NFL

Le calendrier du Divisional Round des playoffs NFL

Après un Wild Card Weekend où la logique a été globalement respectée, place la semaine prochaine au NFL Divisional Round, marqué par l’entrée en lice des meilleures équipes de chaque conférence. Présentation des quatre affiches qui détermineront quelles franchises se retrouveront en finale de l’AFC et de la NFC dans deux semaines.

Divisional Round NFL

Crédit : NFL.com

Conférence Américaine (AFC)

#4 Cincinnati Bengals [10-7] @ #1 Tennessee Titans [12-5]

Samedi 22 janvier, 22h30

Après plus de trente-et-un an de disette, les Bengals de Cincinnati ont enfin mis fin à leur série noire en remportant un match de playoffs ! Dans une rencontre serrée face aux Raiders où les kickers ont inscrit 24 des 45 points de la rencontre, Joe Burrow a donc finalement réussi à offrir un bonheur immense à la franchisse de l’Ohio, en inscrivant notamment deux touchdowns à la passe. Fort de cette nouvelle fin de série historique, les hommes de Zac Taylor feront désormais face à un tout autre défi en affrontant les Titans, meilleure équipe de l’AFC à l’issue de la saison régulière et qui a profité d’une semaine de repos lors du Wild Card Weekend.

Capable de s’adapter tout au long de la saison et de remporter des matchs sans son running back star Derrick Henry, blessé depuis Halloween, Tennessee devrait cependant enregistrer le retour du King pour cette rencontre, lui qui a repris l’entraînement la semaine dernière. Avec Henry, pierre angulaire de l’attaque, de retour, les Titans se présenteront ainsi en favori dans leur Nissan Stadium, face à des jeunes Bengals décomplexés par leur victoire au tour précédent mais globalement encore inexpérimentés. Une dynamique récente est difficile à dégager, Titans et Bengals ne s’étant plus affrontés depuis le 11 janvier 2020 et une victoire de Cincinnati (31-20), mais Tennessee semble mieux armé et arrivera plus frais grâce à sa semaine de repos. À noter que cette rencontre sera la toute première en playoffs entre les deux franchises*, les deux équipes ne s’étant jamais affrontées à ce stade de la compétition depuis que la franchise de Nashville s’appelle officiellement « Tennessee Titans ».

* Lors de la saison 1990, lorsque les Titans se faisaient encore appeler « Houston Oilers », les deux franchises s’étaient affrontées lors du Wild Card Round. Cette rencontre s’était soldée par une victoire des Bengals (41-14) et marque d’ailleurs la dernière victoire de Cincinnati en playoffs avant celle de cette année contre les Raiders.

#3 Buffalo Bills [11-6] @ #2 Kansas City Chiefs [12-5]

Nuit du dimanche 23 au lundi 24 janvier, 0h30

Une histoire de revanche entre deux bulldozers. D’un côté, les Bills ont vaincu leurs vieux démons en livrant une performance exemplaire offensivement pour faire tomber les Patriots (47-17). Dans le sillage d’un grand Josh Allen, auteur de cinq touchdowns à la passe, Buffalo a déroulé et n’a laissé aucune chance à son rival de division. De l’autre côté, les Chiefs ont été tout aussi impressionnants contre les Steelers (42-21). Grâce à une nouvelle performance majuscule de Patrick Mahomes, avec plus de 400 yards à la passe et également cinq touchdowns, Kansas City s’est baladé et a parfaitement répondu à son futur adversaire.

Cette rencontre, outre l’opposition entre deux énormes puissances de frappe offensives, sera aussi le remake du dernier AFC Championship Game. Dans le Missouri, Kansas City s’était alors imposé 38 à 24 pour rejoindre le Super Bowl pour la deuxième année consécutive, bouclaient une campagne aboutie marquée par (enfin) une victoire en playoffs, la première depuis plus de vingt ans. Cette année, et même si les Chiefs partiront légèrement favoris, la donne semble différente. Avec une année de plus d’expérience, les Bills sont plus mûrs et l’on prouvé lors de la saison régulière. En effet, Buffalo s’est imposé le 10 octobre dernier lors de l’affrontement en saison régulière entre les deux franchises (38-20). Si les Chiefs ont depuis retrouvé de l’allant et ont terminé la saison en boulet de canon (une seule défaite depuis novembre), les Bills ont prouvé qu’ils avaient les armes pour faire vaciller les joueurs d’Andy Reid. Les prémices de ce qui se passera ce dimanche ?

