Ça roule…

Le Compte-Tour : à la fin c’est l’ennui qui gagne?

Fin du onzième jour de course. Fin du tour aussi ? En tout cas de son enjeu, on peut sérieusement se poser la question. Après une étape fort ennuyeuse hier, aujourd’hui le peloton s’est animé… jusqu’à ce que Sky nous fasse une poursuite au sein même de son équipe, on se serait crus sur le Vélodrome de Roubaix.

Le résumé de l’étape :

Un départ à l’heure de la sieste, un peloton endormi et voilà 30 coureurs à l’avant. Un certain Julian Alaphilippe s’y glisse, il passe en tête de la montée de Bizanne mais finit par craquer. Néanmoins il conserve son maillot à pois. L’échappée diminue fortement. Un quatuor composé de Barguil, Caruso, Nieve et Valgren se dégage. A ce moment là, Valverde place une belle offensive et rattrape Marc Soler précédemment dans l’échappée. Les deux hommes comptent jusqu’à deux minutes d’avance. Derrière Tom Dumoulin se permet lui aussi une offensive, il rattrape Valverde qui a distancé son coéquipier. Les deux hommes font un bout de chemin ensemble mais Dumoulin par seul dans la montée vers la Rosière. Devant Nieve part en solitaire et derrière les grandes manoeuvres commencent. Bardet tente sa chance sans concrétiser, derrière Thomas et Froome s’envoie des grosses pralines, dans le plus grand de calmes. Thomas rattrape Dumoulin, le dépose et s’offre Nieve en tête à 350m de la ligne, Froome perd 20 secondes sur son coéquipier mais balance 40 secondes aux autres favoris, enfin favoris il faut le dire vite que sont Bardet, Quintana ou Nibali. Un spectacle ennuyant tant les Sky se baladent.

Le gagnant du jour :

Geraint Thomas. Le culot d’attaquer en étant virtuel leader, il ne se préoccupe pas de Froome pourtant quadruple vainqueur. Il prend la gagne. Serein le monsieur. Pourtant, on a envie de dire que c’était vraiment pas nécessaire.

Le perdant :

Le public ? Romain Bardet ? Allez tous dans le même sac, toute façon qu’on soit dans le peloton où devant notre télé on s’ennuie à regarder le championnat de la Sky en interne pendant trois semaines. Mais bon, les tentatives de Romain nous auront consoler un minimum malgré le peu d’efficacité. Merci Romain.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire