En équipe

La ruée vers le Ballon d’Or : Lionel Messi (21/30)

We Sport FR vous propose « La ruée vers le Ballon d’Or ». Cette série livrera un focus sur les 30 joueurs nommés pour cette récompense individuelle, le portrait de chacun sera publié par ordre alphabétique, ordre ayant d’ailleurs été utilisé par France Football pour la révélation des joueurs en compétition. Aujourd’hui, focus sur Lionel Messi, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire…



Statistiques phares de son année

Il n’est pas dans sa meilleure forme de termes de statistiques individuelles, mais il réalise encore une fois une année 2018 en dehors de l’ordinaire :14 buts et 5 passes décisives en 13 rencontres (9 buts en Liga, 5 en Ligue des Champions). Sa blessure (fracture au bras) subie face au FC Séville le 20 octobre dernier l’a stoppé net dans sa dynamique… Capitaine depuis le départ d’Andres Iniesta, l’Argentin est devenu en quelque sorte le leader de cette équipe malgré l’importance de Piqué dans le vestiaire, avec qui il aurait eu un contentieux pendant un moment. Sa saison précédente n’est pas moins phénoménale : 34 buts et 12 passés décisives en championnat, juste ça…

 

Crédits : Football.fr

 

Cette réussite en club ne se traduit pas vraiment en sélection : il n’a joué que 5 matchs avec l’Albiceleste, dont quatre dans une Coupe du Monde où il a été décevant, frustrant quand on connaît son vrai niveau. Un seul petit but en Russie, contre le Nigéria, but qui joue énormément dans la qualification de l’Argentine en huitièmes face à la France. Il n’empêche pas la déferlante offensive sur une défense argentine passive (défaite 4-3), il délivre deux passes décisives dans la rencontre. Cette élimination, Messi ne la digère et annonce (encore) un arrêt temporaire de la sélection, sans connaître la date de son retour…

Palmarès personnel et collectif

Avec le FC Barcelone, Lionel Messi a encore ajouté quelques coupes à sa salle de trophées : un doublé Liga-Copa acquis en mai 2018, lui et ses coéquipiers se sont permis d’ajouter une Supercoupe d’Espagne en été aux dépens du FC Séville, et en bonne route pour s’adjuger un deuxième championnat d’affilée, en occupant la première place du classement malgré quelques dysfonctionnements de l’équipe. Avec ses trois sacres supplémentaires, il s’adjuge le titre honorifique du joueur le plus titré de l’histoire du club catalan (33 titres au total).

 

Crédits : elintransigente.com


Au niveau personnel, il a été élu meilleur joueur du championnat espagnol, en plus des titres de meilleurs buteur et passeur en Liga. Mais son dernier Ballon d’Or remonte à 2015, année de son dernier triplé Liga-Copa-Ligue des Champions. Depuis, deux fois deuxième du classement de France Football, ces deux années derrière un certain ailier portugais évoluant aujourd’hui à la Juventus…

Pourquoi est-il dans les 30 ?

La question ne se pose même pas : le temps passe, le feu brûle, l’eau mouille, et Lionel Messi réalise depuis plus d’une dizaine d’années une année pleine en terme de statistiques personnelles et glane quelques trophées au passage. Pas de quoi étonner n’importe quel fan de football qui voit l’attaquant dans cette liste des 30. Mais vu ses performances en demi-teinte en Coupe du Monde et son parcours écourté en quarts de finale en Ligue des Champions, c’est l’année où on voit le moins Messi remporter la sphère dorée…

 



Crédits photo en une : Getty Sports



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
leo libero. vel, mattis felis consectetur sit tristique ut nunc mattis