L’AEK, et pourquoi pas ?

0
Ligue 1

Si le football grec est outrageusement dominé par l’Olympiakos depuis maintenant une petite décennie, la nouvelle saison voit quelques doutes apparaître. Si le club du Pirée est toujours largement favori, d’autres clubs aux dents longues souhaitent prendre part au festin. Parmi eux, l’AEK Athènes, revenu d’entre les morts après sa relégation administrative, pourrait faire figure d’empêcheur de tourner en rond.

 

Six ans après sa dernière participation à une compétition européenne, l’AEK Athènes est de retour sur les scènes du Vieux Continent. Le club de la capitale est auteur d’un excellent début de saison.<

Logiquement éliminé de la Ligue des Champions lors du troisième tour qualificatif par le CSKA Moscou, les Noirs et Jaunes ne connaissent plus la défaite, enregistrant de plus des victoires sur des scores fleuves (5V, 2N). Actuellement premier au classement du championnat grec, les hommes de Jimenez impressionnent par leur qualité offensive mais aussi défensive ; 7 buts marqués pour 0 encaissés. Alors pourquoi l’AEK fonctionne-t-il si bien en ce début de saison ?

Vers l’avant

Le retour de Manolo Jimenez à la tête du club a son entière part de réussite dans cette forme positive. L’Espagnol (ex-Séville, ex-Saragosse), a signé son retour dans un club où il avait déjà posé ses valises lors de la saison 2010-2011. Respectant une tradition très ibérique, l’ancien technicien sévillan s’appuie sur les bases du fameux « juego de position » : recherche constante de l’homme libre, exploitation des espaces, sorties courtes, etc… Concepts compris : son milieu à trois, composé de Johansson, Simoes et surtout de l’excellent et sous-côté Pedros Mantalos assure équilibre et contrôle du tempo à l’équipe.

Le club peut aussi compter sur l’arrivée du tant attendu Sergio Araujo. Si l’AEK a souvent du mal à concrétiser ses occasions, l’attaquant argentin devrait rapidement mettre un terme à ce problème, car il a montré qu’il n’avait pas besoin de multiples occasions pour faire trembler les filets.

21908837_1679503678735969_444626191_o

De plus, les aigles à deux têtes sont redoutables en contre-attaque : ils démontrent une rapidité et une puissance étonnante lorsque cette situation se profile, un autre élément redoutable qui peut terroriser certaines défenses…

Si le secteur offensif se porte bien en ce début de saison, les latéraux (Bakakis et Lopes ) apportent beaucoup en n’hésitant pas a déborder afin d’amener un danger supplémentaire à l’équipe adverse, tout en ne délaissant pas les tâches défensives.

Forteresse grecque

Depuis leur élimination en Ligue des Champions par le CSKA Moscou, les jaunes et noirs n’ont encaissés qu’un seul but sur leur 7 derniers matchs. La défense de l’AEK est une véritable forteresse en ce début de saison. C’est un réel point fort des hommes de Jimenez qui peut compter sur ces défenseurs mais aussi sur le repli défensif des autres coéquipiers lorsqu’ils sentent leur équipe en danger…

Le point fort du club est donc son importante cohésion sur le terrain ; que ce soit offensivement ou défensivement, les joueurs coulissent ensemble et n’hésitent pas à venir en aide lorsqu’ils voient leurs coéquipiers en difficulté. Cette entraide amène inconsciemment un surplus à la rage de vaincre déjà très présente et voyante chez les joueurs, qui souhaitent honorer le blason du club et l’amener le plus haut possible.

Une atmosphère bouillante

Que les jaunes et noirs soient en difficulté ou en réussite, ils savent qu’ils pourront toujours compter sur leur public. Très présents, bruyants, les supporters savent galvaniser leur équipe et ne lâchent jamais leurs joueurs. Une ambiance bouillante qui peut parfois directement refroidir les adversaires.

21908656_1679503698735967_1580128293_o

Original. En effet, un groupe ultra de l’AEK est dirigé par… un homme en chaise roulante situé sur la piste olympique lors des matchs afin de chauffer les supporters. De quoi rendre encore un peu plus belle l’histoire de ce club.

Si les ambitions de l’AEK Athènes sont à la hausse en ce début de saison, il sera intéressant de voir si les joueurs arrivent à maintenir cette envie et ce niveau de jeu tout au long de l’année.

Leo M’artineau

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here