Le Binck Bank Tour à travers les routes Belges et Néerlandaises

0
Ligue 1
Le Tour du Benelux (Binck Bank Tour) aura lieu du lundi 12 août au dimanche 18 août sur les territoires Belges et Néerlandais avec de nombreuses étapes pour les sprinteurs. Le classement général devrait se jouer sur l’étape wallonne, le chrono, les secondes prises dans le kilomètre en or et surtout la dernière étape en terre Flamande. L’épreuve comptera sept étapes pour une distance totale de 941 kilomètres mais un succès final qui devrait se jouer à coup de secondes.

1ère étape : Beveren > Hulst – 167.7km

D’abord, la première étape sera dédiée aux sprinteurs avec un itinéraire tout plat cinq secteurs pavés dont le dernier est à 7 bornes du but. Le final de l’étape sera deux boucles de plus de 20 kilomètres dans la province de Zélande néerlandais. Le kilomètre en or se trouvera à 10 kilomètres de l’arrivée. On assistera donc à une belle bataille entre Arnaud Démare, Dylan Groenewegen, Sam Bennett, Alvaro Hodeg ou encore Jakub Mareczko.

Image

2e étape : Blankenberge > Ardooie – 167.9km

Le lendemain, ce sera aussi plat en direction de Ardooie. La fin de l’étape sera une grande boucle de 33 bornes près de Roulers avec au début le kilomètre en or.

Image

3e étape : Aalter > Aalter – 166.9km

Ensuite, on restera pour une troisième journée sur un parcours hyper plat avec un circuit final de 34 kilomètres à faire trois fois. Est-ce que cette année, les baroudeurs réussiront à piéger les sprinteurs comme en 2018 ?

Image

4e étape : Houffalize > Houffalize – 96.2km

Puis, la quatrième étape en Wallonie, va permettre de faire un peu bouger les choses avec trois ascensions de Mur de Saint-Roch (1,1 km à 11,5 %) et d’une petite bosse d’une borne à 7,5 % avant Taverneux. Cependant, il n’est pas impossible de voir un regroupement avec les derniers kilomètres tout plats. Du côté des puncheurs, un coureur comme Tim Wellens essaiera de s’extirper du peloton pour glaner un nouveau succès sur le classement général.

Image

5e étape : Riemst – Venray – 184.9km

Par la suite, on retrouvera une étape pour les grosses cuisses vers le Limbourg Néerlandais avec trois tours de circuit autour de Venray. Sur ce type d’étape, les coups de bordure peuvent être craintes.

Image

6e étape : Den Haag > Den Haag – 8.35km

L’avant-dernier jour, les rouleurs pourront prendre un peu d’avance sur les 8 kilomètres 350 chronométrés de La Haye avec un parcours tout plat et peu technique. Stefan Küng, Bob Jungels, Filippo Ganna Jos van Emden ou Soren Kragh Andersen pourront en profiter pour gagner l’étape et se replacer au général.

Image

7e étape : Sint-Pieters-Leeuw > Geraardsbergen – 178.6km

Enfin, on finira le Binck Bank Tour avec l’étape reine dans les monts flandriens avec 13 côtes à gravir et les 700 derniers mètres sur le Muur. Les rouleurs vont devoir s’accrocher tandis que les puncheurs auront un terrain idéal pour leur caractéristique. Le Bosberg, à plus de 20 kilomètres de l’arrivée, servira de sprint de bonification sur 1300 mètres de pavé à 4,5 %. Ce sera un terrain idéal pour les spécialistes des classiques de printemps comme Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet ou encore Zdenek Stybar.

Image

Les 10 derniers vainqueurs :

2018 : Mohorič Matej
2017 : Dumoulin Tom
2016 : Terpstra Niki
2014, 2015 : Wellens Tim
2013 : Štybar Zdeněk
2012 : Boom Lars
2011 : Boasson Hagen Edvald
2010 : Martin Tony
2009 : Boasson Hagen Edvald
2008, 2007 : Gutiérrez José Iván

Photo : BinckBank Tour

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here