Le Paris Saint-Germain devra attendre

Alors qu’ils pouvaient être officiellement champions en cas de victoire, les Parisiens ont été tenus en échec ce soir au Parc des Princes face à une généreuse équipe de Strasbourg (2-2).

 

Une première période étonnante

Le début de match est totalement à l’avantage des Parisiens. Les hommes de Thomas Tuchel confisquent le ballon, et utilisent à merveille toute la largeur du terrain pour déstabiliser l’organisation alsacienne. C’est ainsi fort logiquement qu’ils ouvrent le score par Eric Maxim Choupo-Mouting (13e) grâce à une passe décisive de Colin Dagba, elle-même amenée par une superbe passe (laser) en profondeur de Leandro Paredes. Par la suite, les Parisiens vont se relâcher, et faire preuve d’un laxisme défensif assez criant. C’est l’incohérence tactique du schéma mis en place qui va ressortir. Certes très performant sur les côtés offensivement, les latéraux Rouges et Bleus en oublient l’aspect défensif, et laissent Lionel Carole ajuster un centre pour Nuno Da Costa, qui égalise d’un frappe croisée (26e). Presque dans la minute qui suit, Nkunku est servi dans la surface et pique son ballon au-dessus de Matz Sels, mais son ballon est sauvé sur la ligne strasbourgeoise par.. Choupo-Moting, pour ce qui restera comme une des actions les plus improbables de l’année.


Peu avant la mi-temps et à la suite d’un ballon repoussé sur corner, Anthony Goncalves arrive lancé et adresse une merveilleuse frappe des 20 mètres, qui trompe Buffon et permet à Strasbourg, à la surprise générale, de mener 2-1 à la mi-temps !

 

Une deuxième mi-temps à sens unique

En début de seconde période, le PSG garde le monopole global du ballon mais ne trouve toujours pas la faille malgré une belle occasion pour Bernat (55e). Pire, la nervosité se fait de plus en plus sentir, et Tuchel est exclu par l’arbitre suite à une contestation après une faute de Lala sur le côté, sanctionnée d’un carton jaune. C’est le moment choisi par le banc parisien pour faire rentrer Kylian Mbappé en lieu et place de Choupo-Moting (60e). Une entrée qui fait le plus grand bien à son équipe, qui trouve un second souffle et accule les coéquipiers de Ludovic Ajorque dans leur moitié de terrain. Malgré la barre touchée par Dani Alves (69e), le “mur Bleu” tient bon.. jusqu’à la 82e minute, où suite à un corner concédé par Mbappé, la défense strasbourgeoise oublie Kehrer au marquage, qui ne se fait pas prier pour égaliser (2-2). Le score ne bougera plus.

 

Après une première mi-temps séduisante, les hommes de Thierry Laurey auront souffert en seconde période, mais deviennent finalement les premiers à ramener des points du Parc des Princes cette saison. Paris devra attendre pour célébrer son 8e titre de champion de France.

 

Crédit photo de l’image en Une : Le10Sport

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

libero elit. vel, ipsum ultricies nunc sit dictum leo