Natation

Le nageur Sun Yang suspendu huit ans par le TAS !

Sun Yang

Très lourde sanction infligée par le Tribunal Arbitral du Sport ce matin à l’encontre du nageur chinois Sun Yang. Coupable d’avoir détruit un échantillon, il sera suspendu huit ans.

Affaire rocambolesque pour un homme déjà suspendu :

L’affaire avait éclaté l’année dernière. Sujet à un contrôle anti-dopage inopiné à son domicile, l’athlète chinois avait brisé son échantillon d’urine à l’aide d’un marteau. Pour contextualiser cet évènement, la mère du nageur, très présente dans sa vie, aurait contester la validité des documents présentés par les testeurs. Elle aurait alors demandé à son garde du corps d’aller chercher un marteau, puis aurait donc brisé les échantillons d’urine de son fils avec cet objet. Si l’ancien champion olympique avait contesté la validité du contrôle puis avait été blanchi par la FINA (Fédération Internationale de Natation), l’affaire avait ressurgi un peu plus tard et créé un véritable scandale dans le monde de la natation.

Aujourd’hui condamné pour huit ans, Sun Yang voit peut-être sa carrière se terminer suite à cette affaire. Titré sur 400m et 1500m aux J.O de Londres puis sur 200m à Rio, ce n’est pas la première fois qu’il est condamné. Suspendu trois mois en 2014 pour avoir pris une substance interdite (trimetazidine), il avait une réputation de nageur “sale” dans les bassins. Un bad boy de la natation, dont les affaires extra-sportives ont gâché un talent parmi les plus importants de sa génération.

Alors qu’il pouvait écopé de deux à huit ans de suspension, Sun Yang a récolté la peine maximale. Une sanction lourde pour un enfant terrible de la natation.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Phasellus id leo at nunc elementum sem, felis consequat. dolor dolor. quis,