LDC : des qualifications en jeu pour certains, de l’espoir à conserver pour d’autres !

4ème journée et début de la seconde phase des qualifications. Les affiches de ce soir étant les mêmes (à l’exception de l’ordre domicile/extérieur) qu’il y a deux semaines, gros plan sur les rencontres Sporting-Juventus et FC Bale-CSKA Moscou que nous n’avons pas abordé la dernière fois. Le match de notre club français, PSG-Anderlecht, est évidement au programme de notre présentation.

Sporting Portugal – Juventus Turin

Il y a deux semaines, la Juventus s’imposait 2-1 à domicile face au Sporting grâce à un but en fin de match de Mandzukic. Autant dire que les portugais, malgré une nette domination turinoise, ont tenu tête à la Vieille Dame pendant un long moment. Hormis cette défaite, le Sporting reste sur 3 victoires et compte bien jouer crânement sa chance ce soir. Dans son stade, face à l’actuel deuxième du groupe, une victoire, synonyme d’énorme performance leur permettrait de chiper cette seconde place à la Juve.

Mandzukic 2017

Photo : NY Daily News

Mais en face, l’adversaire est de taille : 14 matchs cette saison, 2 défaites (dont une contre le barça), 1 nul et donc 11 victoires. Voila le bilan turinois cette année, démontrant la puissance des italiens. Sur le terrain, Allegri alignera son classique 4-2-3-1, en se passant des blessés Benatia, Howedes et Lichtsteiner, mais disposera d’un groupe plus que compétitif avec une force offensive que l’on a même plus besoin d’énoncer. Chez les portugais, Jesus aime varier les dispositifs depuis le début de saison, mais un 4-2-3-1 pourrait également être établi, avec tout de même les absences importantes en défense de Mathieu et Piccini pour des raisons musculaires.

La rencontre s’annonce donc compliquée pour le Sporting, qui ne devrait cependant pas perdre sa troisième place ce soir étant donné que l’Olympiakos, dernier avec 0 point, reçoit Barcelone. Quant à la Juve, en quête de la première place du groupe, un autre résultat que la victoire condamnerait presque certainement le club du Piémont à faire une croix sur la tête du groupe. Buffon & co. repartiront probablement avec les 3 points ce soir.

FC Bâle – CSKA Moscou

C’est un match que l’on peut qualifier de match à 6 points car si le FC Bâle s’impose ce soir, l’écart entre les deux équipes serait de 6 points alors que si Moscou gagne, les moscovites reviendraient à hauteur de leurs homologues suisses. Il y a 2 semaines, ce sont les bâlois qui avaient su tirer leur épingle du jeu en ramenant les 3 points de Russie (0-2). Le FC Bâle n’a pas perdu depuis plus d’un mois toutes compétitions confondues avec 6 victoires et 2 nuls en 8 matchs alors que dans le même temps, les russes sont au ralenti, comptabilisant seulement 2 victoires en 9 rencontres.

But Oberlin vs Benfica .jpg

Photo : 24Heures

Adepte d’une défense à quatre en championnat, le coach suisse Wicky opte généralement pour un trio en arrière garde accompagné de deux latéraux qui font la navette sur les cotés. Ce système avait bien fonctionné il y a treize jours en Russie et devrait être reconduit. La tactique sera sensiblement la même pour le CSKA, à la différence que l’attaque aura deux têtes, contre une seule chez les suisses. Déjà absents lors de la rencontre aller, Vailati et Van Wolfswinkel sont toujours indisponibles du coté de Bale, tandis que Moscou récupère Vasili Berezutski et Dzagoev mais perd Fernandes.

Cette rencontre est donc pleine d’enjeu pour les deux clubs, pour qui la suite de la campagne européenne se joue en grande partie ce soir. Au vu de l’état de forme et de la cohésion des deux groupes, une victoire de la solide équipe bâloise semble la pronostic le plus envisageable, même si les russes se déplaceront pour revenir avec le meilleur résultat possible.

