La Rochelle trébuche « enfin », le stade Français rayonne, Toulouse à la dérive

Beaucoup l’attendait, c’est ce week-end que cela s’est passé.

Après 11 matchs consécutifs sans défaite en championnat (10 victoires 1 nul), le Stade Rochelais est tombé, à Lyon, face au LOU, qui se donne par la même occasion le droit de rêver aux phases finales, puisque les Rhodaniens sont 6ème à l’heure actuelle (même si une équipe comme le Racing compte 2 matchs en moins).
Après une bonne entame, les Lyonnais ont vu les Martimes revenir progressivement pour se rapprocher à moins d’un essai à la dernière minute. Mais les coéquipiers de Michalak ont tenu bon et s’offrent une fin de saison de rêve.

Néanmoins, la qualification sera difficile à aller chercher, puisque, si l’on excepte La Rochelle, Clermont, Montpellier et Toulon, quasiment qualifiés, 7 équipes se tiennent en un point et se disputeront les 2 derniers billets lors des 2 dernières journées ! Pour le moment, le Stade Français et le LOU compte 1 point d’avance sur Castres, Bordeaux, Brive, le Racing et Pau. Avantage tout de même au Racing qui compte deux matchs de retard et au Stade Français, qui n’en finit plus de surprendre depuis la fusion avortée avec le Racing. Les Roses et Bleus viennent de passer 51 points à Pau et ont une nouvelle fois marqué les esprits.

Bordeaux Bègles, vainqueur à Brive ce samedi au terme d’un très bon match, a fait une bonne opération et se donne le droit de rêver, même si les deux derniers matchs (réception de Toulon et déplacement au Racing) seront extrêmement compliqués.

Du coté des leaders, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Même s’ils se sont inclinés ce week-end, les Rochelais reste solidement accroché à leur première place avec 10 points d’avance sur Clermont, qui a écrasé Grenoble 59-18 au stade des Alpes. Grenoble est par ailleurs officiellement relégué en Pro D2, mais ce n’est plus une surprise pour personne tant les Isérois ont déçu cette saison.

Clermont devra s’accrocher pour conserver sa seconde place, car derrière, Montpellier revient fort. Facile vainqueur d’un Aviron Bayonnais en roue libre (61-22), Le MHR reste au contact des jaunards et le match en retard à disputer contre le Racing pourrait leur permettre de recoller.
Toulon a en revanche eu plus de mal à se défaire de Castres (23-14), mais les Varois ont fait ce qu’il fallait pour s’imposer et prendre clairement une option sur la 4ème place. La bande à Giteau compte en effet 7points d’avance sur le SF, 5ème.

Enfin, que dire du Stade Toulousain, une nouvelle fois défait à domicile par le Racing. Rien ne vas plus du côté des Haut-Garonnais, et la 12ème place leur semble promise. C’est une sombre passe que sont en train de vivre les Toulousains, sans doute une des pires de leur histoire. Il faudra donc se relever, et vite.

En attendant, repos pour la plupart des équipes le week-end prochain, la coupe d’Europe faisant son retour. Seul Clermont et le Stade Français sont encore en lice, et on leur souhaite bonne chance.

Valentin MARTIN.

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

Praesent id ut lectus luctus sit sed massa felis efficitur.