Ça roule…

Le programme de la saison de cyclo-cross 2019-2020

Septembre rime avec le début de saison pour le cyclo-cross alors que du côté de la route, on s’approche de la fin de saison. En effet, les spécialistes des chemins de terre seront aux États-Unis pour le début de la Coupe du monde avec deux manches : l’une à Iowa City et l’autre Waterloo dans le Wisconsin.

Ensuite, place aux courses Européennes avec le début du Superprestige à Zonhoven et la première manche de la Coupe de France à La Mézière.

Puis, les championnats du monde auront lieu du côté de Zurich en Suisse à Dübendorf du 1er au 2 février 2020.

Enfin, la saison se terminera à la mi-février à Middelkerke pour la dernière course du Superprestige.

Les juniors ne disputeront pas les manches d’ouverture en Amérique du Nord.

Coupe du Monde :

14/9 : Iowa City (Jingle Cross)
22/9 : Waterloo (Trek CXC Cup)
20/10 : Berne
16/11 : Tábor
24/11 : Coxyde (Duinencross)
22/12 : Namur (Cyclo-cross de la Citadelle)
26/12 : Heusden-Zolder (GP Eric De Vlaeminck)
19/1 : Nommay (Cyclo-cross de Nommay)
26/1 : Hoogerheide (GP Adrie van der Poel)

Coupe de France :

1ère : 12 et 13/10 2019 à La Mézière (Ille et Vilaine – Bretagne) toutes catégories.
2ème manche : 2 et 3/11 2019 à Andrézieux-Bouthéon (Loire – Auvergne-Rhône-Alpes) toutes catégories.
Championnats de France Masters : 24/11 2019 à Château de Chambray, à Gouville (Eure – Normandie).
Championnats régionaux de Cyclo-cross : 8/12 2019.
3ème manche de Coupe de France : 14 et 15/12 2019 à Bagnoles de l’Orne (Orne – Normandie) toutes catégories.

SuperPrestige :

13/10 : Zonhoven
19/10 : Boom
27/10 : Ruddervoorde
3/11 : Gavere
8/12 : Gieten
29/12 : Diegem
9/2 : Hoogstraten
15/2 : Middelkerke

Trofee DVV

1/11 : Koppenbergcross
11/11 : Jaarmarktcross
17/11 : Flandriencross
14/12 : Scheldecross
27/12 : Azencross (Loenhout)
1/1 : GP Sven Nys (Baal)
5/1 : Brussel
8/2 : Krawatencross

Les coureurs à surveiller :

On assistera à nouveau à un duel entre les Belges et les Néerlandais.

Du côté des coureurs à suivre, on commence avec le Grand dominateur de la saison dernière : Mathieu van der Poel, avec un tout nouveau velo Canyon. Son palmarès est déjà gigantesque à seulement 24 ans ! Deux titres mondiaux, un titre européen, cinq maillots de champion des Pays-Bas, 21 manches de Coupe du monde, 27 courses du Superprestige, 1 coupe du monde et 4 fois le général du Superprestige ! Cependant, le Batave arrivera sur la saison cyclo-cross plus tard puisqu’il doit encore disputer les Mondiaux sur route.

Le principal adversaire de van der Poel, en l’absence de Wout van Aert gravement blessé sur le Tour de France, est un autre Belge : Toon Aerts. Auteur de sa meilleure saison l’an dernier avec le général de la Coupe du monde et des succès à Oudenaarde, Louvain et Overijse. Malheureusement, même au top, il aura du mal à mettre à mal van der Poel. Mais, comme la saison dernière, il va falloir profiter de son absence sur les manches nord-américaines pour engranger des gros points.

On reste du côté du plat pays avec le troisième larron : Michael Vanthourenhout. L’ancien espoir du cyclo-cross Belge est certes régulier mais il doit encore passer ce cap pour s’imposer face aux deux coureurs précédemment cités.

Déjà vainqueur cette saison à Eeklo, Laurens Sweeck sera à la lutte avec Vanthourenhout pour aller sur de nombreux podiums. Lui aussi doit profiter des courses aux USA pour prendre confiance et de l’avance.

Aux Pays-Bas, un autre homme peut devenir très fort en la personne de Joris Nieuwenhuis. Dominateur chez les espoirs en 2017 et 3e à Zolder, son objectif sera de monter plus souvent sur la boîte. Pour Lars van der Haar, les choses sont bien plus différentes puisqu’il est plus âgé (28 ans). Certes, il sera capable de gagner ici et là une course mais il a semblé plus en retrait la saison passée.

Enfin, pour nous Français, on suivra les performances d’Antoine Benoist, arrivé cet été chez Corendon Circus.

Chez les dames, là aussi les Belges et les Néerlandaises vont être les favorites avec Marianne Vos, septuple champion du monde et lauréate de la dernière Coupe du monde, la triple gagnante du général de la Coupe du monde Sanne Cant qui portera pour la deuxième année de suite le maillot arc-en-ciel, la championne d’Euope de 23 ans Annemarie Worst, Denise Betsema, l’autre Belge Loes Sels ou encore la jeune Batave Ceylin del Carmen.

Photo : Corendon Circus



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Nullam nunc ut mattis in suscipit id, sem, ut elit.