Paris SG – Anderlecht

La qualif’ et rien d’autre pour Paris ce soir ! Fort de ses 3 succès en autant de match, le PSG peut dès ce soir, en cas de victoire du Bayern face au Celtic, se qualifier pour le prochain tour de la compétition.

Vainqueurs 4-0 en Belgique il y a treize jours, les coéquipiers de Cavani risquent d’infliger une nouvelle correction eux belges. Il est d’ailleurs difficile d’envisager une autre issue tant les chiffres sont parlants : aucune victoire et aucun but pour Anderlecht cette saison en LDC, la meilleure attaque de la compétition (12 buts) pour Paris et aucun buts encaissés, 9 points pris sur 9 possible. Le tableau est dressé et l’avenir belge semble compromis.

Avec Thiago Motta comme seul absent, Emery dispose donc d’un groupe quasi complet, récupérant d’ailleurs Neymar, suspendus ce week-end en L1. Le coach espagnol pourrait être tenté de donner du temps de jeu aux remplacants, mais la possibilité de prendre le large à la tête du groupe devrait le pousser à aligner son équipe type, en 4-3-3 avec la MCN en fer de lance devant.

Belgium Soccer Champions League

Photo : The Indian Express

Du coté d’Anderlecht, des absents sont à déplorer. Bruno et Spajic sont incertains, tandis que Najar et Adjei sont forfaits. Installés en 3-5-2 il y a deux semaines, le RCSA devrait repartir sur la même base tactique avec une mentalité ultra défensive, dans l’objectif de sauver les meubles… à moins que Vanhaezebrouck ne tente le tout pour le tout, mais cela reste très peu probable.

Les belges se déplacent donc sans rien à perdre et dans le but de bien figurer face au club parisien. Il parait cependant difficile de ne pas prédire autre chose qu’un victoire parisienne ce soir.

Tour des autres rencontres 

L’enjeu sera également présent dans l’affiche de la soirée opposant la Roma et Chelsea. Le nul du match aller pourrait bien se réitérer ce soir en Italie. Dans ce même groupe C, l’Atletico doit absolument s’imposer dans son stade face à Qarabg, contre qui le match nul de la rencontre aller fut une vraie contre-performance. Les coéquipiers de Griezmann, qui auront ensuite deux très gros matchs européens à disputer, vont s’imposer pour conserver une chance de jouer les places qualificatives.

Disposant du « meilleur public d’Europe », les écossais de Glasgow reçoivent le Bayern qui se déplacera pour tenter de refaire son retard sur le PSG, seul en tête du groupe B. Les allemands sont évidement favoris, mais les absences cumulées de Bernat, Lewandovski, Muller, Neuer et Ribéry pourraient compliquer les choses. Victoire bavaroise en prévision tout de même.

Celtic Glasgow Stade .jpg

Photo : Info-stades

Allons maintenant en Angleterre où Man United reçoit Benfica. Opposition parfaite entre ces deux équipes avec les anglais à 9/9 en tête du groupe et les portugais à 0/9 en queue de peloton. Victorieux de Tottenham ce week-end, Man U voudra poursuivre sur sa lancée et valider, en cas de résultat favorable entre Bale et Moscou, sa qualification pour le tour suivant dès ce soir. Victoire anglaise à Old Trafford.

Terminons avec le Barça qui se déplace du coté du Pirée pour y affronter l’Olympiakos. Le constat est le même que pour le match précédent avec les espagnols à 9 points et le grecs à 0 point. La Juve allant probablement s’imposer face au Sporting ou au moins ne pas perdre, une victoire qualifierait Barcelone dès ce soir. Conserver la distance avec les turinois sera aussi l’objectif des catalans, qui reviendront victorieux de leur déplacement de ce soir.

Félix JANNORAY et Martin COLNEY

@wesportfr

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

id, libero. ut porta. mattis ut dolor