La Saison NFL 2020 présentée en Tops 3

0
Saison NFL 2020
(Crédits : Cincinnati Bengals)
Ligue 1

Ça y est, c’est enfin le grand jour. Après de longs mois d’attente, la NFL va enfin reprendre ses droits et lancer sa saison 2020. Afin de vous présenter la saison, la rédaction de We Sport a décidé de vous offrir une multitude de Tops 3 en tout genre. Du favori pour le titre à la meilleure fanbase, ces classements subjectifs devraient vous permettre d’y voir plus clair avant le match d’ouverture.

Trois favoris pour remporter le Super Bowl LV

Kansas City Chiefs

Les Chiefs sont champions en titre, ont Patrick Mahomes dans leur effectif et l’une des meilleures attaques de la ligue sur le papier. Si aucune franchise n’a remporté le Super Bowl deux fois de suite depuis les Patriots il y a plus de quinze ans (Super Bowl XXXVIII et XXXIX), Kansas City a largement les capacités pour le faire.

Baltimore Ravens

Lorsqu’on parle des favoris pour le Super Bowl, impossible de ne pas mentionner les Ravens. Avec une attaque de feu emmenée par le MVP Lamar Jackson et ce qui est peut-être la meilleure défense de la NFL, Baltimore est armé pour aller loin. La lutte avec Kansas City en AFC s’annonce palpitante, et la franchise qui en sortira vainqueur aura de grandes chances de se voir titrée.

New Orleans Saints

Parmi toutes les franchises de la ligue, aucune ne semble aussi complète que les Saints. La franchise de la Nouvelle Orléans sera plus que jamais candidate au titre, dans ce qui ressemble un peu à la saison de la dernière chance. Drew Brees vit peut-être sa dernière année en NFL, et il ne faudra donc pas se louper cette saison pour lui offrir une deuxième bague.

Trois équipes surprises pour la saison à venir

Arizona Cardinals

Après une saison de transition, Arizona a tout pour créer la surprise cette saison. Dans une division relevée, les Cardinals pourraient gêner toutes les équipes et pourquoi pas aller chercher une place en playoffs. L’attaque sera explosive autour du duo Kyler Murray/Deandre Hopkins, alors que le rookie phénomène Isaiah Simmons sera scruté de près de l’autre côté du ballon. Si vous voulez prendre le bandwagon, attention à ne pas manquer le départ.

Denver Broncos

Tout comme Arizona, Denver s’appuiera cette saison sur un duo QB/WR détonnant. L’an II de Drew Lock s’annonce intéressant, surtout que ce dernier aura Jerry Jeudy à ses côtés en attaque. L’ogre Chiefs prend beaucoup de place dans leur division, mais il n’est pas impossible que les Broncos crée l’exploit en se qualifiant en playoffs.

Miami Dolphins

Pour Miami, la qualification en playoffs sera beaucoup plus compliquée, mais les Dolphins pourraient à nouveau surprendre. Forts d’une saison 2019 où de bonnes choses ont été aperçues et d’un intersaison très agressif, les floridiens pourraient terminer l’année bien plus haut que ce que l’on pourrait imaginer.

Trois candidats au titre de MVP

Lamar Jackson (QB, Baltimore Ravens)

MVP en titre, Lamar Jackson est évidemment candidat à sa propre succession. Excellent l’an dernier, il devra confirmer cette année mais pourrait à nouveau faire tomber des records dans cette course effrénée pour conserver son bien.

Patrick Mahomes (QB, Kansas City Chiefs)

MVP en 2018 puis MVP du Super Bowl l’an dernier, Patrick Mahomes voudra récupérer ce qui lui a un temps appartenu. Le quarterback des Chiefs est déjà une superstar dans cette ligue, et ses statistiques souvent monstrueuses font de lui l’un des favoris pour récupérer ce trophée.

Russell Wilson (QB, Seattle Seahawks)

Cette saison sera-t-elle la bonne pour Russell Wilson ? Barré par Lamar Jackson l’an dernier alors qu’il évoluait déjà à un niveau MVP, le quarterback des Seahawks pourrait bien rafler la mise cette saison. Ses résultats collectifs seront observés de près, d’autant plus que la franchise dépend énormément (trop) de ses performances.

Trois potentiels défenseurs de l’année

Aaron Donald (DL, Los Angeles Rams)

Existe-t-il un défenseur plus dominant qu’Aaron Donald dans cette ligue ? Monstre physique terrifiant toutes les lignes offensives de la ligue, il sera évidemment l’un des favoris pour le titre de défenseur de l’année. Souvent pris à deux ou à trois par ses adversaires, il faudra regarder son impact dans le jeu et pas forcément ses statistiques au moment de déterminer le lauréat de ce trophée.

TJ Watt (LB, Pittsburgh Steelers)

L’an dernier, la défense de Pittsburgh a littéralement empêcher la franchise de sombrer. Au cœur de cette escouade, TJ Watt s’est révélé comme un incroyable leader et un candidat crédible pour le titre de défenseur de l’année. Pour mieux succéder à son frère JJ dès cette saison ?

Tre’Davious White (CB, Buffalo Bills)

La défense des Bills impressionnent chaque saison, et Tre’Davious White en est assurément l’une des stars. All-Pro pour la première fois de sa carrière l’an passé, il pourrait s’imposer comme le meilleur défenseur de la ligue cette saison, même s’il évolue au poste de cornerback. Après tout, Stephon Gilmore a bien été titré l’an dernier.