Conférence Nationale (NFC)

#6 San Francisco 49ers [10-7] @ #1 Green Bay Packers [13-4]

Nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier, 2h15

Le petit poucet contre l’ogre, voilà comment l’on pourrait définir l’affrontement qui se profile entre les 49ers et les Packers. Seule équipe à avoir renverser l’ordre établi en venant à bout des Cowboys en Wild Cards, San Francisco voit désormais se dresser sur son chemin les Packers, meilleur bilan de la ligue en saison régulière. Pour arriver là, les hommes de Kyle Shanahan ont dû batailler. Bien rentrés dans leur match, les 49ers menaient 23 à 7 à l’entame du dernier quart-temps contre Dallas, mais se sont fait très peur en fin de match, s’imposant finalement d’une courte tête (23-17) après une fin de match folle. Face à Green Bay, la franchise de la Baie aura nettement moins de marge de manœuvre.

Portés par un Aaron Rodgers en passe de briguer un deuxième trophée de MVP consécutif après avoir été élu dans la First Team All-Pro, les Packers arrivent en confiance face à une équipe qu’ils avaient battu en Week 3 (victoire 30 à 28 en Californie). Capables de faire taire n’importe quelle attaque grâce notamment à une grosse pression mise sur le quarterback adverse, San Francisco pourrait créer l’exploit dans ce remake du NFC Championship Game de la saison 2019. À l’époque, les 49ers s’étaient imposés 37 à 20 avant de perdre lors du Super Bowl LIV contre les Chiefs, marquant le dernier affrontement en playoffs entre les deux équipes. À noter qu’en cas de victoire, les Packers s’inviteraient pour la troisième fois consécutive en finale de conférence, une performance qui n’a plus été réalisée dans la Conférence Nationale depuis… les 49ers entre 2011 et 2013.

#4 Los Angeles Rams [12-5] @ #2 Tampa Bay Buccaneers [13-4]

Dimanche 23 janvier, 19h00

Deux démonstrations pour mener à un duel entre deux places fortes de la NFC. Confrontés aux Eagles dimanche soir, les Buccaneers n'ont jamais tremblé, asphyxiant Philadelphie et pliant déjà le match après trois quart-temps (31-0 après le QT3, 31-15 score final). De leur côté, les Rams n'ont pas non plus été mis en difficulté par les Cardinals. Pourtant battu par Arizona plus tôt dans la saison, avant de s'imposer lors du match retour contre les hommes de Kliff Kingsbury le mois dernier, Los Angeles a déroulé en suivant un scénario plus ou moins similaire. En effet, Matthew Stafford et ses coéquipiers ont tué tout suspens dès le début du troisième quart-temps, avec une avance confortable (28-0, score final 34-11) que les Cardinals ne furent jamais en mesure de rattraper.

Après s'être mis en jambes lors du Wild Card Round, Rams et Buccaneers feront donc face à un tout autre défi en se retrouvant les uns contre les autres. Depuis l'arrivée de Tom Brady en Floride, l'avantage est plutôt pour les Rams avec une victoire l'an dernier à Tampa (27-24) puis une autre cette saison, cette fois-ci au SoFi Stadium (34-24), dans une rencontre où Matthew Stafford avait particulièrement brillé (4 TD). Difficile toutefois de dégager un favori, car Tampa Bay reste sur une saison régulière extraordinaire (2e attaque, 5e défense, une seule défaite face à une autre équipe que les Saints depuis celle subie contre les Rams le 26 septembre) et est, rappelons-le, champion en titre. Entre deux des meilleures franchises de la Conférence Nationale, attention au spectacle dans ce qui sera le premier affrontement entre les deux équipes en playoffs depuis plus de quarante ans.

Le reste des playoffs

Si les affiches ne sont pas encore connues, voici le calendrier des autres rencontres qui auront lieu lors des playoffs cette année :

Finales de conférence

  • Dimanche 30 janvier, 21h00
  • Nuit du dimanche 30 au lundi 31 janvier, 0h30

Super Bowl LVI

  • Nuit du dimanche 13 au lundi 14 février, 0h30

Rendez-vous dès samedi pour le début du Divisional Round, avec une affiche entre les Bengals et les Titans au Nissan Stadium de Nashville à 22h30. Une rencontre qui ouvrira un tour qui nous rapprochera un peu plus du Super Bowl LVI, prévu dans moins d’un mois au SoFi Stadium d’Inglewood en Californie.

Crédit image en une : 

Dernières publications

En haut