Le chaos de Glasgow pour Trentin

Au terme d’une course totalement débridée ponctuée d’abandons, de crevaisons et autres rebondissements. Mattéo Trenitn a remporté le titre de champion d’Europe à Glasgow. Le tenant du titre Alexander Kristoff lui reste bloqué dans le peloton. Peter Sagan a lui abandonné après avoir fait l’élastique suite à une crevaison dans un moment délicat.

Une course ultra débridée

Des abandons dans tous les sens avec Sagan, Laporte, tous dus par des crevaisons pour la plupart. Une grosse échappée de 10 coureurs qui condamne des favoris restés dans le peloton. Ce championnat d’Europe avait des airs de classiques du mois d’avril avec une météo difficile. Pour l’équipe de France, Pierre-Luc Périchon s’est glissé dans le bon coup, mais face à l’adversité huppée, il s’est montré discret. Les Bleus qui avaient Coquard et Laporte en favoris n’ont pas été dans le coup. Dans le final, Lammertink et Denz chutent, ce qui a fait explosé le groupe de tête. Périchon tente de rentrer avec Cimolai en vain, l’italien très fort rentre seul. Albasini et Lammertink eux sont définitivement lâchés. A 7,2 km de l’arrivée, Cimolai envoie la première banderille. Finalement c’est au sprint que l’inusable italien Matteo Trentin qui décroche le maillot étoilé de très belle manière, bien aidé par Cimolai.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

tristique ut libero. suscipit facilisis fringilla dolor non luctus vulputate, elit. nunc