Trois joueurs qui pourraient exploser

Christian Kirk (WR, Arizona Cardinals)

Dans le système offensif de Kliff Kingsbury très axé sur le jeu de passe, Christian Kirk devrait se régaler. Caché derrière Deandre Hopkins et Larry Fitzgerald, il devrait profiter des espaces libérés par ces deux joueurs pour engranger les yards et réaliser une saison de haute volée.

Tyler Higbee (TE, Los Angeles Rams)

Après une bonne saison 2019, Tyler Higbee pourrait s’affirmer comme une vraie valeur sûre à son poste cette saison. Précieux dans le jeu aérien, élément clé du système de Sean McVay, il ferait énormément de bien à Jared Goff s’il se montrait solide toute la saison.

Brian Burns (Edge, Carolina Panthers)

Après une saison d’adaptation, Brian Burns a tout pour réussir cette année. Dans une défense de Carolina très jeune, des joueurs devront s’affirmer comme des leaders, ce qui pourrait être le cas de Brian Burns. Si sa production statistique venait à augmenter drastiquement, il sera assurément l’un des défenseurs les plus en vues cette année à son poste.

Trois rookies offensifs à surveiller

Joe Burrow (QB, Cincinnati Bengals)

Lorsqu’on est un quarterback drafté en première position, on est forcément attendu au tournant. Joe Burrow a aussi une énorme hype autour de lui et pourrait exploser dès sa première saison dans un système de jeu qui devrait lui être très favorable. Favori désigné pour le titre de Rookie offensif de l’année.

Jerry Jeudy (WR, Denver Broncos)

Il était déjà un phénomène en NCAA, il le sera sûrement aussi en NFL. Jerry Jeudy pourrait s’affirmer comme un des meilleurs receveurs de la ligue dès sa première saison et même battre des records de yards à son poste.

Clyde Edwards-Helaire (RB, Kansas City Chiefs)

Avec l’absence de Damien Williams cette saison, Clyde Edwards-Helaire aura le champ libre dans le backfield offensif du champion en titre. Seul coureur choisi au premier tour, l’ancien de LSU peut-être utile dans le jeu de course et le jeu de passe. Une arme à double tranchant que Patrick Mahomes et Andy Reid utiliseront sûrement à la perfection.

Trois rookies défensifs à surveiller

Chase Young (DE, Washington Football Team)

C’est le phénomène de cette Draft du côté de la défense. Considéré par certains comme le meilleur joueur de cette cuvée, il arrive sur une ligne défensive de Washington déjà très prometteuse.

Isaiah Simmons (LB, Arizona Cardinals)

Homme à tout faire du côté de Clemson en NCAA, Isaiah Simmons va faire énormément de bien à la défense des Cardinals. Si sa polyvalence est un gros atout, ses autres qualités font de lui un candidat crédible au titre de Rookie défensif de l’année.

Javon Kinlaw (DT, San Francisco 49ers)

San Francisco a décidé de se séparer de DeForest Buckner au cours de l’intersaison, et a décidé de le remplacer par le jeune Javon Kinlaw. Monstre de puissance, il intégrera une des meilleures lignes défensive de la ligue et pourrait pleinement s’y épanouir.

Trois coachs qui seront en danger

Doug Marrone (HC, Jacksonville Jaguars)

Les Jaguars ont déconstruit leur effectif, et Doug Marrone pourrait bien faire les frais. Avec un bilan moyen depuis sa nomination, il est plus que jamais sur un siège éjectable.

Adam Gase (HC, New York Jets)

Entre embrouilles avec ses stars et plan de jeu moyen, Adam Gase n’est pas assuré de terminer la saison. Son attaque va devoir être au rendez-vous, lui qui est réputé pour être un coach à vocation offensive.

Dan Quinn (HC, Atlanta Falcons)

L’an dernier, Dan Quinn n’était pas loin de se faire virer. Toutefois, le propriétaire des Falcons a décidé de lui maintenir sa confiance, un choix payant au vu de la fin de saison d’Atlanta. Cependant, la moindre erreur cette saison pourrait cette fois-ci lui coûter son poste.

Trois stades qui sonneront très creux

Arrowhead Stadium (Kansas City Chiefs)

Habituellement très bruyant, l’antre des Chiefs sera silencieuse cette saison à cause de la situation sanitaire. Une ambiance spéciale et potentiellement dérangeante pour Kansas City.

Mercedes-Benz Superdome (New Orleans Saints)

Le Dome est en général le théâtre de grosses montées de décibels, mais cette saison (a minima au début) il sonnera malheureusement creux. Une source de pression en moins pour les équipes qui se déplaceront en Louisiane.

CenturyLink Field (Seattle Seahawks)

Le CenturyLink Field est réputé pour être un des stades les plus bruyants de la ligue, mais Seattle ne pourra donc pas compter sur cet avantage. Un paramètre potentiellement important pour une équipe qui excelle à domicile.

La saison NFL débutera dès ce soir avec un match entre les Kansas City Chiefs et les Houston Texans à 2h30. Une affiche revanche des Divisionals de l’an dernier qui promet déjà du spectacle.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here