Champions League

Ligue des Champions : la vague rouge passe par l’Italie et fait des dégâts

Liverpool était favori de son groupe, appelé « groupe de la mort » par certains. Le club anglais l’a bien exprimé ce soir : 5-0 contre un Atalanta Bergame frileux. Après trois journées passées en Ligue des Champions, les Bergamasques sont 3e avec 4 points, derrière l’Ajax (à la différence de buts).

Pourtant, Liverpool présentait une défense centrale diminuée. Sans Matip ni Van Dijk, blessé jusqu’en fin de saison, le jeune Williams est encadré par Gomez et Alexander-Arnold. De même au milieu, avec le jeune Curtis Jones, averti pour contestation par un jaune en première période. Zapata, bien démarqué quelques fois en 2e mi-temps, sera trouvé.

Muriel aura une occasion, annihilée par Alisson. Il frappe sur le gardien qui fait une faute de main, sans oublier de se rattraper pour éviter le but. Son coéquipier Colombien, Duvan Zapata, sera tout aussi malheureux de toucher le poteau opposé sortant. 10 minutes calmes et Zapata trouve (encore) un obstacle, Brésilien cette fois, puisque le gardien s’interpose. Trouvé chaque fois à droite, seul, Duvan Zapata aura une dernière occasion à la 82e minute. Mais il tirera sur Allison. Liverpool ne laissera donc pas Bergame sauver l’honneur à domicile.

Mais c’est surtout Diogo Jota qui impressionnera. Par un triplé, l’international Portugais sera le grand artisan de cette victoire. Sa première occasion sera arrêtée, mais le score ne restera pas longtemps à 0-0. Dès la 17e, Jota résiste à Palomino pour piquer le ballon au-dessus du gardien. Le défenseur l’avait oublié dans son dos.

Il doublera la mise 17 minutes plus tard. Jota se débarrasse d’Hateboer. L’ailier droit n’a pas pu trouver d’ouverture face à un Robertson plutôt bas, qui défend debout et collé au porteur pour qu’il revienne en retrait.

Deux défenses différentes pour une domination rouge

Défensivement, l’Atalanta protège ses buts avec un bloc bas mais essaie de couper les lignes de passes au sol en avançant. Les joueurs qui marquent le porteur ne sont pas forcément agressifs et laissent assez de place aux Reds pour passer ou tirer.

De leur côté, les Anglais et le gegenpressing de Jurgen Klopp font plus de fautes. La pression existe dès que la balle arrive dans les pieds des milieux Italiens. Leur principale cible reste Papu Gomez, meneur de jeu et plus grand danger adverse par ses passes lobées précises. Longtemps son vis-à-vis, Wijnaldum prend vite un carton avertisseur après 20 minutes de jeu. Zapata, par sa puissance et protection de balle, obtient aussi des coup-francs, loin du but…

La vitesse des attaquants fatigue et achève l’Atalanta

Liverpool sait attaquer collectivement, construire mais aussi déborder la défense pour arriver à 2 v 2. Sans réussite derrière pour Mané en l’occurrence à la 36. Le but de Salah sur un dégagement de Jones suite à un corner achève le match à 3-0 dès la reprise.

Jusqu’au début de la seconde période, le Sénégalais Sadio Mané aura été sans réussite. Une seconde fois, après le premier but, Sportiello est piqué par l’attaquant Red pour le 4e.

Sur une magnifique ouverture de Mané, Jota triple son compteur ce soir en dribblant le gardien. Le Portugais prend une nouvelle fois les défenseurs centraux de vitesse.

Audacieux à 5-0, Salah tente de lobber Sportiello, qu’il espère déconcentré pour enfoncer le clou. Derrière l’occasion de Zapata, huit minutes avant la fin, Salah sera trop rapide selon l’arbitre pour son passeur et se trouvera cette fois hors-jeu.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
vel, ultricies Praesent ipsum id ipsum consectetur velit, libero