Tennis

La jeunesse à l’oeuvre

Elle est lettone, elle est née le jour de la victoire de Gustavo Kuerten à Roland Garros en 1997. A 20 ans, elle remporte son premier titre du grand chelem à la surprise générale…

Allez facile, vous avez bien deviné, il s’agit de Jelena Ostapenko.

Retour sur son incroyable saison 2017 !

2102714-44049499-640-360Crédit photo : Eurosport

Pour la petite anecdote… Jelena n’est en réalité pas son vrai prénom. Ses parents voulaient à l’origine l’appeler Alona, mais ils ont dû faire face à une administration lettone très stricte, les obligeant à choisir un prénom faisant parti des noms autorisés.

Tout son entourage l’appelle Alona, et c’est son nom d’usage en Lettonie.

Petite fille, Jelena sera initiée à la danse et au tennis dès son plus jeune âge. Elle se tournera finalement sérieusement vers le tennis vers 15 ans et sera entraînée par sa maman jusqu’en 2016.

ostapenopetitas-600x399La jeune Ostapenko âgée de 14 ans au tournoi des petits as en 2011, contre Belinda Bencic. (crédit photo : Tennis Magazine)

Jelena Ostapenko, sous son allure de petite fille sage et son insouciance de ses 20 ans a pourtant déjà les armes d’une grande championne.

Vainqueur de Wimbledon en junior en 2014, c’est en 2016 qu’elle fera son entrée dans le top 50 suite à sa finale perdue contre Carla Suarez Navarro à Doha (catégorie 5 Premier). Elle finira l’année 44ème mondiale.

Un début de saison sur les chapeaux de roues, et le tournant de sa carrière à Roland Garros

Quasiment inconnue du grand public début 2017, elle fera un début de saison plutôt honorable. Sur 11 tournois disputés entre janvier et mai, elle fera deux demi-finales à Auckland et à Prague, et une finale à Charleston où elle sera battue par Daria Kasatkina (n°42) 6-3 6-1.

En mai, elle arrive à Roland Garros non tête de série (elle est alors 47ème mondiale) pour sa deuxième participation au Grand chelem français. Elle passera le premier tour avec difficulté contre Louisa Chirico (n°127) 4-6 6-3 6-2, avant de remporter facilement les deux matchs suivants contre respectivement les 41 et 42èmes mondiales Monica Puig (6-3 6-2) et Lesia Tsurenko (6-1 6-4).

En huitièmes, elle crée la surprise en battant la demi-finaliste de l’édition 2016 Samantha Stosur 2-6 6-2 6-4.

Sur sa bonne lancée, elle met fin aux attentes de Caroline Wozniacki (12ème mondiale, deux fois finaliste à l’US open et quart de finaliste à Roland Garros en 2012) en quarts de finale au terme d’un match compliqué de presque 2h; victoire : 4-6 6-2 6-2.

jelena-ostapenko-celebre-sa-victoire-en-demi-finale-de-roland-garros-face-a-timea-bacsinszky-le-8-juin-2017_5894531

En démonstration depuis le début du tournoi, Jelena Ostapenko fait découvrir au grand public son jeu ultra offensif de fond de court (son coup droit peut être aussi puissant que celui d’Andy Murray) et ses prises de risque signées par l’insouciance de ses 20 ans.

Très démonstrative sur le court, elle peut surprendre par ses coups de colère récurrents sur le terrain malgré son visage enfantin et son air innocent. Notons également qu’elle est peu appréciée des joueuses du circuit à cause de son caractère acerbe.

Son jeu puissant à risques peut lui faire défaut: elle peut marquer autant de coups gagnants que de fautes directes en un match, et son insouciance due à son jeune âge peut parfois lui jouer des tours.

Le jour de ses 20 ans, elle a rendez-vous avec la suissesse Timea Backzinsky, tête de série n°30 (qui fête également son anniversaire ce jour-là) pour sa première demi-finale à Roland Garros.

Au terme d’un match de 2h25, la lettone domine la suissesse 7-6(4) 3-6 6-3 et se qualifie pour sa première finale en Grand Chelem.

Jelena Ostapenko devient la première lettone qualifiée pour une finale de Grand Chelem et plus jeune finaliste depuis Caroline Wozniacki à l’US Open en 2009. Elle est également la première finaliste porte d’Auteuil non tête de série depuis 34 ans.

