Basketball

Le bilan des Hawks 2019

La saison 2018-2019 vient de se terminer, il est donc maintenant temps de faire le bilan pour chaque équipe. Aujourd’hui direction la Géorgie chez les Hawks d’Atlanta. La reconstruction est-elle plus avancée que prévue ?

La draft :

Draft Atlanta Hawks 2019 Young- Huerter – Spellman/ Crédit : sportspyder

 

La présaison avait débuté par un gros événement le départ de Mike Budenholzer. En effet le coach aux 60 victoires décide de rejoindre Giannis à Milwaukee, marquant la fin d’une période faste pour la franchise. Pour le remplacer Travis Schlenk décide de nommer un coach rookie, Lloyd Pierce ancien assistant coach des 76ers et de Memphis.
Son mandat débute par une décision importante pour la franchise, la soirée de la draft. Les Hawks possèdent 4 pick dans cette draft. En pick numéro 3, ils draftent le prodige slovène Luka Doncic mais coup de théâtre ils décident de monter un échange avec Dallas pour recevoir Trae Young en échange de Luka et d’un premier tour de draft. Les Hawks sélectionnèrent par ailleurs le sniper de Maryland Kevin Huerter (19e), le poste 4 de Villanova Omari Spellman en 30 et enfin Devonte Graham (envoyé aux Hornets).
Les Hawks ont décidé de construire autour d’un duo de shooteur comparé aux « Splash Brothers ». Cette draft va susciter beaucoup de réactions négatives notamment de la part du public européen ne comprenant pas le choix de laisser passer Luka Donic. La possibilité que Trae Young et son physique assez frêle s’adapte en Nba interroge aussi.

La saison :

Trae Young 

Crédit : InsideBasket

 

L’enjeu de la saison était de créer un groupe et de développer les jeunes joueurs qui composent cette équipe. Beaucoup d’observateurs s’accordaient a dire que la saison des Hawks allait être compliquée. Et effectivement le début de saison l’est avec 10 défaites de suite en novembre et seulement 5 victoires en 25 matchs. Trae Young a beaucoup de mal et les multiples comparaisons avec le niveau de jeu de Doncic semble impacter son jeu. A partir de décembre la machine va se mettre en route, au moment même où Trae Young va retrouver la mire. L’équipe remporte des matchs contre des adversaires prestigieux. Ils vont battre trois fois le Heat, gagner contre les Sixers, le Thunder et les Bucks. Malgré la jeunesse de l’effectif, les vétérans comme Vince Carter ont su transmettre une partie de leurs expériences qui sera un atout pour la suite.

En résumé une équipe jeune pleine de promesses, un jeu offensif attrayant (113,3 points par matchs, plu gros total sur les 7 dernières saisons) et un peu de vie dans la State Farm Arena. Le symbole de ce jeu offensif est bien sûr le match complètement fou avec 4 prolongations contre Chicago début mars (161-168). Les Hawks sont une équipe qui marque beaucoup mais qui de l’autre coté en prend énormément. C’est une des pires défenses de la ligue (119,4 point de moyenne) mais avec son jeu ultra rapide elle réussit à embêter un grand nombre d’équipes.

Bien évidemment le duo Trae Young- John Collins a été sous le feu des projecteurs, mais le reste de l’équipe n’as as déméritée comme le souligne Joris de Hawks France. « Des gars comme Huerter, Dedmon, Len, Bembry ont montré de belles choses et cela peut ‘avérer très intéressant pour la saison qui vient ».
Avec un bilan de 29 victoires pour 53 défaites et une 12e place de conférence Est, les Hawks ne sont bien entendus pas en play-offs (pour l’instant).

MVP de la rédac :

John Collins face aux Kniks

Crédit : The athletic

Comme Joris j’aurai pus choisir Trae Youg pour sa superbe saison rookie. Il est même en course avec Luka Doncic pour le titre de rookie de l’année. Pour lui « si vous regardez l’intégralité de la saison, c’est bien plus serré que ce que les gens pensent » et on est d’accord avec lui. Mais c’est son compère John Collins que nous choisissons en MVP de la saison. Il a doublé ses stats par rapport à la saison dernière avec 19,5 points et 9,8 rebonds, pratiquement en double-double de moyenne sur la saison ! Auteur de 31 doubles-doubles sur la saison, leader offensif de son équipes avec certaines grosses prestations (33/19 contre les Nets et 30/12 contre Denver), son association avec John Collins est très intéressante. Il a déclaré a notre micros vouloir améliorer sa défense et devenir All-Star. Continue comme ca John tu es bien partie.

La saucisse de la rédac :

Kent Bazemore et Taurean Prince/                 Crédit : The daily dunk

 

Deux candidats dans cette catégorie : Kent Bazemore et Taurean Prince. Kent a sorti une saison à 11,6 points de moyenne à moins de 40% au shoot. Un peu insuffisant pour un joueur avec un contrat à 19 millions l’année. L’autre candidat est Taurean Prince. Malgré ses 13,5 points de moyenne, l’ailier n’a pas semblé poursuivre sur sa saison 2017/2018. Il a eu du mal à s’intégrer dans le système de jeu de Lloyd Pierce et scorer au côté de Trae Young qui a tenu beaucoup la gonfle. Celui-ci a même été échangé contre Allen Crabbe et un tour de draft au début du mois. Il retrouvera une nouvelle équipe jeune avec beaucoup de potentiel. Espérons qu’il réussisse à s’intégrer.

Les + :
– une équipe jeune avec du potentiel
– meilleur projet des équipes du tanking
– un axe Young-Collins prometteur

Les – :
– peu de joueurs à caractère défensif
– une troisième tête de gondole ?

Avis de la rédac :

Une équipe à fort potentiel autour d’un duo qui peut dans le futur devenir un des meilleurs de la ligue. Avec ses 6 picks de draft, Travis Schlenk aura l’occasion de rajouter d’autres joueurs à fort potentiel. Hier lors de la journée de la draft Atlanta a fait du menage avec ses picks. Ils ont d’abord échangé le pick 8 avec le pick 4 des Pélicans, ainsi que des picks du second tour à Golden State. Le management a donc choisi l’arrière De’ Andre Hunter (Virginia)  et Cam Reddish (Duke)  qui débarquent chez la bande à Trae Young. De très beaux ajouts, ce qui rend l’équipe encore plus excitante. La reconstruction se passe bien à Atlanta, l’équipe parait excitante pour le futur. Qui sait peut-être un candidat pour un spot en playoffs ?

 

A lire aussi : 

Bilan NBA 18/19 : Chicago Bulls

 



Sport en directMercato Football Ligue 1
1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero. vel, venenatis quis pulvinar ipsum eget Donec nunc sed neque.