La ruée vers le Ballon d’Or : Raphaël Varane (30/30)

0
MOSCOW, RUSSIA - JULY 15: Raphael Varane of France celebrates with the World Cup Trophy following his sides victory in the 2018 FIFA World Cup Final between France and Croatia at Luzhniki Stadium on July 15, 2018 in Moscow, Russia. (Photo by Matthias Hangst/Getty Images)
Ligue 1

We Sport FR vous propose “La ruée vers le ballon d’or.” Cette série livrera un focus sur les 30 joueurs nommés pour cette récompense. Le portrait de chacun sera publié par ordre alphabétique. Aujourd’hui, pour le dernier opus, nous allons nous intéresser à l’un des favoris, un champion du monde : Raphaël Varane !

Machine à trophées

Difficile de ne pas être nommé dans la liste des 30 pour le Ballon d’Or lorsque l’on est champion du monde ? Certes, mais il en faut quand même un peu plus. Pour Varane, le plus était déjà acquis avant le mondial Russe. S’offrant sa troisième Ligue des Champions avec le Real, le Français n’a déjà presque plus rien à gagner à 25 ans. Manque à son actif un Euro peut-être, mais on a bien espoir de le voir concrétiser cette quête dans 2 ans. Avec de tels succès collectifs tout en étant devenu un patron et un des meilleurs à son poste, Varane ne méritait pas moins que d’être dans cette liste.

Taulier adoubé

Oui à 25 ans l’ancien lensois est déjà le patron dans la défense de l’équipe de France. Capitaine en l’absence de Lloris, il est totalement indispensable au système de Didier Deschamps. La preuve en est : Varane est le seul champion du monde à avoir joué toutes les minutes du mondial Russe victorieux. Au Real son influence ne cesse de grimper. Le départ de Ronaldo à la Juve lui a encore donné plus de responsabilités. Si la saison du Real est difficile, Varane n’en est pas moins indispensable, et forme avec Sergio Ramos, une paire de défenseurs centraux indétrônable sur la scène européenne.

Un joueur décisif

C’est la marge de progression qu’il avait à franchir, c’est fait. Le défenseur central madrilène est désormais plus que décisif. Certains se souviendront de son but de la tête qui avait soulagé en quarts face à l’Uruguay. D’autres retiendront l’enfer qu’il a fait vivre à Lukaku et ses compères en demi-finale. Buteur ou roc défensif, cette année, c’est le meilleur défenseur au monde, sans problème.

Le classement du Ballon d’Or sera dévoilé aujourd’hui à partir de 16h. Le nom du vainqueur devrait être dévoilé au cours d’une cérémonie à 21h.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here