Tour de France

Le maillot à pois au Tour de France

maillot à pois

Le maillot à pois rouges qui désigne le coureur en tête du classement de la montagne au Tour de France – le meilleur grimpeur du Tour, en théorie, mais généralement éclipsé par les prouesses en escalade du maillot jaune.

Les points sont accumulés dans la compétition par les coureurs individuellement et sont attribués au sommet de chaque montée catégorisée tout au long du Tour. Les ascensions sont classées de la catégorie .HC (Hors catégorie) à la quatrième catégorie. La catégorisation de chaque ascension est décidée par les organisateurs avant la course, et se base en général sur la longueur et la pente de chaque ascension.

Le classement du roi de la montagne a été introduit pour la première fois lors du Tour de France 1933. C'était 30 ans après la première édition du Tour et la 27e édition du Tour de France. Cependant, le maillot à pois n'a été introduit comme signe distinctif de la compétition qu'en 1975. Le premier coureur à le porter est Joop Zoetemelk, bien que le vainqueur du classement cette année-là soit Lucien Van Impe. Le grand vainqueur du Tour de France cette année-là était Eddy Merckx, qui s'est classé deuxième dans l'insaisissable concours de points à pois.

Avant 1933, le prix des “Meilleurs grimpeurs” était décerné par L'Auto. Un coureur individuel était sélectionné par le journal qui organisait le Tour de France à l'époque. Les vainqueurs de ce concours ne sont pas des vainqueurs officiels du classement du Tour de France car le prix n'était pas décerné par l'organisation du Tour, mais il est le précurseur du classement moderne du roi de la montagne.

Les recordmans du maillot à pois

Richard Virenque a remporté le plus grand nombre de classements de roi de la montagne dans l'histoire du Tour de France. Le Français l'a remporté sept fois entre 1994 et 2004, peut-être éclipsé par les exploits, par la suite effacés, d'un certain Texan… Lucian Van Impe et l'”Aigle de Tolède”, Federico Bahamontes, détenaient le record avant Virenque avec six victoires chacun.

  1. Richard Virenque – 7
  2. Lucien Van Impe – 6
  3. Federico Bahamontes – 6
  4. Julio Jiménez – 3

Onze coureurs ont remporté deux fois le classement du roi de la montagne, dont Eddy Merckx, Fausto Coppi, Charly Gaul et Rafal Majka. Tadej Pogacar est le coureur le plus récent à revendiquer un deuxième maillot à pois – il a remporté le maillot lors du Tour de France 2020 et 2021.

Les vainqueurs les plus récents du maillot à pois

Tadej Pogačar est le plus récent vainqueur du classement du roi de la montagne. Il a remporté le maillot à pois en plus du maillot jaune et du maillot blanc lors du Tour de France 2020 et 2021, pour ses deux premiers Tour de France.

  • 2021 – Tadej Pogacar
  • 2020 – Tadej Pogacar
  • 2019 – Romain Bardet
  • 2018 – Julian Alaphilippe
  • 2017 – Warren Barguil
  • 2016 – Rafal Majka
  • 2015 – Chris Froome
  • 2014 – Rafal Majka
  • 2013 – Nairo Quintana
  • 2012 – Thomas Voeckler
  • 2011 – Samuel Sanchez

Il n'est pas le seul coureur à avoir remporté à la fois le king of the mountain's et le classement général récemment, Chris Froome a réalisé l'exploit pour l'équipe Sky en 2015. Nairo Quintana est également passé tout près en 2013 lorsqu'il a remporté le maillot à pois et s'est classé deuxième au CG.

Le GC et le maillot à pois ont été remportés par le même coureur onze fois par huit coureurs différents. Fausto Coppi, Eddy Merckx et Gino Bartali sont les trois coureurs qui ont réalisé cet exploit.

 

Dernières publications

En haut