La Rochelle pour prendre le large, Toulouse pour se donner de l’air

0
Ligue 1

En parallèle de la dernière journée du Tournoi des VI Nations, se déroulera la 21ème journée de top 14

Du moins pour certains. Car en l’état actuel des choses, les joueurs du Stade Français ont refusé de se déplacer à Castres depuis l’annonce de la fusion du club francilien avec son voisin du Racing. Cette « fusion » est en réalité le rachat du Stade Français par le Racing, le président Thomas Savare souhaitant se débarrasser d’un club dans lequel il a injecté plusieurs millions d’euros pour combler les dettes.

Depuis cette annonce au début de semaine, les coéquipiers de Pascal Papé ont même refusé de s’entraîner. Le seul entraînement de la semaine a eu lieu mercredi et les joueurs ont fait un match… de foot. Le match de ce week-end est clairement menacé.

Sinon, le reste des rencontres devrait se dérouler sans encombre

La Rochelle a une occasion en or de créer un véritable écart avec le reste de ses poursuivants. En accueillant Brive, 9ème et en délicatesse à l’extérieur, les Maritimes ont une véritable de chance de l’emporter, et pourquoi pas avec le bonus. Cela leur permettrait de grappiller encore de l’avance au classement.

Car Clermont, son premier poursuivant (8pts séparent les deux équipes), aura un match compliqué à négocier à Michelin contre Pau. La Section réalise une très belle saison (actuellement 4ème à 6pts de son adversaire du jour) et veut profiter de fait que Clermont n’est pas au mieux actuellement (2 défaites de suite). Surtout, les Auvergats se sont inclinés à domicile la semaine dernière contre Montpellier, une défaite assez logique. De plus, privé de ses internationaux, Clermont n’aura pas la tâche facile ce samedi. Mais les coéquipiers de Rougerie devraient s’en sortir, difficilement.

Si La Rochelle peut creuser l’écart avec Clermont 2ème, il peut également le faire avec Montpellier, actuellement sur la dernière marche du podium et qui accueille le Racing, qui est lui aussi dans la tourmente, à un degré moindre que son voisin. Les joueurs n’ont pas forcément été très affecté par ce qu’il s’est passé cette semaine et iront à Montpellier pour recoller au peloton des équipes qualifiables. Cela ne sera pas simple, et prendre le bonus défensif serait déjà une bonne chose pour les Racingmens. Car le MHR, c’est du solide. La victoire à Michelin la semaine passée le prouve.

Dans les autres matchs

Toulouse, à la dérive depuis le début d’année, reçoit Lyon, quasiment sauvé de la relégation (surtout avec les problèmes qui s’annoncent du côté du Stade Français). Les Haut-Garonnais déçoivent de semaine en semaine et glissent doucement mais surtout en queue de peloton. Une victoire est indispensable à la maison, même privé de certains internationaux (Maestri notamment). Les Toulousains ont la qualité pour ( Flood, McAlister, Dusautoir…), et un nouveau faux pas serait vraiment impardonnable. Mais le ST va l’emporter.

Toulon de son coté, actuellement 6ème et dernier qualifié pour les barrages, se déplacera dimanche soir à Grenoble pour clôturer cette 21ème journée. Les Varois doivent s’inspirer du large succès obtenu la semaine passée à Bayonne pour commencer une série et remonter le plus vite possible au classement général.

Grenoble est en délicatesse cette saison et aura du mal à se sauver, sauf si les ennuis du Stade Français continuent. Mais sur le terrain, les Grenoblois doivent prouver qu’ils ont le niveau pour rester dans l’élite, ce qui est loin d’être évident pour le moment. Les Isérois ont été balayés la semaine dernière à Bordeaux et ne sont pas au mieux. Et il sera difficile de résister à l’armada Toulonnaise ce week-end…

Enfin, dans le dernier match de cette journée, Bordeaux-Bègles, facile vainqueur la semaine passée chez lui, se déplacera à Bayonne, lanterne rouge de ce top 14. Le 14ème contre le 8ème, rien de bien folichon. Il faudrait un concours de circonstances pour que l’UBB termine dans les places qualificatives, de même qu’un miracle (et encore) est nécessaire pour que Bayonne se sauve. Les Bayonnais n’y croient même plus eux-même, la messe est dite… Les Girondins ont en revanche encore de l’espoir, et cela passe par une victoire chez le dernier. Les hommes d’Ibanez en sont capables.

Valentin MARTIN.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here