En équipe

Le Jour de Gloire : Pelé

En cette triste fin d'année 2020 déjà très difficile, des légendes du football nous ont malheureusement quitté. En effet, Diego Armando Maradona, 60 ans, et quelques jours plus tard Paolo Rossi 64 ans, se sont éteints. Bien que les hommages ne seront jamais à la hauteur de leurs performances footballistiques, certains ont pu se rappeler les moments de gloire de nos idoles. Car tous deux ont marqué leur ère avec un match référence traversant les époques. L'occasion pour nous de nous remémorer les rencontres de Coupe de Monde qui ont transformé certaines superstars en véritable mythe. Place aujourd'hui à celui qui est considéré par beaucoup comme Le Roi, Pelé. 

La rencontre :

Finale de la Coupe du Monde 1958

Suède 2-5 Brésil

 

Buts : Liedholm (4′)- Simonsson (80′) / Vava (9′-32′) – Pelé (55′-90′) – Zagallo (68′)

Le contexte :

Finaliste malheureux 8 ans plus tôt à domicile dans un Maracana comble (200 000 spectateurs), vaincue par l'Uruguay au terme du Maracanaço, la Seleçao s'est faite éliminée en 1954 par la Hongrie, alors considérée comme la meilleure nation du monde. Pour le Brésil, il est grand temps de remettre les pendules à l'heure, et de commencer à prouver au monde entier pourquoi on l'appellera le pays du football. Emmené par une équipe de grande classe  composée de Vava, Garrincha, Didi ou encore Zagallo. Au milieu de tout ça, un petit jeune de 17 ans, Pelé, star en son pays mais joueur parmi les autres aux yeux du monde. Cela ne durera plus éternellement. Le Brésil se balade lors du premier tour (2 succès et un nul, aucun but concédé) mais sa nouvelle coqueluche n'est pas encore décisive. Il attendra la phase finale pour cela, en Roi qu'il est. Pelé sera l'unique buteur de la rencontre face au Pays de Galles avant de claquer un retentissant triplé contre la France en demie finale. Le Brésil retrouvera donc la finale. Et se dressera sur sa route l'hôte de cette édition, la Suède, convaincante au premier tour dans une poule où se trouvait la Hongrie, éliminant par la suite l'URSS mais surtout la RFA du grand Helmut Rahn. Et qui sera portée par tout un peuple.

L'exploit : 

Si Pelé n'a pas eu à forcer son talent lors du premier tour, il a clairement pris les choses en main par la suite. Son incroyable triplé contre la France de Juste Fontaine en demie finale a été l'acte fondateur. Car il va régner sur la finale et commencer à construire sa  légende.

Cueillis à froid, les Brésiliens vont encaisser le premier but par Liedholm, mais Vava d'un doublé va remettre les Auriverdes devant. La seconde période sera celle de Edson Arantes Do Nascimento. Dès la 55ème minute, il va marquer un but qui restera dans la légende. Après un somptueux contrôle de la poitrine, il élimine un défenseur Suédois d'un coup du sombrero, geste alors inconnu à l'époque ! Il enchaîne ensuite par une reprise de volée pour tromper Svensson impuissant. « Quand j'ai contrôlé le ballon avec ma poitrine, il a cru que j'allais tirer. Mais j'ai fait passer le ballon au-dessus de lui d'un petit coup de pied, car c'était quelque chose auquel les Européens n'étaient pas habitués. Ils essayaient toujours d'intervenir rapidement parce qu'ils étaient habitués à ce que les attaquants tirent directement. J'ai frappé la balle avant qu'elle ne retouche le sol et c'est rentré. C'est l'un des plus beaux buts de ma carrière », Dira-t-il.

Pied droit, pied gauche, il donne le sentiment d'avoir le vécu d'un trentenaire. Toujours en avance sur les autres, il rayonne par sa vista.

En fin de rencontre, il s'offrira même un doublé sur un duel gagné de la tête, lui le jeunot d'un mètre soixante treize. Le monde est déjà a ses pieds. Subjugués, les Suédois ne peuvent qu'applaudir et reconnaître la suprématie du Carioca, porté en triomphe par ses coéquipiers. Car bien que le Brésil ait une équipe très homogène, c'est bien Pelé qui lui a permis de décrocher la première coupe Jules Rimet de son histoire. La première d'une longue série.

crédit photo : fifa.com

Il reste à l'heure actuelle le plus jeune buteur en finale de coupe du monde, et qui plus est en ayant inscrit un doublé. Il est également le seul joueur a avoir remporté 3 fois la plus prestigieuse des compétitions de football, et ne risque pas d'être délogé de sitôt. Il est tout simplement le Roi Pelé. Ce 29 Juin 1958 restera comme l'un des avènements du plus grand joueur de l'Histoire du foot.

Crédit photo : FIFA

Dernières publications

En haut