Le fiasco de WWE Hell In A Cell 2019, quand Internet se paye la tête de la WWE

0

La dernière édition de WWE Hell In A Cell n’a clairement pas plu. Surtout le résultat du combat principal opposant Seth Rollins au « Fiend » Bray Wyatt. Disons qu’un combat de type Hell in a Cell se soldant par un arrêt de l’arbitre n’est pas anodin. Un combat controversé où les réactions furent diverses et variées. Qu’elles soient assassines ou en total accord avec la promotion de Stamford.

MÊME EN COULISSES, L’INCOMPRÉHENSION EST DE MISE

La vague d’insurrection a démarré au sein de même où dans l’émission Watch Along, X-Pac a été la voix du peuple lorsque celui-ci s’est écrié : « Vous n’allez sûrement pas me demander de revenir là dessus, mais comment diable peut-on se faire disqualifier au sein d’une foutue Hell in a Cell ? ».

Dans le public du Golden 1 Center de Sacremento, on peste fort, très fort. La foule réclame un remboursement, crie à l’arnaque et bien évidemment chante le nom de la nouvelle promotion concurrente : All Elite Wrestling, dont les cadres ne manqueront pas de tirer sur l’ambulance.

S’AMUSER DE WWE, POUR UN PETIT MOMENT DE BUZZ

C’est ensuite sur les réseaux sociaux que l’affaire a pris de l’ampleur, comme à l’accoutumée. Et des invités de marque sont venus passer une tête pour enfoncer la WWE, tels que… Brazzers, une société de production de films pornographique, qui n’a pas manqué de se payer la tête de la promotion de Vince McMahon — gros fou rire, on l’avoue.

« Hey WWE, faites nous signe si vous avez besoin de conseils sur comment créer des histoires logiques et cohérentes avec une fin satisfaisante. »

Dans la même veine, une compagnie produisant des préservatifs s’est aussi fort amusé du fiasco opposant The Fiend à Seth Rollins.

«Hey, @WWE ! Si vous avez besoin d’aide pour trouver une forte fin qui ne laissera pas les gens déçus… »

ON RIGOLE AUSSI BIEN DANS LE MILIEU

Dans les acteurs du milieu de catch, beaucoup se sont aussi prêtés au jeu du bashing tel que l’ultra-violent Nick Gage. Ce fameux braqueur de banque n’a pas manqué de réagir, lui aussi.

« Je pensais que Rollins était sur le point de sortir un paquet de tubes de sous le ring et de fracasser le Fiend avec, cette m*rde aurait été géniale pour faire saigner cet enfo*ré. »

Quand il s’agit de vanner Seth Rollins, Will Ospreay n’est pas très loin, tout en faisant référence au prochain combat opposant Jushin Thunder Liger à Minoru Suzuki lors de NJPW King of Pro-Wrestling — le 14 octobre pour rappel.

« Même dans la mort, ça ne finira probablement sur une disqualification. *emoji qui pleure de rire* »

Des réactions comme celle-ci, il y en a une pléthore. On ne va pas tous les énumérer ici, on vous laisse découvrir par vous-même.

Nul doute que WWE Hell In A Cell 2019 est considéré ainsi comme l’un des événements de catch les plus bâclés de l’année.  Critiqué autant par les fans que les par les critiques. Il semble que la WWE s’était déjà mise au fuseau horaire de l’Arabie Saoudite, là où elle organisera Crown Jewel le 31 octobre prochain. 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here