Football

National (J24) : le navire du FC Sète 34 coule sur la pelouse de Boulogne

Dans ce match en retard de la 24e journée de National, Sète se déplaçait à Boulogne dans l’espoir de remporter son troisième match de la saison hors de ses bases.

Une première période à sens unique

Le match commence sur les chapeaux de roues pour les locaux. Herman Moussaki hérite du ballon dans la surface et croise sa frappe pour venir tromper Pappalardo (6e). Ce même Moussaki est tout proche du break quelques minutes plus tard. Mais cette fois-ci, le portier sétois remporte son duel. Sète se procure sa première occasion sur corner avec un geste acrobatique de Hsissane. La balle est repoussée de la tête par un défenseur boulonnais. Après ce léger temps fort sétois, Boulogne repart à l’attaque. Okou trouve Moussaki au second poteau mais le buteur est trop court pour rabattre le cuir (26e). L’USB continue d’accélérer, Duterte tente sa chance de loin, sans succès (33e). Deux minutes plus tard, les Boulonnais se baladent dans la défense verte et blanche, Moussaki et Eto’o combinent et le numéro 14 butte une nouvelle fois sur Vincent Pappalardo. Le capitaine maintient les siens dans la partie. Les Sétois se montrent dangereux avant la mi-temps, à nouveau par l’intermédiaire de Malik Hsissane qui s’essaye d’une volée du gauche à l’entrée de la surface. Sète terminera la rencontre à 10 contre 11 suite à l’expulsion d’Orinel sur un excès d’engagement lors d’un tacle.

Herman Moussaki, prêté par Caen, buteur et très actif ce soir / Mylène Lbr Photos

Sète à 10, Boulogne en profite

C’était déjà compliqué pour Sète à 11 contre 11, ça l’est encore plus en infériorité numérique. Bis repetita dans le deuxième acte, Boulogne marque aussi au bout de 6 minutes de jeu. Le but du break est signé Diomandé, qui d’une tête rageuse ne laisse aucune chance au gardien du FC Sète. Le pressing de Boulogne est d’autant plus efficace maintenant que les Sétois sont à 10. Il devient très difficile pour les hommes de Nicolas Guibal de mettre les attaquants dans les bonnes dispositions. Les “Rouge et Noir” sont tout proches de réduire leur avantage, Frikeche n’est pas passé loin de tromper son propre gardien (73e). Un retour salvateur d’Oyono empêche Mané de trouver un coéquipier en bonne position (80e). Sète se lâche en fin de match, réaction intéressante mais bien trop tardive. Sur un cafouillage dans la surface (88e), Frikeche s’offre un but et vient déposer la cerise sur le gâteau. C’est la première victoire en 2021 pour Boulogne dans ce championnat de National. Le maintien est plus que jamais possible, d’autant plus que les hommes de Laurent Guyot disposent de 2 matchs en retard à jouer.

A LIRE AUSSI >>> Entretien avec Aymen Souda :”J’aime être libre et me balader un peu partout sur le terrain”

Même si l’addition est déjà salée, les joueurs de l’US Boulogne ont eu, à maintes reprises, l’occasion d’aggraver le score. Les Sétois sont totalement passés à côté de leur sujet, que ce soit footballistiquement parlant ou dans l’attitude. Il faudra se rattraper dès ce week-end à domicile lors de la réception de Laval.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire