleuve (37 min) et une bonne pression sur Tom Brady, les Ravens ont gâché la saison parfaite qui se profilait pour les Patriots. Baltimore a donné le ton dès l’entame de match, avec un touchdown au sol de Lamar Jackson (17/23, 163 yds, 1 TD + 16 runs, 61 yds, 2 TD) sur son 1er drive, puis un field goal et un TD au sol de Gus Edwards pour porter le score à 17-0. New England, qui a punté sur ses trois premières séries, réduira l’écart à 17-13 avant la mi-temps, grâce notamment à un TD de Mohamed Sanu à la réception.

Mais la 2e période sera clairement à l’avantage des Ravens. La défense va se mettre en évidence dès l’entame du 3e quart-temps, avec un fumble provoqué par Patrick Onwuasor sur Julian Edelman. Marlon Humphrey récupérera le cuir pour filer dans l’en-but. James White réduira l’écart au sol pour les Patriots, mais les joueurs de Bill Bellichick seront sans solutions en fin de match. Après la réduction du score, Baltimore va faire dérouler le chrono et finir par un touchdown de Nick Boyle sur une passe de Lamar Jackson. Earl Thomas va ensuite intercepter Tom Brady, avant que Jackson ne parachève le succès des siens avec un touchdown au sol au terme d’un drive de plus de 9 min. New England est K.O debout et concède sa 1ère défaite de la saison.

L’upset :

Green Bay Packers [7-2] @ Los Angeles Chargers [4-5] : 26-11

Très en forme ces dernières semaines, Aaron Rodgers et l’attaque des Packers ont été complètement éteints par les Chargers. Limitée à 184 yds et 11 pts, l’escouade était méconnaissable, surtout qu’une partie de ses stats a été accumulé lorsque le match était déjà tué. Los Angeles aura mis du temps à creuser l’écart, et aura construit sa victoire défensivement. En 1ère mi-temps, la défense annihile les deux Aaron de Green Bay et empêche son adversaire d’inscrire le moindre point. Toutefois, l’écart n’est que de 9-0 à la pause, car les Chargers n’arrivent pas à conclure en redzone.

En 2e mi-temps, alors qu’on s’attendait à une réaction des joueurs de Matt LaFleur, ce sont bien les Chargers menés par le nouveau coordinateur offensif Shane Steichen qui vont enfoncer le clou. Michael Badgley, qui finira à 4/5 sur les FGs, ajoute 3 nouveaux points avant que les Chargers ne bloquent un punt et inscrivent enfin un touchdown lors de leur 5e passage dans la redzone par l’intermédiaire de Melvin Gordon (20 runs, 80 yds, 2 TD). Le coureur doublera la mise un peu plus tard après un field goal de des Packers, portant le score à 26-3. Le match est plié, Green Bay ajoutera un touchdown en toute fin de rencontre mais les Chargers tiennent enfin une victoire référence avec la surprise du NFL Week 9.

Le match à revoir :

Minnesota Vikings [6-3] @ Kansas City Chiefs [6-3] : 23-26

Au bout du suspens, Kansas City a fini par triompher dans un des chocs du NFL Week 9. Le match commence bien pour les Chiefs et Matt Moore (25/35, 275 yds, 1 TD), qui lance un touchdown de 40 yds pour Tyreek Hill (6 rec, 140 yds, 1 TD). Minnesota répondra avec un touchdown dans les airs pour Kirk Cousins (19/38, 220 yds, 3 TD), obligé de beaucoup lancer à cause du plan anti Dalvin Cook mis en place par les Chiefs. Après un échange de coup de pied et un passage au vestiaire, Kirk Cousins va récidiver en trouvant Ameer Abdullah dans la endzone.

L’action de ce match arrive un peu plus tard, avec une course de 91 yds de Damien Williams jusqu’à la endzone, le plus long touchdown à la course dans l’histoire des Chiefs. Harrisson Butker agrandira l’écart pour son équipe, avant que Kirk Cousins ne frappe une dernière fois dans les airs pour donner 6 pts d’avance à son équipe. Kansas City va alors s’en remettre à son kicker, parfait dans ce match (4/4 FGs, 2/2 Xpts), tout d’abord pour égaliser à 2min30 de la fin, puis au buzzer pour la victoire. Grosse victoire pour les joueurs d’Andy Reid, avant le retour théorique de Patrick Mahomes la semaine prochaine.

La perf’ de la semaine :

New York Jets [1-7] @ Miami Dolphins [1-7] : 18-26

Miami a gagné un match et ça, malgré la faible opposition, c’est la grosse performance de ce NFL Week 9 ! Emmenés par un Ryan Fitzpatrick (24/36, 288 yds, 3 TD) en mode Fitzmagic, les Dolphins ont montré de belles choses offensivement lors des 30 premières minutes de la rencontre. Le jeu au sol n’a pas été bon, mais l’essentiel est assuré avec cette première (et unique ?) victoire de la saison. En face, Jamison Crowder a été bon (8 rec, 83 yds, 1 TD), et c’est à peu près tout ce que l’on retiendra. Avec ce succès Miami n’est plus dernier de la ligue et revient à égalité au classement avec son adversaire du soir.

NFL London Games :

Houston Texans [6-3] @ Jacksonville Jaguars [4-5] : 26-3

Dans le sillage d’un gros jeu au sol (216 yds) et d’un excellent Deshaun Jackson (22/28, 201 yds, 2 TD), Houston a largement dominé Jacksonville pour le dernier match à Londres de la saison. Capables de n’encaisser qu’un sack malgré la grosse pression de la défense des Jaguars, le quarterback des Texans a régalé et confirmé son statut de candidat au trophée de MVP. En face, Gardner Minshew II (27/47, 309 yds, 2 INT) a été harcelé par la défense adverse, et a livré un des ses pires matchs de la saison. Avec le retour supposé de Nick Foles pour le prochain match des Jaguars, Minshew ne s’est pas mis dans le meilleures dispositions pour espérer conserver son poste. A noter toutefois une grosse erreur d’inattention pour Carlos Hyde.

Les autres résultats :

Cette semaine, Bengals, Falcons, Rams et Saints étaient au repos.

Redzone, 1ère Partie :

Indianapolis Colts [5-3] @ Pittsburgh Steelers [4-4] : 24-26 ; Tennessee Titans [4-4] @ Carolina Panthers [5-3] : 20-30 ; Washington Redskins [1-8] @ Buffalo Bills [6-2] : 9-24 ; Chicago Bears [3-5] @ Philadelphia Eagles [5-4] : 14-22

On l’avait annoncé et Pittsburgh a bel et bien gagné face aux Colts. Dans un match marqué par la sortie sur blessure de Jacoby Brissett, les Steelers ont su faire la différence dans les moments importants malgré une inefficacité flagrante au moment de conclure (1 seul TD en 4 passage dans la redzone). Brian Hoyer (17/26, 168 yds, 3 TD, 1 INT) aura parfaitement pris la relève au poste de quarterback pour les Colts, mais Indianapolis a fini par s’incliner après une nouvelle erreur au pied d’Adam Vinatieri.

Kyle Allen et les Panthers devait se reprendre après l’affront subi face à San Francisco. Avec un 17-0 à la mi-temps, ils ont montré du caractère avant de voir Tennessee se rapprocher sans revenir à hauteur. Christian McCaffrey (24 runs, 146 yds, 2 TD + 1 TD à la réception) a encore été exceptionnel. Chicago devait aussi se reprendre, mais ce fut loin d’être le cas. Seulement 9 yds en attaque lors de la 1ère mi-temps, un désastre. Mitchell Trubisky continue d’inquiéter, et malgré un rapproché en fin de rencontre les Bears vont concéder une nouvelle défaite. De son côté Buffalo s’est tranquillement imposé face à des Redskins bien timides en attaque.

Redzone, 2e Partie :

Tampa Bay Buccaneers [2-6] @ Seattle Seahawks [7-2] : 34-40 ; Detroit Lions [3-4-1] @ Oakland Raiders [4-4] : 24-31 ; Cleveland Browns [2-6] @ Denver Broncos [3-6] : 19-24

Festival offensif à Seattle dans un match à suspens. Au terme d’un chassé-croisé, Tampa Bay a fini par égaliser à 40 sec de la fin du match en pensant obtenir une prolongation. Sauf que Russell Wilson va remonter le terrain et placer son kicker pour un field goal de 40 yds, que Jason Myers va… rater ! Le match va donc en prolongations (le 1er depuis le Week 5), et Seattle remonte à nouveau le terrain jusqu’à ce que Wilson ne trouve Hollister dans la endzone pour la victoire. Tampa Bay a encore fait douter une équipe de NFC Ouest, mais Tampa Bay a encore perdu lors de ce NFL Week 9.

Dans un match très serré, Oakland a fini par s’imposer dans le sillage d’un nouveau bon match de Josh Jacobs (28 runs, 120 yds, 2 TD). Derek Carr a été propre et donnera un avantage définitif à son équipe à 2min du terme sur une passe vers Hunter Renfrow. Detroit aura eu l’occasion d’égaliser avec une tentative à 1 yd de l’en-but et 3 sec à jouer, tentative qui sera manqué. De son côté Cleveland a encore déçu et dit sûrement adieu aux playoffs. Cette semaine ils n’ont pas su résister à des Broncos avec Brandon Allen sous le centre, qui pour son 1er match a été bien aidé par ses coéquipiers, Philip Lindsay (9 runs, 92 yds, 1 TD) et Noah Fant (3 rec, 115 yds, 1 TD) en tête.

Monday Night Football :

Dallas Cowboys [5-3] @ New York Giants [2-7] :37-18

Longtemps, New York s’est accroché. Profitant de l’inefficacité des Cowboys, les Giants sont restés très proches au score, malgré une grande difficulté à obtenir mieux que des field goals. Cependant, Dallas reste devant jusqu’au 3e quart-temps avant de se détacher dans les 15 dernières minutes. Gestionnaire en début de match, Dak Prescott finira par creuser l’écart en trouvant Michael Gallup puis Amari Cooper pour le touchdown. New York ne répondra que par 3pts au pied d’Aldrick Rosas, et Daniel Jones concèdera même un fumble retourné jusque dans la endzone par Jourdan Lewis, histoire de parachever ce succès. Dallas conserve ainsi la tête de la division en évitant un nouvel upset.

La preview du Jeudi :

Los Angeles Chargers [4-5] @ Oakland Raiders [4-4] :

Duel de division AFC Ouest ce jeudi entre deux équipes assez en forme. D’un côté les Chargers, qui viennent d’enchaîner deux succès dont une victoire référence face à Green Bay. Melvin Gordon monte peu à peu en puissance et la défense semble presque à nouveau en mesure de porter l’équipe. De l’autre côté les Raiders, vainqueurs de Detroit cette semaine et qui fait office de poil à gratter dans la conférence, eux qui n’ont qu’un bilan neutre mais qui posent des problèmes à chaque équipe qu’ils croisent. Une affiche qui pourraient être décisive entre deux équipes qui peuvent encore rêver de playoffs.

Après la défaite de New England et la victoire de Miami, seul San Francisco reste invaincu et Cincinnati sans victoire à l’issue de ce NFL Week 9. Pour les highlightys c’est ici, et rendez-vous dès jeudi pour le début de la 10e semaine de saison régulière.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here