La Vuelta débute samedi !

0
Ligue 1

Troisième et dernier Grand Tour de l’année, la Vuelta est toujours très attendu et encore plus cette année ! Longue de 3324 km, l’épreuve débute le 19 aout de Nîmes et durera jusqu’au 10 septembre soit 21 étapes.

On compte notamment 5 étapes de plaine et 1 étape de plaine avec une arrivée au sommet, 8 étapes de moyenne-montagne, 5 étapes de montagne, 1 étape contre-la-montre par équipe long de 13,7km et 1 étape contre-la-montre individuel de près de 40,2km. Avec pas moins de 50 cols franchis par les coureurs, la Vuelta promet cette année encore, une superbe fin d’été.

La liste des engagés : remake du Tour du France

Apparemment non rassasié après la longue bataille de Juillet, les cadors du Tour de France se sont fixés un nouveau rendez-vous, impatient d’entrer à nouveau dans l’arène.

Ainsi, Chris Froome tentera de briser la malédiction qui le lie à la Vuelta (3 fois deuxième) après sa quatrième victoire sur le Tour de France, et pour cela il sera bien entouré avec entre autre l’espagnol Nieve, le hollandais Wout Poels et l’italien Diego Rosa.

Fabio Aru quant à lui, revient en leader chez Astana pour tenter de prendre sa revanche suite à sa cinquième place un peu décevante au mois de juillet.

Grand absent du Tour de France, Vincenzo Nibali revient après son podium sur le Giro pour essayer de faire aussi bien voir mieux. Il dispose d’un avantage de taille pour cela : la fraicheur, puisque lui a pu récupérer la fatigue accumulé au mois de mai pendant l’été, contrairement à ses concurrents sortant du Tour de France qui auront eu moins d’un mois pour récupérer.

 

ici-au-depart-de-la-7e-etape-christopher-froome-sky-et-fabio-aru-astana-occupent-les-deux-premieres-places-du-classement-general_5913090

Du côté de la formation BMC, l’équipe est venu en costaud puisque pas moins de trois coureurs seront des prétendants au général en la personne de Nicolas Roche, Samuel Sanchez et Tejay Van Garderen. Il en est de même pour la formation Orica Scott qui abattra les cartes des jumeaux Yates et d’Esteban Chaves. La sélection naturelle de la course révélera ensuite si tous sont capables de jouer un top 10.

Peter Sagan, après son exclusion de Tour de France, ne sera pas non plus de la partie sur la Vuelta, c’est Rafal Majka qui sera le leader de la formation Bora Hansgrohe. On espère qu’il sera bien remis de sa chute qui l’avait contraint à l’abandon sur le Tour de France, d’autant qu’il ne dispose pas d’une équipe très costaud pour l’épauler dans la montagne.

Chez Movistar, Quintana et Valverde sont les grands absents. C’est donc l’espagnol Marc Soler qui sera le leader de la formation pour son premier Grand Tour. On peut donc penser que c’est sur ces puncheurs Betancur, Moreno, ou Rojas, que l’équipe Movistar mise pour gagner les étapes.

Dernier Tour de piste pour Contador

Celui qui sera particulièrement attendu sur cette Vuelta, c’est l’espagnol Alberto Contador ! Passée les années de gloire, le leader de la formation Trek a annoncé au début du mois qu’il prendrait sa retraite à la fin de la Vuelta. Pour cette occasion, et en l’absence de Quintana, tenant du titre, les organisateurs de la Vuelta on décidé de laissé au Pistolero le dossard n°1. A domicile pour sa dernière course et après une petite 9eme place, on espère de tout cœur le voir briller une dernière fois, dans un dernier panache, comme à la belle époque.

Que faut-il attendre des français ?

Du côté tricolore, les deux français star du mois de juillet vont bien faire le doublé !

Bardet-Barguil-flamboyants-symboles-bleus

Warren Barguil, qui a déjà annoncé son départ dans l’équipe bretonne Fortuneo Oscaro en 2018, va tenter d’égaler son exploit de 2013 où il avait remporté deux étapes.

Pour AG2R la Mondiale, Romain Bardet va relever un nouveau défi, celui d’enchaîner deux Grand Tour consécutif. Après l’échec de Thibaut Pinot d’enchainer Giro-Tour, on attend de voir si le prodige français sera capable de faire mieux. L’auvergnat s’attaque aux routes espagnoles avec des ambitions différentes de celles de juillet puisqu’il ne visera pas la gagne mais les belles étapes de montagne.

Rendez-vous en haut de l’Angliru !

 

Pauline CLEMENT

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here