En finale, elle est opposée à la favorite du tournoi et n°4 mondiale Simona Halep , déjà finaliste porte d’Auteuil en 2014, et qui peut devenir n°1 mondiale en cas de victoire.

Alignant les fautes en début de match, elle est menée un set à rien et breakée 3-0 dans la seconde manche.

Elle renversera complètement la partie en remportant les 6 prochains jeux face à une Simona Halep impuissante pour égaliser à un set partout.

Dans l’ultime manche, elle sera menée 3-1 avant de remporter 5 jeux consécutifs pour finir par remporter son premier titre sur le circuit principal à Roland Garros, 4-6 6-4 6-3.

Roland-Garros-2017.-Jelena-Ostapenko-couronnee-a-20-ansJe n’arrive pas à croire que je viens de gagner Roland Garros. C’était mon rêve d’enfant lorsque je regardais les grands joueurs ici

En remportant son premier titre en Grand Chelem, Jelena Ostapenko change de dimension et fait un bond incroyable au classement en devenant 12ème joueuse mondiale et 4ème à la Race.

Une deuxième partie de saison en demi-teinte

En tournoi de préparation pour Wimbledon à Eastbourne, elle s’inclinera dès le second tour, battue par Johanna Konta 7-5 3-6 6-4.

Très attendue au Grand Chelem anglais, elle passe dans la difficulté les deux premiers tours contre les 89ème et 142ème mondiales.

Néanmoins, elle réalisera une belle performance sur le gazon anglais en éliminant la n°5 mondiale, Elina Svitolina 6-3 7-6(6) en huitièmes,  avant de se faire sortir en quarts de finale par Venus Williams 6-3 7-6(6).

Entre août et début septembre, elle se fait sortir prématurément à l’Open du Canada et à Cincinnati.

A l’US Open, elle ne parvient pas à passer le 3ème tour contre sa bête noire de l’année Daria Kasatkina (elle avait perdue contre cette même joueuse en finale à Charleston, quelques mois plus tôt).

C’est à Séoul qu’elle reprendra des couleurs en remportant son 2ème tournoi de la saison après Roland Garros. Il est cependant important de souligner qu’elle n’a pas affronté de joueuses mieux classées que la 70ème place mondiale pour remporter le titre.

i

Riche de son succès sur sa tournée asiatique, elle atteint coup sur coup les deux demi-finales à Wuhan et Pékin en octobre. 

Elle réalise une bonne performance à Wuhan en battant Barbora Strycova (n°25), Monica Puig (n°80) et la n°1 mondiale Garbine Muguruza (1-6 6-3 6-2), mais se fera sèchement mettre à la porte par l’australienne Ashleigh Barthy (n°37) 6-3 6-0, en demi-finale.

A Wuhan, elle perdra également en demi contre celle qu’elle avait battue en finale à Roland Garros et future n°1 mondiale, Simona Halep (6-2 6-4).

Qualifiée pour les Masters, elle finira pourtant sa saison à Singapour sur une mauvaise note en ne passant pas la phase de poules.

Elle fera une mauvaise entame du tournoi en se faisant battre une nouvelle fois par Garbine Muguruza 6-3 6-4 ; et malgré une belle résistance contre Venus Williams (future finaliste), elle finira par s’incliner 7-5 6-7(3) 7-5 contre l’américaine, signant au passage son élimination des Masters.

Elle sauvera néanmoins les honneurs en remportant son dernier match de poule contre Karolina Pliskova  (6-3 6-1) déjà qualifiée pour les demi-finales.

Jelena Ostapenko finira l’année 7ème mondiale. Celle qui était top 40 en début de saison fait désormais partie des meilleures joueuses au monde. Malgré son âge, la jeune lettone a déjà toutes les capacités pour se hisser jusqu’à l’élite de la WTA. Nul doute que l’avenir et l’expérience portera la lettone jusqu’au paroxysme de son tennis.

D’outsider à 7ème joueuse mondiale, l’année 2017 a révélée au grand public la surprise que tout le monde attendant sur le circuit WTA.  Il n’y a plus qu’à attendre 2018 pour savoir si la jeune Ostapenko va continuer de bousculer la (fébrile) hiérarchie mise en place sur le circuit.

En tout cas, une chose est sûre, sa victoire à Roland Garros sera considérée pendant longtemps comme un point d’orgue dans l’histoire du tennis et dans une saison 2017 pleine de surprise.

Charlotte HILDEBRAND @MadameTennis



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Lorem mi, vel, risus. Nullam tempus adipiscing mattis